Dans certaines contrées, si vous avez la mauvaise idée de naviguer sur le web avec les outils inappropriés, cela pourrait finir pour vous coûter cher.

Dans certaines contrées, si vous avez la mauvaise idée de naviguer sur le web avec les outils inappropriés, cela pourrait finir pour vous coûter cher.

C’est en tout cas la sanction qu’applique brandit Kogan, l’un des sites marchands high-tech et informatique les plus réputés en Australie, qui a décidé de taxer les internautes qui passent commande sur son sa boutique en ligne à partir d’Internet Explorer 7 (IE7).

La « New Internet Explorer 7 Tax » est parfaitement assumée puisque son annonce figure fièrement en page d’accueil dudit site, avec toutefois un smiley en regard du titre histoire de ne pas trop heurter les âmes les plus sensibles.

Sur le blog de Kogan, l’initiative est expliquée et justifiée dans le détail :

Aujourd’hui chez Kogan nous avons implanté la première « Taxe Internet Explorer 7″ au monde. La nouvelle taxe de 6,8% prend effet ce jour sur tout produit acheté chez Kogan par quiconque persiste à utiliser le navigateur antique.

(…)

Le revendeur australien justifie cette démarche par le fait qu’il est très coûteux de passer du temps à sans cesse adapter les pages du site à IE7, qui nécessite un développement à part prenant autant de temps que celui consacré à concevoir les pages pour Chrome, Safari et Firefox réunis, d’où la nécessité d’amortir ces coûts supplémentaires par une petite rentrée de cash supplémentaire.

Et d’argumenter avec une réplique imparable : si vous ne voulez pas payer de taxe, faites juste une simple mise à jour de votre navigateur, ou utilisez-en un autre, plus moderne. Si l’on se fie à l’humeur générale que cette initiative a suscité après un survol rapide des plus de 500 commentaires du blog – il est vrai probablement fréquenté en majorité par des nerds et des geeks – la démarche de Kogan semble plutôt bien reçue.

taxe IE7 Australie Un site marchand australien facture une taxe aux utilisateurs dIE7 !

Mais comme les commentateurs ne sont pas toujours les payeurs, reste à savoir comment les « vrais » clients prendront la chose. Cela étant, Kogan ne prend pas beaucoup de risques vu sa probable typologie de clientèle, surtout quand on sait que la part de marché de IE7 est tombée en-dessous des 2% à Mai 2012. En revanche, côté pub, l’initiative est certainement une excellente idée, puisque le buzz fait tranquillement le tour de la planète.

Donc si vous voulez acheter sur Kogan, vous savez ce qu’il vous reste à faire : utilisez Netscape ou Mosaic.

(source)