Connect with us

Internet

Une nouvelle race d’agrégateurs…

Il y a

le

Je ne sais pas si les pillards prolifèrent avec les chaleurs estivales ou si c’est une nouvelle tendance de fond, mais je constate que les blogs automatisés qui reproduisent sans vergogne le contenu des vrais blogs sont de plus en plus nombreux depuis quelques temps.

Pas une semaine sans que je reçoive une notification ou un trackback (merci WordPress) indiquant qu’un ou plusieurs de mes articles sont repris intégralement (et sans citation de la source, évidemment, sinon ça ne serait pas drôle) dans un de ces blogs, gérés par des individus qui ont bien sûr pris soin de bien blinder leur anonymat. Courageux mais pas téméraires, les pillards.

J’imagine que ces personnes croient voir dans les fermes de blogs automatisées le nouvel eldorado du web, mais si c’est le cas elles se trompent lourdement : on fait rarement fortune sans rien branler, et encore moins en volant purement et simplement le travail des autres. Et encore moins quand il s’agit de blogs. Et encore moins en France.

En revanche, on s’expose à quelques déconvenues, car la violation du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle est un délit avec lequel les juges ne plaisantent pas trop en France

Un exemple ? Ce « blog » (qui n’a de blog que sa forme, puisqu’il s’agit simplement d’un agrégateur sous WordPress), qui reprend, entre autres (vous me pardonnerez de n’avoir pas tout lu, j’ai mon propre agrégateur…), intégralement, et sans citer leur source, des articles de Presse-citron, mais aussi Mashable, et de nombreux autres sites, etc… : http://www.cestfrais.com/ (je ne mets pas de lien bien sûr vers ce site qui porte assez mal son nom).

Si celui ou celle qui a commis cette chose passe par ici, mais aussi tous les autres dans le même cas, qu’ils sachent qu’un jour certains auteurs pourraient bien se fâcher tout rouge, et que ce pillage ne pourra pas continuer éternellement…

Et qu’on ne vienne pas me dire que c’est la fameuse rançon de la gloire, car même des blogs peu fréquentés sont victimes de ces reproductions in extenso.

Bien sûr, le phénomène n’est pas nouveau, mais cette prolifération commence vraiment à devenir préoccupante…

Mise à jour : le blog en question a apparemment réagi et vient de supprimer le contenu de Presse-citron, l’incident est clos en ce qui me concerne, j’espère que cela servira pour d’autres. Je ferme les commentaires, je crois que nous avons largement fait le tour de la question.

Dernières news

Les bons plans

Les tests