Une carte météo interactive vraiment originale

La météo et le web, une grande histoire d’amour. Mais qui n’innove finalement pas tant que cela, notamment sur le volet historique de la chose.

La météo et le web, une grande histoire d’amour. Mais qui n’innove finalement pas tant que cela, notamment sur le volet historique de la chose.

C’est ce qu’ont dû penser les créateurs de WeatherSpark, un nouveau service web qui propose une expérience complètement différente en affichant un ensemble d’informations très complètes sur le temps qu’il fait sous la forme d’une frise chronologique (timeline) interactive agrémentée d’une jolie carte extraite de Google Maps et retravaillée graphiquement.

En survolant la section droite de la page avec votre souris vous obtenez de nombreuses indications contextuelles jour par jour sur la température, le pourcentage d’ensoleillement et de précipitations, le tout sur un graphe particulièrement lisible et intuitif.

Trois onglets permettent de permuter en mode carte, graphe ou bulletin météo au format texte, mais la fonction la plus intéressante est certainement la possibilité de remonter très loin dans le temps pour retrouver la météo jusqu’au début des années 70 (1973 exactement).

De nombreuse autres options sont disponibles pour vous muer en Monsieur Météo du dimanche, comme des liens directs vers un affichage par jour, par semaine, par mois et par an, ainsi qu’un comparateur permettant de confronter le temps qu’il fait dans quatre régions simultanément, et une poignée de paramètres de personnalisation des éléments que vous souhaitez afficher sur la carte.

Ou comment voir la météo autrement, presque comme un jeu. Attention : application en Flash, donc indisponible sur iPad et smartphones autres qu’Android 2.2 et plus…

(source)


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Super mashup !
    Perso j’utilise windguru.cz pour la météo. J’aimerais pouvoir avoir ce type de visualisation de données sur mon site de météo préféré. C’est plus parlant qu’une carte de France globale.

  2. Vraiment impressionnant que ce soit pour le volume de données ou la rapidité pour les voir s’afficher ! C’est vraiment un service digne de ce nom dont plusieurs sites devraient s’inspirer.

  3. Très beau travail, facile d’utilisation. Visiblement il n’y a que les stations météo des aéroports disponibles. (J’ai testé Lyon, la carte indique Lyon Bron et Lyon Saint-Exupéry uniquement.

  4. Le service de cartographie des radiations de l’ISRN ferait bien de s’en inspirer car leur site est carrément imbitable. Heureusement qu’il est en XHR !

    db

  5. Tiens, un truc rigolo que l’on ne peut voir que sur ce type de représentation :
    – plus l’hiver est rigoureux plus l’été qui suit est chaud ;
    – moins l’hiver est rigoureux plus l’été qui suit est frais.

    Ce n’est pas systématique mais ça fonctionne bien avec Lyon (semi-continental).

    db

Send this to a friend