Microsoft aussi s’attaque au phénomène du Revenge Porn

Le phénomène du Revenge Porn prenant une certaine ampleur ces derniers temps, de nombreux géants du net ont décidé de s’attaquer à cette pratique.

Revenge Porn

Microsoft vient de décider de suivre le même chemin que plusieurs gros acteurs d’Internet et a annoncé la mise en place d’une page destinée à envoyer une demande de retrait de contenu, à destination des victimes souhaitant effacer les contenus sexuellement explicites les concernant.

Microsoft aussi va s’attaquer au porno vengeur

Depuis quelques années, un phénomène parti des États-Unis prend de plus en plus d’importance, malgré les dégâts parfois irréversibles qu’il peut créer dans la vie des victimes. Il s’agit du Revenge Porn ou Porno vengeur. Cette pratique vise à publier des photos ou des vidéos sexuellement explicites sur internet, sans l’accord de la victime, dans le but de nuire à sa réputation ou pour se venger d’une rupture amoureuse.

La facilité à pouvoir désormais réaliser une « Sexe Tape » dans un couple à ses avantages et ses inconvénients, car quand le couple fonctionne cela met un peu de piments dans leur vie quotidienne, mais quand tout va mal, ces photos et ses vidéos deviennent une arme terrible dont certains ou certaines usent pour se venger.

Microsoft propose une page pour les victimes de Revenge Porn

Les conséquences impactent fortement la vie sociale et morale de la victime, car comme le soulignent certains psychologues, les effets sont proches de celui d’un viol avec une très importante perte de l’estime de soi, à la différence, c’est que celui-ci se répète indéfiniment, puisque les vidéos terminent sur des milliers de sites web et sur les réseaux sociaux. L’effet le plus important de cette humiliation est ressenti comme une destruction de son image chez les victimes, car elles ont perpétuellement l’impression que leurs amis, collègues, famille, ont vu la vidéo ou les photos de ce Revenge Porn.

Facebook, Google, Twitter et désormais Microsoft proposent des pages dédiées à la lutte contre le Revenge Porn, afin que les victimes puissent demander à ce que des contenus les concernant puissent être désindexés du web. Une mesure qui aide plus à la reconstruction morale, en ayant l’impression d’avoir à nouveau un contrôle sur ces contenus, mais dans les faits, à peine supprimées, photos et vidéos se retrouvent à nouveau sur le web…

Microsoft a mis en ligne une page en anglais, mais dans les semaines à venir elle sera traduite dans toutes les langues. Ces pages contiendront également toutes les informations nécessaires pour intenter une action en justice dans le pays concerné. La page permettra notamment de supprimer des contenus présents sur Bing, Onedrive ou encore Xbox Live.

Source


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. 2 ou 3 mois de prison ferme pour les auteurs en calmerait déjà probablement une bonne partie !

  2. Test MemberPC on

    Ca me révolte ce revenge porn, faut vraiment être tordu pour faire ça !

  3. Ca n’a pas de sens, une vidéo une fois envoyée sur le net n’est plus retirable puisque n’importe qui peut l’avoir préalablement téléchargé et peut donc la remettre sur la toile.. donc au final, cette pratique a malheureusement encore de beaux jours devant elle…

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
550 000 vidéos d’archives font leur arrivée sur YouTube

Plus de 120 ans d'histoire ont débarqué sur YouTube avec la mise en ligne de plus de 550 000 vidéos...

Fermer