Suivez-nous

Tutoriel : comment accéder au darknet en toute simplicité ?

Le Darknet, également connu sous le nom de Darkweb est une partie « cachée » d’internet. Elle n’est donc pas accessible de manière classique depuis votre navigateur (Chrome, Firefox, Safari,…). Dans ce guide et ce tutoriel complet, nous allons vous expliquer simplement ce qu’est le Darknet, puis nous vous expliquerons comment y accéder de manière parfaitement anonyme et sécurisée.

Acceder Darknet

© Unsplash – Sergey Zolkin

Qu’est-ce que le Darknet ?

Le Darknet ne date pas d’hier. En effet, il a été inventé il y a presque 50 ans (dans les années 1970) mais ce n’est qu’à partir de 2010 qu’il a commencé à être connu du grand public.

Pour donner une définition simple du Darknet, nous pouvons dire qu’il s’agit d’un réseau caché sur internet et accessible uniquement via certains navigateurs du Deepweb comme TOR (le plus connu et utilisé). Nous reviendrons plus en détails sur celui-ci dans notre tutoriel pour accéder au Darknet dans la suite de cet article.

Le Darknet regroupe l’intégralité des sites sur internet, et notamment, ceux qui n’ont pas été indexés sur les navigateurs traditionnels (Chrome, Firefox,..). Cela diffère de nos navigateurs habituels sur lesquels nous n’avons en réalité accès qu’à une petite partie des sites existants sur le web. Dessus, vous allez trouver absolument tout sans aucune limite. Notre but n’est pas de vous faire la liste du contenu présent sur le Darknet, ni de vous inciter à vous y rendre, mais simplement de vous informer sur l’existence de cet univers du web.

Très souvent, le Darknet a une connotation négative, et très certainement à juste titre. De toute évidence, nous ne sommes pas des adeptes du concept ni des clients réguliers qui nous y rendons régulièrement pour faire nos emplettes. Cependant, il ne faut pas plus de quelques secondes sur le Darknet pour se rendre compte des contenus peu communs et illicites qu’y s’y trouvent. On pense par exemple à de la drogue, des données financières ou encore de la littérature que l’on ne trouverait pas ailleurs sur internet.

Si l’on voulait jouer sur les mots, il faudrait en réalité parler de DarknetS au pluriel. En effet, il existe différents éco-systèmes et, à l’instar de Chrome sur le « web normal », c’est TOR qui règne dans le monde du Deepweb. Bien que la confusion soit très régulièrement faite, le Deepweb n’est d’ailleurs pas égal au Darknet. Ce dernier n’est qu’une partie infime du Deepweb.

Après cette brève et simple présentation du Darknet, il est temps de vous expliquer comment faire pour y accéder. Nous allons vous présenter un petit guide simple et rapide qui vous explique comment aller sur le Darknet de manière anonyme et sécurisée.

Tutoriel : comment aller sur le Darknet ?

Nous allons désormais vous expliquer, de la manière la plus simple et rapide comment aller sur le Darknet anonymement et sans risque. Il y a 3 étapes dans ce tutoriel pour accéder sur le Darknet avec un maximum de sécurité. En doublant sa connexion avec un VPN et le navigateur TOR, vous allez pouvoir véritablement vous cacher pour découvrir le côté obscur du web.

1) Équipez-vous d’un VPN

La première étape de ce tutoriel, avant de se rendre sur le Darknet, est de sécuriser ses arrières. En effet, cet environnement est, de toute évidence, très dangereux, avec énormément de hackers qui rodent, et il faut donc se sécuriser.

Le meilleur outil pour naviguer de manière anonyme et sécuriser sur le Darknet est le VPN. Ce logiciel, très simple et rapide à installer et à utiliser, permet de chiffrer vos données (pour les rendre illisibles à tout acteur extérieur) et de changer votre adresse IP (afin que la vôtre ne soit plus visible).

Ainsi, le VPN va vous permettre de naviguer sur TOR sans que personne ne sache que vous l’avez visité. Ni votre fournisseur d’accès à internet, ni le gouvernement ne saura alors que vous êtes allés sur le Darknet. Bien que cela n’ait, techniquement, rien d’illégal (il y a, évidemment, une grande partie de contenu LÉGAL sur le Deep Web), il est tout de même préférable d’y aller bien équipé.

Le VPN que nous vous conseillons grandement est ExpressVPN. Et pour cause, ce VPN qui compte plus de 10M d’utilisateurs dans le monde et 11 ans d’expérience est aujourd’hui le plus fiable du marché. Sur ses 11 années d’existence, il n’a jamais connu le moindre problème et c’est pour cela qu’il est le favori de nombreux utilisateurs. Sa politique d’absence de conservation des logs a été confirmée via un audit externe (réalisé par PwC) vous garantissant qu’une trace de vos activés en ligne ne sera conservée.

En ce moment, ExpressVPN divise ses prix en 2 sur son abonnement 1 an et offre en plus 3 mois gratuits ! Testez-le sans risque grâce à ses 30 jours satisfait ou remboursé sans la moindre condition.

Se protéger avec ExpressVPN

Une fois le VPN téléchargé et installé, activez-le en vous connectant à n’importe quel pays. Cela chiffrera alors vos données et cachera votre IP. Vous pouvez alors passer à la deuxième étape de ce tutoriel pour accéder au Darknet.

Applications ExpressVPN serveur US

© Presse-citron

2) Téléchargez TOR pour accéder au Darknet

Maintenant que vous êtes protégés, la seconde étape pour se rendre sur le Darknet est de télécharger TOR Browser. Il s’agit d’un navigateur avec 0 censure qui comprend l’intégralité des sites qui existent sur internet.

Son principe de fonctionnement est censé être anonyme puisqu’il fonctionne par packets d’informations, supposés empêcher l’identification de ses utilisateurs. Malgré tout, si vous naviguez sur TOR et que vous n’avez pas de VPN, votre FAI le saura (bien qu’il ne verra pas ce que vous faites dessus).

En téléchargeant TOR, vous allez vous ouvrir les portes du Darknet.

Pour le trouver, rien de plus simple. Rendez-vous simplement ici : https://www.torproject.org/download/ et téléchargez le navigateur sur votre appareils (Windows, Mac, Linux ou Android).

Telecharger TOR

Capture d’écran TOR © Presse-citron

3) Utilisez un annuaire de liens Darknet

Une fois TOR téléchargé et installé sur votre appareil et votre VPN activé, vous allez devoir aller trouver des liens du deepweb.

Pour ce faire, il faut aller sur ce qu’on appelle un annuaire de liens pour le Darknet. Il en existe énormément, mais l’un des plus connus est inthehiddenwiki.net. Tapez cela dans la barre de recherche afin d’être redirigés sur une page qui ressemble énormément à Wikipédia…mais avec du contenu un peu différent. Il faudra ensuite passer du temps à fouiller dans le Darknet pour trouver des sites qui vous semblent pertinents. Il existe des centaines d’annuaires qui référencent des liens vers des sites, il faut savoir s’armer de patience.

inthehiddenwiki

© Presse-citron

Vous voyez alors différentes catégories qui vous donnent ensuite des liens (en .onions) vers des sites du Darknet. Ils ne sont pas tous fiables, il faut vraiment essayer de privilégier les plus sérieux. Mais encore une fois, une grande partie de ce qui se passe sur le Darknet est illégale. Sinon, elle serait bien entendue référencée sur les moteurs de recherche traditionnels (comme Google). Il faut donc rester très vigilant, et notre tutoriel pour accéder au Darknet ne vous invite pas à utiliser les services référencés sur cette partie du web.

C’est là que notre tutoriel sur comment accéder au Darknet s’arrête. Nous n’allons pas vous accompagner plus loin et vous rappelons que le Deepweb comporte une dose énorme de risque et que nous ne pouvons que vous inviter à vous en distancer au maximum. Les acteurs présents sur ces sites ont certainement une honnêteté qui peut susciter le doute et nous vous avertissons encore une fois sur les dangers auxquels vous vous exposez.

Conclusion : accéder au Darknet est extrêmement simple

Au final, comme vous avez pu le constater au cours de ce rapide tutoriel pour aller sur le Darknet, il n’y a vraiment rien de bien compliqué. Ci-dessous, nous vous rappelons les trois étapes qui vous permettent d’accéder à ce côté caché d’internet. Encore une fois, sachez que nous ne cautionnons aucune des activités potentiellement illégales qui ont lieu sur le Darknet. Il s’agit d’un ensemble de sites dont certains sont potentiellement dangereux, nous vous invitons à prendre un maximum de précautions pour cela.

  1. Vous protéger avec un VPN
  2. Télécharger et installer le navigateur TOR
  3. Aller sur un annuaire de liens deepweb comme inthehiddenwiki.net

Si vous voulez un VPN qui ne stocke aucune donnée :

Se protéger avec ExpressVPN

Nous espérons que ce guide et tutoriel sur le Darknet vous a été utile et si vous avez des questions, n’hésitez-pas à nous contacter.

Questions fréquentes sur le Darknet

Nous allons finir par répondre à quelques unes des questions les plus fréquemment posées sur le Darknet. Si vous en avez encore davantage, n’hésitez pas à nous écrire (ou répondre dans les commentaires).

Deepweb vs Darknet, quelle différence ?

Le Deepweb est beaucoup plus large que le Darknet. Le premier comprend l'ensemble de tous les sites qui ne sont pas trouvables sur des navigateurs classiques, comme Google Chrome, Mozilla Firefox ou Safari. Le Darknet est uniquement accessible avec un moteur de recherche spécial, comme TOR, par exemple.

N'y a-t-il que des choses illégales sur le Darknet ?

Non, absolument pas. Tout ce qui se trouve sur le Darknet n'est pas illégal. Cependant, dans la grande majorité des cas, les sites présents sur le Darknet proposent des contenus qui, pour des raisons évidentes, ne pourraient pas être accessibles sur le World Wide Web.

Faut-il un VPN pour aller sur le Darknet ?

Bien que ce ne soit pas obligatoire, c'est très grandement conseillé. Le VPN rend parfaitement anonyme en vous offrant une autre adresse IP avec laquelle vous naviguerez. Ainsi, votre FAI ne pourra pas savoir que vous vous êtes rendus sur le Darkweb et vos faits et gestes resteront anonymes.

TOR Browser est-il la seule solution pour y accéder ?

Absolument pas. Bien que ce soit le plus connu, il existe bien d'autres navigateurs qui vous ouvriront les portes du Dark Net. Cependant, c'est celui que les internautes privilégient puisqu'il utilise le même système que Firefox et offre ainsi un côté familier qui plait aux internautes.

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN