[post sponsorisé] Polaroïd revient dans la danse avec le PoGo, et Presse-citron vous en offre un exemplaire

Note au lecteur : j’ai été mandaté et dédommagé par Blogrider à la demande de Polaroid pour cette opération, mais j’ai décidé d’offrir l’objet testé à un(e) Presse-citronnaute, voir détails à la fin de ce billet. N’ayant jusqu’à présent pas été un gros consommateur de photo (mais ça a beaucoup change depuis l’achat de mon

Note au lecteur : j’ai été mandaté et dédommagé par Blogrider à la demande de Polaroid pour cette opération, mais j’ai décidé d’offrir l’objet testé à un(e) Presse-citronnaute, voir détails à la fin de ce billet.

N’ayant jusqu’à présent pas été un gros consommateur de photo (mais ça a beaucoup change depuis l’achat de mon Canon EOS 450D), je vais vous faire un aveu : je n’avais jamais eu l’occasion d’utiliser une mini-imprimante photo de type PictBridge.

Blogrider m’ayant proposé de faire un test de la petite machine, j’ai donc découvert la Polaroid PoGo avec curiosité.

La Polaroid PoGo est une mini-imprimante portable instantanée qui fonctionne sans fil et… sans fil. Sans fil parce-que, à l’instar d’un téléphone mobile, celle-ci est dotée d’une batterie rechargeable lui conférant une autonomie (un peu juste quand même) de 15 impressions par recharge. Et sans fil parce-qu’elle est dotée d’une liaison Bluetooth qui permet de l’associer avec un téléphone mobile pour transférer les photos à imprimer, ce qui ne l’emp^che pas de pouvoir aussi être connectée via un câble USB avec la technologie PictBridge.

Autre caractéristique frappante quand on la prend en main pour la première fois : La Polaroid PoGo est très compacte et légère, puisqu’elle présente un encombrement et un poids équivalents à ceux d’un apapreil-photo numérique compact.


Ne vous fiez pas aux apparences, le Bluetooth bridé de l’iPhone ne permet pas de le connecter avec la POGO.
Merci qui ? Merci Apple. Cette photo est juste là pour comparer la taille
.

Enfin, la Polaroid PoGo utilise la technologie Zink(pour Zéro Ink), qui permet d’imprimer des images numériques en couleurs sans cartouches d’encre ni rubans, en utilisant un procédé spécifique avec un papier composé de cristaux de couleur, le tout couvert d’une couche de polymère protectrice.

Pas d’encre, pas de fil, juste un boîtier compact et autonome pour imprimer rapidement et facilement des photos que vous venez de faire avec votre téléphone mobile, l’utilisation de la PoGo est d’une simplicité enfantine : après l’avoir chargée et inséré quelques feuilles de papier (en fait des cartes adhésives au format 5 x 7cm sans marge) vous appuyez sur le bouton de mise sous tension, vous connectez votre mobile en Bluetooth, et vous transférez vos photos, qui s’impriment directement, en 40 secondes environ, quelque soit leur poids en pixels (le transfert étant en revanche plus long pour une photo plus lourde).

Comptez quand même 3,99 € pour 10 cartes et 8,99 € pour un pack de 30, sachant que dans le même temps vous économiserez les frais d’encre.

Maintenant, le cadeau : j’offe tout simplement cette Polaroid PoGo, celle qui m’a servi pour le test et les photos de cet article. Pour cela c’est très simple : afin que chacun(e) ait sa chance, je vous informe d’avance que demain mardi 18 novembre dans la journée, je posterai sur Presse-citron une question simple dans un billet clairement identifié par son titre, à laquelle le premier qui donnera la bonne réponse (horodatage de son commentaire faisant foi) gagnera le Polaroid PoGo.


Nos dernières vidéos

56 commentaires

  1. au lieu de sortir ce genre de gadget qui sert à rien, polaroïd ils feraient mieux de s’assurer qu’il sera toujours possible dans un an ou deux de trouver du papier photo pour leurs appareils…

  2. C’est dommage d’oublié de parler de la qualité de l’impression…. voilà le désavantage d’un billet sponsorisé à mon sens (la qualité est très limité à en croire tous les autres tests et avis sur Internet). Ou alors ai-je raté un paragraphe ?

  3. Un joli tit gadget pour des photos de soirées je pense, après, pour une autre utilisation, je pense que l’outil manque de respect des couleurs et de qualité de photos.

    Par contre, la tite boulette Eos 450D et non D450 (qui ferait presque penser à un Nikon 🙂 )

  4. Perso, amateur de photo, je suis fan de ce gadget. Il permet de faire revivre la marque avec un procédé remis à jour avec les technos actuelles : zinc, bluetooth, numérique, portablité, …

    Vive le pogo !

  5. Eric

    C’est sûr qu’il ne faut pas s’attendre à une super qualité de tirage, mais est-ce que que l’on demande à ce type de gadget ? D’ailleurs les premiers Polas n’étaient pas terrible non plus…

  6. Certains diront qu’il faut le classer dans la catégorie « ludique » ;-). Pourquoi ne pas avoir imprimé une photo pour montrer la qualité ? Un bon scanner suffit surement pour ce genre de qualité. Sauf si ça fait partie du jeu de ne pas le montrer ? (commentaire constructif sans accusation 😉

  7. Un vrai pola n’a pas d’égal,que ce soit par son aspect atypique que par son utilisation.

    Nous avons ici un produit qui n’a hélas pas grand chose à voir.
    Qualité d’impression nulle, qui veut peut être retrouver le charme du pola (du moins c’est possible que ce soit la un de leur argument),mais ce n’est pas le cas.

    Et face à la concurrence est déja la, avec des produits plus cohérents.

  8. Eric

    @Julien, je n’ai pas montré d’impression (et je n’en parle pas non plus) car je n’en n’ai tout simplement pas fait avec cette machine, vu que je l’offre et que je pack ne contient que 10 feuilles que je laisse à celui qui gagnera le lot. Mais la qualité d’impression n’est à mon avis pas le critère principal pour ce type de gadget, même si je l’ai vu à l’œuvre avec un autre exemplaire de la machine, et qu’elle n’est pas si nulle que ça.

  9. et dans ta question tu pourra faire comme a la télé une question nullissime de façon à ce que mon ego soit satisfait et que si je gagne je disent chouette et que si je perds je puisse dire je connaissait la réponse mais pas eu le temps de répondre a temps trop accaparé par mon labeur 😉 merci d avance

  10. Juste un petite remarque au niveau des photos. Trop de flou et tout devient flou.
    Je pense que pour ce type de photos assez rapprochées (photos 2,3 et 4), il est préférable d’ouvrir un peu plus (même s’il faut user d’un trépied si la vitesse est trop lente).

  11. Eric

    @Pic, merci pour ces précieux conseils, je pense que je n’ai effectivement pas assez ouvert pour la lumière disponible, mais je n’avais pas mon trépied sous la main.

  12. je viens de relire ton truc et effectivement ton test est nul.
    C’est plus complet sur le site pro clubic.
    En fait le fait d’être sponsorisé t’empêche de dire que c’est de la merde…

  13. Pour faire taire tous ces vilains commentaires, il aurait suffit de remplacer « test » par « info produit » et le tour était joué.

    Car il est vrai qu’en te lisant, j’attendais (avec curiosité, connaissant le produit) la conclusion où tu aurais donné ton avis…

  14. Eric

    Cher @chaps, ton intention de nuire est tellement caricaturale que tu ne sais plus si tu dois critiquer mon test ou le produit lui-même, du coup tu tires tous azimuts et tu rates les deux cibles. Pas très efficace 🙂
    Partant du principe que ce qui est excessif est insignifiant, et vu la haute qualité de ton argumentaire, je laisse tes commentaires pour le jour où j’ouvre ma rubrique « les meilleurs trolls ».
    Sinon je pense qu’il y aura juste quelques dizaines de lecteurs qui seront contents d’avoir un concurrent de moins demain au moment de gagner le lot, merci pour eux 🙂

  15. Eric

    @Stéphane, tu as raison, et tu dis les choses beaucoup plus intelligemment, du coup je change le titre. Cela dit je pensais que le nombre de photos que j’ai faites de l’appareil suffisait à démontrer que je l’avais réellement testé, mais j’ai eu tort.

  16. heu … « je l’avais réellement testé » et plus haut « je n’ai pas montré d’impression (et je n’en parle pas non plus) car je n’en n’ai tout simplement pas fait avec cette machine » … pardon mais je crois que c’est une mini imprimante … donc les impressions doivent être testées pour parler de test 🙂 … m’enfin je dois me gourrer !

  17. Arguments n°1 de ce produit : portabilité et impression instantanée. Et c’est en ça que c’est bien un produit Pola : j’emporte le matos, je shoote, je regarde l’impression après quelques minutes.
    Ensuite, la « dégradation » de l’image originale n’est pas gênante en soi. Des dizaines de photographes investissent aujourd’hui dans du Lomo, du Diana et autres vieux appareils tout pourris. Mais qui ont un grain incomparable. Il ya d’ailleurs des groupes Flickr à ce propos.
    Ce qui fait la beauté d’une photo, ce n’est pas le prix de son appareil ni la taille de son objectif ni la résolution de son imprimante. C’est son regard.

  18. Eric

    @Nico+2.0
    Exact, je crois que tous ceux qui font reproche à cette imprimante de poche de ne pas sortir des clichés impeccables montrent qu’ils se trompent de débat et n’ont tout simplement pas compris grand chose au concept. Mais bon faut bien quelques râleurs pour créer des fausses polémiques.

  19. Je suis assez d’accord avec les propos de « chaps ». Du moins sur le fond, un peu moins sur la forme. Car il est vrai que tester une imprimante et ne pas imprimer avec. On se demande bien à quoi peut servir un tel test ?
    Dans le meme genre, pourquoi ne pas faire un test d’un baladeur mp3 et ne pas écouter de musique avec, ou alors tester une voiture et ne pas rouler avec.

  20. Je ne suis pas d’accord sur le fait qu’on ne paye pas l’encre.
    Bien sûr qu’on la paye : avec le papier!

    Je ne vois pas trop l’intérêt de ce genre de chose. Si ce n’est générer un marché pour les consommables, bien sûr…

  21. Eric

    @Fred
    décidément il va falloir que je m’explique mieux : je n’ai pas dit que je n’avais pas testé l’impression, je dis que je n’ai pas fait de photo de documents imprimés avec cet exemplaire de la machine car je réserve l’intégralité des feuilles fournies à celui qui la gagnera, il n’y en a que 10 dans le paquet et elles sont chères.
    Maintenant Presse-citron n’est pas Le journal du geek, j’ai déjà publié un nombre important de tests de produits ici (ou de prises en main), mais je ne prétends pas être exhaustif. Je ne vois pas l’intérêt de faire 5 pages sur un tel gadget, mais mon approche satisfera la plupart des lecteurs. Maintenant ceux qui veulent du très pointu devront plutôt s’orienter sur des sites très spécialisés.
    Et puis si vous continuez à chercher la petite bête j’annule l’offre et je me la garde pour moi 🙂

  22. Tout de même, monsieur Eric, votre habitude d’assassiner les gens qui vous font des reproches (qu’on peut vous retourner d’un post à l’autre), j’ai du mal à m’y faire.

    Peut-être est-ce mon âge aussi qui me trahis. Car je « troll » rarement, et depuis 12 ans que je vadrouille sur internet, ce sera la deuxième fois chez vous.

    Bon, avoir du caractère fait certainement partie du plaisir de vous lire… car il vous donne (parfois) plus de liberté et d’engagement. Le côté vécu et bien granuleux, en opposition au lisse, je suis plutôt pour. Pour peu qu’on laisse tout de même les gens réagir…

    Parce que oui, je partage aussi l’avis qu’il aurait été mieux de faire un test d’impression pour parler d’un « test » d’imprimante.
    Test pour lequel vous êtes « mandaté » et « dédommagé ».
    Et j’ose croire que je ne suis pas un affreux ou un troll simplement parce que je le pense.

    – Si les gens n’ont pas compris le concept de l’objet, est-ce que ce n’est pas parce qu’il est mal expliqué dans votre présentation ?

    – La qualité de l’impression est réellement remise en cause par beaucoup de testeurs qui ont « imprimé » avec ce produit : rayures horizontales après 3 ou 4 tirages surtout. Difficilement compatible avec un effet de style…
    Difficilement comparable avec un effet « Lomo » ou autre…

    Et même, comment ces différents « styles » joueraient-ils ensemble ? S’ajoutent-ils ? S’annulent-ils ? Ça serait un petit peu intéressant de faire des tests d’impression pour savoir, et justement pour mettre en avant le « concept » auquel vous voulez nous faire croire sans voir.

    On peut aussi tempérer le problème de la qualité (si on la teste bien sûr) : le fichier numérique de la photo n’est évidemment pas modifié par l’impression sur le PoGo. L’impression postérieure sur du meilleur matériel n’est pas compromise. Contrairement à l’effet de style « définitif » des anciens Polas pour lesquels il n’y avait pas de négatifs. On peut donc « inventer » des tandems « imprimante ultra portable, imprimante + qualitative » adaptés à une vie nomade.

    En fait, un bon produit est un produit qui à un vrai profil et correspond à un vrai besoin. Celui-ci en a un.

    Mais un vrai test, c’est mettre justement ce profil face à sa cible qu’ils puissent se rencontrer… et que les autres puissent s’écarter. Et ça, c’est tout de même difficile à faire si l’on ne fait même pas une impression sur une imprimante. Que cela vous gratte qu’on le dise, je le comprends. Mais être agressé et rabaissé en retour, c’est juste facile.

  23. Désolé pour l’effet retard, je suis très lent à la rédaction.

    Et je ne voudrais surtout pas priver quelqu’un du cadeau…

  24. Super fayot à la rescousse!
    Ceci est un blog, rien qu’un blog. Son auteur ne doit rien à personne, il écrit ce qu’il veut quand il veut.
    T’es pas content, tu pars.
    Fuck the trolls! Et « Love is All! » 🙂 🙂 🙂

  25. @jcfrog, Je suis entièrement d’accord avec vous ? depuis quand un blog, aussi professionel qu’il soit est-il un service payant où le blogueur doit quelque chose à l’internaute ?

  26. Et merde, demain j’ai cours… 🙁

    Bon bah tant pis, de toute façon je ne vois pas l’utilité que je pourrais en avoir à mon âge et avec mes activités… 🙂

  27. Eric
    Bien vu le changement de titre, qui correspond beaucoup mieux avec le contenu de ton article.

    Cela dit, si tu achetais une revue automobile sur la couverture de laquelle il y aurait écrit « L’AutoCanard l’a testé pour vous », et que tu n’y découvres que des photos, je penses que tu tiquerais aussi… D’où les réactions dont la mienne, de tes lecteurs… 🙂

    Pour en revenir avec l’analogie avec la presse automobile, ton article correspond effectivement plus à une « présentation » d’une nouveauté que d’un réel test.

    Cela dit, je comprends qu’il ne dois pas être facile de « tirer » sur un produit lorsqu’on est « dédommagé » pour en parler… même lorsque l’on jure le contraire.

  28. je ne pense pas que le fond des propos soit choquant, c’est la façon de le dire qui personnellement m’exaspère, et pas qu’ici.
    Eric, si je peux me permettre, pense aux masses silencieuses. C’est comme ça, les râleurs s’expriment toujours plus, mais regarde tes stats, un très grand nombre de gens te lisent amicalement tous les jours. La plupart d’entre eux n’ont pas l’habitude de s’exprimer mais ils sont bien là!
    Bravo au passage pour leur représentant Griffoooo qui a fait le « pas » aujourd’hui, rien que pour toi, un beau cadeau! 😉

  29. @ totographe et Eric,
    Désolé, je pensais bien à fermer (une petite ouverture genre f11).
    J’en profite pour rappeler qu’il existe une application gratuite qui permet de simuler des polaroids à partir d’une photo numérique. Polaroid.net. Pour l’instant porté sur Mac mais Windows à venir.
    Le résultat est plutôt intéressant.

  30. Je n’oserai presque plus répondre apres tous ces commentaires >< ^^

    Chacun sa façon de penser, et il est vrai que si quelqu’un veux un test + complet, il n’a qu’a aller voir sur un site spécialisé.

  31. ## CECI N’EST PAS UN TROLL ##

    Je me permet de rectifier un tout petit point sur la remarque de « Pic » par rapport à la photo de l’article qu’il juge trop floue.

    Pour avoir une photo moins floue il faut FERMER l’objectif, et non pas l’ouvrir contrairement à ce que tu indiques (c’est à dire choisir un nombre F plus élevé).
    Voila c’était juste une remarque de puriste…

  32. Mais en fait, qu’est ce qu’un troll ? 😀

    Dans la mythologie nordique, le troll est un être vivant dans les montagnes ou les buttes (bergtroll). Ce sont des géants incarnant les forces naturelles, au même titre que les Titans. Odin avait dû tuer Ymir, le géant dont il était né, pour assurer le règne des dieux et des hommes, selon un scénario rappelant la castration d’Ouranos par son fils Cronos et la victoire des dieux olympiens sur les Titans. Les trolls étaient des géants qui avaient surgi du corps d’Ymir ; ils symbolisent les forces naturelles dans leur énergie élémentaire.

  33. @quiz, j’avais déjà rectifié 2 posts plus haut. 😉
    Je pense qu’Eric avait de toute façon bien compris ce que je voulais dire sur les photos concernées.

  34. Pingback: Bon, alors… | Presse-Citron

  35. Eric, comment imprimer directement depuis ton 450D? Est-ce possible?
    Je vois bien 2 belles utilisations de ce genre de gadget :
    – tu es en rando/trip dans un pays lointain, tu fais une photo avec un autochtone. La plupart du temps tu meurt d’envie de lui donner la photo, et ils n’ont souvent pas de mail, ou bien le temps de rentrer chez toi, tu as oublié de leur envoyer…
    – tu fais des photos d’un événement (une rencontre JoinMySport.com par exemple) et tu veux donner des photos aux joueurs.

  36. Pingback: Polaroid PoGo à gagner, suite | Presse-Citron

  37. Pingback: Le Polaroid PoGo, nouvelle version, l’imprimante avec appareil photo numérique intégré | Presse-Citron

  38. Pingback: Aujourd’hui, j’ai PoGo-té …

  39. Le Polaroid me rappelle les photo de mon enfance t je doit dire que j’ai plein de photo Polaroid qui ont plus de 25 ans et elle n’ont pas bouger. Alors pour moi se qui compte se n’est pas la qualité mais le souvenir qui ressort de la photo faite sur l’instant.

  40. Pingback: Pour les nostalgiques, le "nouveau" Polaroid 300

Répondre