Test du serveur domestique HP MediaSmart EX470 par Stéphane Gillet

Stéphane Gillet, blogueur[1] et lecteur de Presse-citron, m’a proposé ce test utilisateur[2] du serveur HP MediaSmart EX470, qu’il a récemment installé chez lui pour gérer le stockage et la sauvegarde de ses données. Le stockage et la sauvegarde des données sont deux éléments importants à ne pas négliger en informatique. Depuis toujours je stocke, centralise

Stéphane Gillet, blogueur[1] et lecteur de Presse-citron, m’a proposé ce test utilisateur[2] du serveur HP MediaSmart EX470, qu’il a récemment installé chez lui pour gérer le stockage et la sauvegarde de ses données.

Le stockage et la sauvegarde des données sont deux éléments importants à ne pas négliger en informatique. Depuis toujours je stocke, centralise et sauvegarde toutes mes données sur un serveur personnel, je partage tout à travers mon réseau personnel et familial, ce qui me permet d’avoir accès à mes données partout et de façon sécurisée.

Aujourd’hui nos ordinateurs peuvent stocker de plus en plus de données mais ils ne sont pas fiables à 100%. Nous en voulons toujours plus en ce qui concerne les gigaoctets mais il faut toujours prévoir le « au cas où » pour éviter les pires situations. Tout peu arriver : orage foudroyant, verre d’eau dans le portable, disque dur grillé, bref, j’ai toujours pris mes dispositions face à ces éventualités et je ne l’ai jamais regretté.

Depuis quelques mois de nouveaux produits ont donc fait leur apparition sur le marché : les serveurs domestiques familiaux. Moi qui suis obnubilé par la sauvegarde et la centralisation de données, ces produits répondent parfaitement à mes besoins.

Au fil des années plusieurs des mes ordinateurs ont fait office de serveur personnel : Pentium, Pentium 2, Athlon 64 et plus récemment Pentium 4. Les configurations logicielles et matérielles ne sortaient pas d’usine mais ils m’ont permis de ne jamais perdre un seul fichier.

Ce n’est qu’en milieu d’année dernière que j’ai donc pris la décision d’acheter un serveur domestique pour améliorer ma solution de stockage. Après une veille technologique et quelques recherches sur Internet, un modèle bien précis revenait de façon récurrente : le HP MediaSmart EX470 à 499€.

Au premier coup d’œil les caractéristiques techniques de ce serveur me laissaient perplexe. En effet il est équipé d’un processeur AMD Sempron cadencé à 1,8 Ghz et il ne dispose que de 512 Mo de RAM. Ce n’est donc pas une Rolls-Royce.

Mais il s’agit bien là d’un serveur familial et non pas d’une machine destinée au jeu, donc des spécifications techniques réduites ne sont pas forcément un inconvénient. C’est même un avantage lorsque l’on pense aux consommations d’énergie réduites par des composants moins gourmands.

Après déballage du carton j’ai tout de suite été surpris par la taille du bébé, il est tout petit avec ses 25 centimètres de haut et il se glisse partout dans l’appartement, à condition d’avoir une prise réseau à proximité car son seul point négatif est l’absence d’une connexion Wi-Fi.

J’ai opté pour un modèle équipé par défaut d’un seul disque dur de 500 Go, mais le MediaSmart peut supporter jusqu’à 4 disques durs physiques grâce à quatre tiroirs de stockage. Il peut également prendre en compte plusieurs disques externes grâce à 4 ports Usb et un port eSata. J’ai simplement ajouté un disque de 500 Go pour avoir 1 To d’espace disque à disposition.

Une fois installé à côté du routeur, il ne me restait plus qu’à mettre les mains dans le camboui pour configurer le tout, mais là j’ai été surpris une seconde fois lorsque j’ai constaté qu’il n’y avait presque rien à faire.

Le HP MediaSmart est livré avec un Windows Home Server préinstallé, donc la configuration se résume à quelques clics grâce au célèbre bouton « Suivant ». Il n’est donc pas nécessaire de s’y connaître pour installer ce serveur, il suffit juste d’insérer un Cd dans un ordinateur relié au réseau et le tour est joué.

L’installation du système sur le serveur implique également l’installation d’un logiciel client sur ce poste. Celui-ci  permet de paramétrer à volonté le serveur et ses nombreux services, mais une utilisation plus classique grâce à un accès bureau à distance permet de faire exactement la même chose.

Par défaut j’ai donc un peu moins d’un Téraoctets de stockage disponible, utilisable grâce à des partages prédéfinis de répertoire. Manuellement je copie quelques centaines de fichiers dans les répertoires adéquats, je copie également l’intégralité de mes MP3, quelques films et mon répertoire de Photos.

Je dispose de ces données via Internet grâce à un service HP inclut lors de mon achat, je peux également réveiller ce serveur à distance s’il est éteint et ainsi faire partager mes fichiers à ma famille et à mes amis grâce à une gestion de droits d’accès fiable.

Je peux également définir des sauvegardes systèmes complètes pour les ordinateurs connectés à mon réseau, sous réserve d’installer le logiciel client de Windows Home Server. Encore une fois un assistant ultra simple d’installation permet de faire ceci.

Tout d’abord j’ai mis en place une sauvegarde complète quotidienne de mon ordinateur portable, puis j’ai également configuré une sauvegarde par jour pour le deuxième portable de l’appart. Nous utilisons tous les deux Windows Vista, donc il n’y a aucun problème de compatibilité. Je n’ai pas encore testé pour un Pc qui fonctionne sous un autre système.

La première fois Windows Home Server met une dizaine de minutes par poste pour effectuer une sauvegarde. Deux options sont disponibles, soit la sauvegarde concerne tous les répertoires d’un ordinateurs, soit on peut sélectionner les répertoires que l’on souhaite intégrer dans un backup. Je ne me pose pas de questions, avec un disque de 80Go à moitié plein je sauvegarde l’intégralité de mon système.

Les sauvegardes suivantes durent beaucoup moins de temps car le serveur est capable de récupérer seulement ce qui a été modifié dans les répertoires de chaque ordinateur. Les sauvegardes sont effectuées tous les soirs entre 20h et 22h, sous réserve que l’ordinateur soit allumé ou en veille dans ce créneau horaire.

Je n’ai pas encore fait face à une perte de données ou un crash système pour tester la méthode de récupération, mais j’ai tout de même testé le service en récupérant une sauvegarde J-1. Grâce à quelques clics, tout revient facilement en l’état sur l’ordinateur, le logiciel est vraiment fonctionnel de ce côté là.

Mes données et mon système sont sauvegardés, je suis tranquille. Mais avec les possibilités offertes par ce serveur HP, je peux maintenant optimiser mes sauvegardes et ainsi diminuer encore le risque de perte.

En jetant un œil à l’espace disque disponible, je m’aperçois qu’il me reste plus de 650Go de libre et tant qu’à faire autant ne pas faire dormir toute cette quantité d’octets.

Le HP MediaSmart permet de réaliser des copies en miroir de disque dur. En fait lorsque le système écrit sur un disque dur, le serveur fait en sorte que les informations soient écrites sur un ou plusieurs autres disques en même temps. En quelques clics le service se configure automatiquement, un onglet spécial est même réservé dans le logiciel client Windows Home Server pour mettre en place cette fonctionnalité.

Dorénavant j’ai un peu moins d’espace disque de disponible, mais j’ai deux disques durs qui contiennent exactement les mêmes informations. Si’ l’un d’entre eux crash, j’ai toujours l’autre et je n’ai aucun problème de perte de données. C’est une sécurité supplémentaire.

Mon Hp MediaSmart tourne quasiment 24 heures sur 24, il est silencieux et n’a pas forcément augmenté ma facture d’électricité. Il est vrai que j’aurais pu opter pour une solution moins onéreuse, comme un serveur NAS par exemple, mais je suis trop habitué à avoir un serveur personnel sous la main.

[1] Passionné d’informatique et de sport, Stéphane est un jeune lyonnais de 24 ans qui édite le blog high-tech Stephanegillet.com ainsi que Memosport, un blog sur l’histoire du sport.

[2] si comme Stéphane ou Neferis, qui m’avait déjà proposé un test utilisateur de l’Asus Eee TOP, vous avez récemment acheté et utlisé un nouveau matériel high tech et que vous voulez partager votre expérience et vos impressions, envoyez-moi un mot et je publierai votre test sur Presse-citron avec un lien vers votre site.


Nos dernières vidéos

38 commentaires

  1. Eric

    Merci Stéphane pour ce test détaillé.
    J’ai 2 questions :
    1. concernant l’absence de Wi-Fi, il suffit de le brancher avec un câble réseau sur sa Freebox pour qu’il soit reconnu par les autres PC du réseau (qui eux sont en Wi-Fi), donc un seul branchement serveur>Freebox, c’est ça ?
    2. quelle différence avec un serveur NAS ?

  2. 1. Oui
    2. Aucune 🙂 juste que NAS ça ne fait pas très sexy comme nom pour les gens qui vont chez Cora.

  3. @Eric
    1 – oui
    2 – un NAS n’est pas un serveur complet, c’est en théorie un serveur de stockage uniquement. Maintenant tu trouves des NAS avec un petit OS linux qui fait tout (serveur uPnP, client bitorrent, serveur PHP/MySQL) mais au départ un NAS c’est vraiment juste un système de stockage avec un OS qui permet de gérer des partages/droits utilisateur.

  4. @Maxime pas trop d’accord pour le NAS, un vrai NAS ne fais que gérer du stockage, il ne te permet pas de faire tout ce qu’un « home server » fait.

  5. Oui ça rejoint un peu ce que je disais, c’est sûr qu’un NAS c’est pas vendable chez Auchan, alors ils leur font lire des DivX.

  6. @Eric :
    – Un seul branchement au réseau et tous les autres PC peuvent le voir et consulter ses fichiers. Après pour avoir accès à toutes les fonctionnalités de sauvegarde, il faut installer le logiciel client sur chaque Pc.
    – Un serveur NAS s’occupe que du stockage comme le stipule @Raphael, certains même font de la copie en mirroir mais ç s’arrête là.

  7. Vraiment très détaillé comme test. Cela donne envie de sécurisé un peu ses postes avec un tel outil…

  8. Eric

    C’est clair que ça donne vraiment envie d’investir dans ce genre de matériel, ça devient indispensable

  9. Sur ce genre de config faites bien attention de configurer le miroir de disques. Sans cette petite précaution si un disque tombe en panne vous perdez vos précieuses données. Le top serait de pourvoir avoir un RAID sur 3 disques hot plug, mais je sais pas si ce genre de boitier le permet. D’ailleurs le miroir est il logiciel (config windows) ou y a t il une carte RAID dans le home server ?

  10. Moi y a une phrase qui me gêne : « Je n’ai pas encore fait face à une perte de données ou un crash système pour tester la méthode de récupération », personnellement c’est la première chose que j’aurais testée, surtout à la lecture des utilisateurs de WHS qui se plaignent régulièrement de pertes de données après un crash disque…

  11. Je me poserais plus sérieusement la question de la fiabilité de la gestion des droits d’accès.
    L’engin tournant sous Windows, il y a tout de même de forte chances que ca ne soit pas le cas. Personnellement je n’aurais pas envie de perdre 1 TO de stockage parce qu’un script kiddie a utilisé un exploit Windows et/ou un trou dans la gestion des droits d’accès. En particulier s’il s’agit de sauvegardes !

    Ceci étant, je ne connais pas la fiabilité de Windows Home Server…

  12. @schrall
    sans tomber dans le troll ou l’éternel débat Windows/Linux,
    le problème se poste aussi sur les postes clients Windows…

  13. « Le HP MediaSmart est livré avec un Windows Home Server »

    J’ai arrêté de lire ici. Windows sur un serveur ? Pas fou non ? On galère déjà assez avec ce système sur le desktop…

  14. HP MediaSmart Server EX470 avec 4 raptor installé dessus.
    Oui cela tourne bien, c’est silencieux.
    Oui l’accès à distance via le ndd de HP est utile et assez efficace.

    Mais ce n’est pas une machine faite pour de la sauvegarde lourde. Le système de raid logiciel ralenti quand même son emploi. Pour ma part après l’avoir eu je m’en suis séparé et actuellement c’est un ancien dell dimension 4550 reconverti avec WHS qui m’est utile. Et dès que j’aurais l’occasion je mettrais la main sur une NAS digne de ce nom avec au moins du raid 1 hardware.

    Ce Home Media server d’HP est limite dès que vous avez besoin de sauvegarder rapidement ou d’accéder à de gros volumes d’informations. Malgré une connexion en 100mbps (rj45) on n’atteint jamais ces débits voir même le cinquième de ceux-ci.

  15. Eric

    @Miles :
    C’est bien, tu as lu au moins la moitié de l’article, on va dire que tu n’es qu’à moitié sectaire 🙂

  16. Petite question ?

    Je vais recuperer un vieil ordi fixe du bureau… (désolé j’ai pas les caractéristiques)… mais bon c’est des ordis de bureau standard de 2004…

    Je pensais l’utiliser pour faire un serveur chez moi… et WHS m’a l’air d’être une bonne solution.

    Est-ce qu’il faut une bete de course ou un simple ordi de bureau (vieux) suffit ?

    Et est-ce que WHS remplace le système d’exploitation (dans mon cas XP) ou il s’installe en plus ?

  17. Je me suis posé le même problème il y a peu et j’ai opté pour un NAS DNS-323 qui est terrible pour pas cher. Il suffit de mettre un petit linux dessus et il fonctionne comme un serveur home made. Ca doit faire 2 mois qu’il tourne et aucun problème à signaler. Il fait aussi de la sauvegarde de fichier, serveur SSH, transfert de fichiers: le pied ! 😀
    Très bon test en tous cas, mais perso, pour du serveur, j’ai vraiment du mal à concevoir du Windows, mais c’est vrai que pour des particuliers, c’est peut être plus accessible que Linux… Je ne vois pas l’utilité d’une interface graphique qui fait plus chuter les performances qu’autre chose.

  18. Très bon test et merci car je ne connaissais pas ce genre de matos.

    Personnellement, j’ai opté pour 2 serveurs NAS (buffalo) :
    l’un chez moi et l’autre hébergé à distance dans la famille. Cela permet me permet de répliquer à distance toutes mes données (merci rsync).
    Bon la méthode est un peu « home-made » et basée sur mon expérience de Linux mais ça fonctionne très bien.
    Autre avantage : la conso des NAS qui est très faible (environ 20 Watts).

  19. très intéressant comme test, peut-être mon prochain achat high tech ! (peut-être pas ce modèle, mais un truc dans le style, oui)

  20. Par rapport à un NAS, cette solution a apporté une révolution dans les HomeServer pour non bricoleurs lors de sa sortie. Elle est cependant limitée pour la diffusion de contenus HD, multimédia et autres…

    Une petite start-up française viens de sortir une solution assez géniale pour combler ce trou entre serveur pur, Nas et boitier multimédia … c’est http://fr.ve-hotech.com qui a fait un carton lors du dernier CeBit …

  21. Pierre-Henri on

    la sauvegarde des données est un gros probleme et le deviendra de plus en plus.

    Par contre, je trouve assez ridicule de voir un serveur de données qui est soit disant conçu pour sauvegarder des données, être livré avec un unique disque dur.

    Perso, j’utilise les services Amazon pour sauvegarder mes photos. La cout est relativement faible de l’ordre de 10 centimes le giga avec la certitude de ne rien perdre et surtout de ne rien avoir à gérer à part l’envoi.

  22. Pingback: Stéphane Gillet

  23. @Pierre-Henri Le modèle EX470 est livré avec un seul disque sur effectivement, mais le modèle EX475 qui a exactement les mêmes fonctionnalités coûtent 100€ de plus et dispose de deux disques durs.
    J’ai ajouté par moi-même un second disque dur par la suite, et ça m’a couté moins de 100€.

  24. Et lorsque tu t’absentes de chez toi, tu le prend avec toi ?

    Car si tu as un cambriolage, tu est vraiment dans la M…

    C’est outil est bien pour de la sauvegarde et restauration rapide, mais n’est à priori pas un outil de sauvegarde.

  25. +1 par rapport au risque de cambriolage au d’incendie…
    Quelles sont les solutions ‘utilisables’?

    Mon réseau domestique n’a pas de serveur, un PC fixe au bureau fait cet usage et je ne vois pas vraiment l’intérêt d’un serveur…?

  26. Pour avoir un VHS-4 (le serveur sous Linux conçu par Ve-hotech), je peux vous dire qu’un serveur c’est utile, en particulier dans un foyer avec plusieurs ordinateurs et/ou un appareil photo numérique et/ou des périphériques qui se connectent à un réseau (PS3, iTunes, squeezebox…).

    Le serveur permet de:
    1. Centraliser ses données sur une machine qui les protège des pannes (système RAID, comme en entreprise)
    2. Redistribuer ses données vers les ordinateurs, les lecteurs multimédia…
    3. Accèder à ses données tout le temps, en local ou à distance, via internet.
    4. Sauvegarder facilement ses ordinateurs.

    La différence entre un NAS et un serveur personnel, c’est la même qu’entre un netbook et un portable. Sur le papier, on veut faire croire qu’on peut faire la même chose, et quand on fait l’expérience soi-même, ça n’a rien à voir ! En réalité, il y en a un qui est beaucoup plus puissant que l’autre, et avec lequel on peut faire plus de choses. Le taux de transfert par exemple atteint les 90Mo/s sur le VHS-4 sur un réseau gigabit, ce qui permet d’être plusieurs à s’en servir en même temps… regarder un film et écouter de la musique tout en sauvegardant un PC, le tout depuis le serveur VHS-4, c’est possible. Sur un NAS, y’a pas de mystère, ça ne risque pas d’arriver !

  27. Bonjour,

    J’aurais aimé connaitre la différence entre les deux équipements HP:Le media smart serveur (objet du test) et le HP media vault pro. A examiner les fiches techniques je ne vois pas ce qui justifie la différence importante de prix ?

  28. Pingback: HP MediaSmart EX490 et EX495 | Stéphane Gillet

  29. Pingback: The family expands HP MediaSmart | Notmin.com

  30. Pingback: Le point sur le guest blogging | Presse-Citron

Send this to a friend