Suivez-nous

Lifestyle

Vous avez une idée mais pas le temps de la concrétiser ? Testez-la !

Avoir une idée, ça arrive à tout le monde. À tel point que la majorité d’entre elles ne se réalisent jamais, par manque de temps ou de confiance. Et c’est en fait un véritable fléau pour l’innovation, qui dure depuis des centaines d’années.

Il y a

le

Idée

Comme la plupart des gens, il m’arrive d’avoir des idées plus ou moins pertinentes sans toutefois pouvoir les mettre en place. Parfois, c’est simplement une musique que j’écoute et dans laquelle je trouve qu’il manque une mélodie, ou au contraire qui contient certains sons que je voudrais supprimer. Mais d’autres fois, c’est plus complexe. Par exemple, quand on se retrouve face à un problème (qu’il soit récurrent ou tout nouveau) et qu’on imagine une solution sous forme de produit, de service ou d’un agencement bien particulier de ce qui existe déjà. Dans ce cas, que faire ?

Pour de nombreux individus, c’est simplement une suggestion qui traverse l’esprit et s’y attarder serait une perte de temps, à tel point que des milliers d’idées disparaissent chaque minute dans le monde. Pourtant, elles sont la base du progrès. Mais certains ont déjà la fibre entrepreneuriale et aiment tester leurs idées pour les valider ou les abandonner : c’est justement ce qui nous intéresse. Et en fait, c’est à la portée de tous. Et il n’y a pas besoin d’argent.

Évaluer son idée

Avant tout, lorsque vous avez une idée, si je peux vous donner un conseil : notez-la. Sur un bloc-notes ou dans Google Keep, couchez-la sur le papier. Pour deux raisons : la première, bien évidemment, c’est de ne pas l’oublier. Car elle pourrait être révolutionnaire. La seconde, et c’est plus pragmatique, c’est tout simplement pour vous permettre de la détailler. J’ai moi-même plus d’une centaine d’idées agrégées depuis quelques années : certaines ne valent rien quand je les relis quelques semaines plus tard, et cela permet de faire le tri. D’autres sont tout simplement les racines de la startup que j’ai fondée.

Lorsque vous avez pu documenter un peu votre idée, et il ne s’agit pas d’y passer plus de 10 minutes, il va maintenant falloir vérifier si elle vaut le coup. Si elle vaut la peine d’être créée ou vendue. Pour ça, il suffit de la noter en fonction de plusieurs critères qui pourront ensuite déterminer votre capacité à lancer cette idée sous forme de side project… Ou au contraire, vous prouver qu’elle est inutile.

D’abord, posez-vous les questions suivantes :

  • Est-ce que j’aime cette idée ? Est-ce que je pourrais m’épanouir en la concrétisant ?
  • Est-ce que je suis suffisamment doué pour la tester, ne serait-ce qu’à petite échelle et très rapidement ?
  • Est-ce que ce que l’on pourra en tirer sera utile pour l’humanité et la planète ?
  • Pourrais-je générer du revenu avec cette idée ?

Si les réponses à toutes ces questions tournent principalement vers le oui, bingo. Vous êtes sur la bonne voie. Maintenant, il s’agit de confirmer vos attentes. Pour ça, vous pouvez proposer votre idée en la publiant sur des sites communautaires comme Seedproof ou GetIdeas.io, cela vous permettra d’avoir un retour de la part du marché ou d’utilisateurs potentiels… Et la valeur de cette information est inestimable.

Produire son idée

Maintenant que vous en savez plus sur la faisabilité de cette idée… Il s’agit de la tester grandeur nature ! Pour éviter que cela soit très chronophage ou représente un investissement considérable, l’une des meilleures astuces consiste à réaliser l’idée vite et sans dépenser de budget, ou alors le strict minimum. L’objectif est là de créer un MVP (minimum viable product) et de le diffuser à un nombre réduit de personnes pendant un laps de temps assez court, 2 semaines étant l’idéal. Et si vous n’avez pas les compétences pour réaliser l’idée, pas de problème. Présentez simplement le concept.

Cette durée moyenne de 14 jours permet de réunir suffisamment de feedbacks pour savoir s’il existe un réel besoin pour votre idée, ou pas. Elle vous oblige également à agir rapidement afin de pouvoir vous concentrer sur ce qui vous importe d’habitude, que ce soit votre vie de famille ou votre travail. Ce qui fonctionne bien : créer une landing page (page présentant l’idée en détail) en une heure avec Wix, puis commencer à l’envoyer aux personnes qui rentrent dans le persona d’un futur acheteur. Puis laisse a magie opérer.

Diffusez un maximum, puis analysez les résultats. Au moins 10% des gens ont manifesté un réel intérêt pour votre idée ? Ne serait qu’en visitant votre page ou simplement en likant un post Facebook ? Bien, il va maintenant s’agir de décider si vous souhaitez poursuivre en optimisant la solution afin d’en faire une vraie startup. Ou alors de la laisser au placard !

 


 

Si cet article est rédigé avec une plume qui tend à tout ramener vers l’angle business, ce n’est pas pour autant qu’il faut le prendre au premier degré. Que ce soit une idée de recette pour midi ou tout simplement une envie de réorganiser le rangement de votre appartement d’une nouvelle manière, chaque idée doit être testée. La routine, c’est ennuyant, alors pourquoi ne pas faire évoluer votre environnement ? Dans la vie de tous les jours, cela fonctionne.

Adopter cette philosophie vous rendra la vie plus simple et pleine de surprises !

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Patrick

    11 mars 2019 at 9 h 35 min

    Pourquoi pas ? Cela peut être une marche de lancement pour son idée.

    Le point essentiel : pourvoir s’adresser à la cible adéquate.
    Par exemple, une idée révolutionaire de ballerine adressée à des fervents de l’équitation n’aura pas beaucoup de résultats.

    En revanche, si les plateformes Seadproof ou Getideas disposent d’un panel de testeurs très large, ce sera plus facile pour trouver une cible. S’ils sont spécialisés dans tout ce qui touche à Internet. ce serait le moment d’ouvrir d’autres plateformes plus généralistes, ou qu’ils prospectent d’autres types de testeurs.

    • Valentin

      11 mars 2019 at 18 h 13 min

      Tout à fait ! Il est important de bien définir son persona avant de cibler qui que ce soit. Ça permet de savoir quel canal attaquer en premier !

  2. David Couturier

    11 mars 2019 at 10 h 24 min

    J’aime bien l’idée aussi mais ça peut être compliqué de faire une vraie évaluation si la cible de l’idée en question ne se trouve pas dans notre cercle proche de relations. Non ?

    • Valentin

      11 mars 2019 at 18 h 13 min

      Non pas de problème ! Il suffit d’aller demander à quelqu’un que tu ne connais pas, la réponse sera d’autant plus objective 🙂

  3. Edith Lafargue

    11 mars 2019 at 11 h 14 min

    Bonjour
    J’aime bien votre article je le trouve à la fois inspirant et « outils pratiques »
    Merci

  4. Orard

    11 mars 2019 at 11 h 44 min

    Bjr,
    Existe-t-il un site similaire en Français
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests