La mode est à l’affichage instantané des recherches « as you type » (au fil de la frappe). Après Google Instant et YouTube Instant, voici Twitter Instant, qui permet de retrouver des messages ou des utilisateurs en saisissant les premières lettres d’une expression. Mais si Google Instant est une nouvelle fonctionnalité officielle développée et mise en place

La mode est à l’affichage instantané des recherches « as you type » (au fil de la frappe). Après Google Instant et YouTube Instant, voici Twitter Instant, qui permet de retrouver des messages ou des utilisateurs en saisissant les premières lettres d’une expression.

twinstant Twitter Instant, comme Google Instant, mais pour Twitter

Mais si Google Instant est une nouvelle fonctionnalité officielle développée et mise en place par Google, les deux autres sont plutôt à classer au rayon exercice de style d’initiative indépendante et privée. YouTube Instant a été en effet créé par un étudiant en informatique de l’université de Stanford, qui aurait pris le pari avec son colocataire de développer la chose en moins de trois heures.

Quant à Twitter Instant, son créateur, un jeune malaisien de quinze ans, a fait encore un peu mieux puisque selon lui le service aurait été déployé en deux heures, utilisant jQuery et l’API de Twitter’s Search. Ça fonctionne, c’est pratique, et vous pouvez même filtrer les résultats selon différents critères.

J’aime ces petites histoires qui font la grande histoire du Web, où des petits gars de quinze ans (ou moins) sont capables de déployer en quelques heures des fonctionnalités que des grosses firmes à milliards mettent plusieurs mois à proposer (même si il est évident que dans le cas de Google les enjeux ne sont pas les mêmes et que Instant Search est davantage un défi stratégique que technique).