Connect with us

Tests

SEMrush : avis, test et tutoriel du logiciel SEO et SEA

SEMrush s’est imposé au fil des années comme un outil incontournable pour les experts en référencement naturel. Ci-dessous, retrouvez notre avis, un test ainsi qu’un tutoriel détaillé sur cet outil qui permet de suivre et optimiser ses positions sur les moteurs de recherche.

Il y a

le

Avis SEMrush et test

Aujourd’hui, SEMrush est probablement l’outil le plus complet du marché pour assurer un bon suivi de l’évolution de la visibilité d’un site et d’une marque sur internet. Cela se traduit par un outil reconnu mondialement pour le référencement naturel, un outil pour suivre et gérer les interactions sur les réseaux sociaux, et une section dédiée aux campagnes payantes comme Google Adwords (SEA)payan. Dans notre test, tutoriel et avis SEMrush ci-dessous, vous pourrez obtenir un aperçu des principales fonctionnalités de ce service.

Voir le site SEMrush

Introduction sur SEMrush

SEMrush est une plateforme qui permet de faire énormément de choses, à tel point qu’on peut rapidement s’y perdre. Pour vous donner une idée de l’architecture du service, il faut savoir que SEMRush permet de suivre des campagnes de référencement sur le long terme via ce qu’elle appelle des « projets » (voir plus bas dans notre test SEMrush). En parallèle de ces projets, il est possible d’obtenir des analyses instantanées sur le SEO de certains domaines, sur des interactions sociales ou encore sur des campagnes de trafic payant (SEA). Nous allons mener un test et vous livrer notre avis sur SEMrush et tous ces services.

L’outil SEMrush peut être utilisé pour suivre ses positions (et plus généralement son image de marque sur internet) mais également celle des concurrents. C’est là la grande force du service : avec des milliards de sites qui sont scannés quotidiennement, SEMrush offre un très bel aperçu de l’écosystème concurrentiel autour d’un domaine. Que ce soit pour le référencement naturel, pour les interactions sociales ou pour les campagnes de trafic payant – il est toujours possible de comparer son positionnement avec celui de ses concurrents.

Attention, SEMrush ne fait pas tout. Il s’agit d’une boite à outil qui permet d’accompagner un webmaster dans sa stratégie de référencement naturel, sa stratégie sociale, ou encore sa stratégie sur le trafic payant. Il englobe ainsi toutes les sources d’acquisition de trafic vers un site web, et devient de fait un outil complet pour surveiller et comprendre l’évolution de son trafic. C’est vraiment cette offre globale qui à notre avis fait la force de SEMrush.

Avant de vous donner notre avis SEMrush, nous vous avons élaboré tout un tutoriel qui vous permettra de comprendre les différents services disponibles sur la plateforme. En tant qu’utilisateur du service, nous avons également ajouté nos commentaires pour vous permettre de mieux comprendre l’utilisation et l’utilité de toutes les fonctionnalités présentes.

Nous allons vous présenter dans ce test SEMrush les parties suivantes : analyse du domaine, analyse des mots clés ainsi que la construction d’un projet. L’objectif est de vous permettre de comprendre ces trois grandes fonctionnalités qui vous permettront d’utiliser une grande partie des ressources de SEMrush. Il existe d’autres petits outils que vous pourrez ensuite découvrir par vous-même, et qui pour certains sont encore en bêta.

Obtenir 7 jours d’essai gratuits

1) Analyse de domaine

Vue d’ensemble et recherche organique

La fonctionnalité d’analyse de domaine est disponible en version limitée gratuitement, pour tous. Il suffit d’aller sur la page d’accueil de SEMrush et d’y entrer un nom de domaine pour obtenir quelques résultats (malheureusement limités) sur celui-ci. Cet outil est vraiment pertinent parce qu’il donne un excellent aperçu de la puissance SEO d’un domaine, de son trafic, des mots clés sur lesquels il se positionne et de son environnement concurrentiel.

Par défaut, lorsqu’on définit un domaine à analyser, on obtient une vue d’ensemble sur SEMrush qui ressemble au screenshot ci-dessous. Si cette vue d’ensemble donne un aperçu global de la performance d’un site, il suffit de cliquer sur n’importe quel widget de la page pour obtenir un détail plus poussé de chacun de ces indicateur de performance. Ce rapport peut être téléchargé et envoyer (éventuellement à un client si vous êtes une agence) directement par email. C’est vraiment un outil qui permet d’avoir un en clin d’oeil un excellent aperçu de la puissance SEO du domaine.

Analyse d'un domaine, vue d'ensemble

Analyse d’un domaine, vue d’ensemble © SEMrush x Presse-citron.net

Quelques points intéressants à analyser :

  • On peut directement voir une estimation du trafic issu du trafic organique et du trafic payant. Pour avoir testé plusieurs sites internet, ce chiffre n’est pas toujours très précis mais il donne un bon indicateur. Pour les sites qui ont beaucoup de trafic issu de Google News, il ne faut pas vraiment prendre en compte le trafic organique affiché ici. Cela concerne principalement le trafic issu des requêtes dans le moteur de recherche directement.
  • Le graphique situé un peu en dessous à droite donne la tendance du trafic sur une période donnée. Et si les chiffres ne correspondent pas vraiment, force est de constater que l’évolution est très pertinente. SEMrush parvient à mesurer de manière assez efficace si un site a tendance à gagner en trafic ou perdre en trafic, mois après mois. En cliquant sur le graphique (ou directement depuis le menu de gauche), vous pouvez avoir un détail de la recherche organique. C’est en utilisant les volumes de recherche et la position du site analysé que SEMrush parviendra à estimer le trafic à un moment donné. Pour chaque requête, il indique un CPC estimé (pour l’achat de trafic) ou encore la tendance globale sur le volume. Comme vous pouvez le voir, il ne s’agit pas d’un outil de mesure quotidien puisque les mises à jours sur un mot clé (dernière colonne à droite ci-dessous) peuvent être faites jusqu’à une semaine après. Pour suivre la stratégie d’un concurrent, il suffit de regarder les mots clés avec le plus fort trafic, et essayer de se positionner dessus.
Recherches organiques

Recherches organiques © SEMrush x Presse-citron.net

Mieux encore, étant donné que SEMrush crawle en permanence le web, vous pouvez obtenir un aperçu de l’évolution des positions d’un domaine sur un certain nombre de mots clés à travers le temps. Par exemple, pour le site en question, nous avons obtenu une analyse a posteriori de l’évolution des positions au global sur les mots clés stratégiques. Cela permet également de voir si un domaine a récemment beaucoup bougé, et s’il a potentiellement été affecté par une pénalité.

Évolution des positions

Évolution des positions © SEMrush x Presse-citron.net

Toujours dans cette section « recherche organique », il est possible d’avoir un aperçu global de l’écosystème concurrentiel. Ce graphique reprend celui qui est affiché sur la page d’accueil. L’idée est de voir qui sont les concurrents, et comment ils se positionnent sur des mots clés similaires. Si vous trouvez un concurrent qui est particulièrement bon, cela vaut le coup de lancer une analyse globale sur ce domaine là pour voir quels sont les mots clés sur lesquels il se positionne. Il est possible de comparer ensuite les mots clés et les positions de chacun pour voir ceux qu’on aurait pu oublier.

Ecosystème concurrentiel

Ecosystème concurrentiel © SEMrush x Presse-citron.net

Passons désormais dans notre avis SEMrush à l’analyse des backlinks. Il s’agit d’une partie importante du site qui vient rivaliser avec bon nombre d’autres services disponibles sur internet. SEMrush a cependant beaucoup travaillé pour offrir aujourd’hui un service d’analyse des liens entrants les plus avancés du marché.

Analyse de backlinks

SEMrush veut marcher sur les plates bandes de service spécialisés dans l’analyse de backlinks comme Ahrefs ou Majestic. Le service a développé une section dédiée qui permet de pousser l’analyse vraiment loin et déterminer le profil de backlinks d’un site. Si on est habitué à un Majestic ou Ahrefs, cela peut paraître difficile à prendre en main, mais on y retrouve quasiment les mêmes informations.

Ci-dessous, vous avez tout d’abord une vue d’ensemble du profil de backlinks pour le domaine que vous avez décidé d’analyser. Vous pouvez y voir le nombre de liens entrants que vous avez, comment ils ont évolué à travers le temps, le type de backlinks (texte, image; nofollow, dofollow; ancres, extensions des domaines référents) ainsi que le score de toxicité – que l’on retrouve aussi dans les « projets » que l’on peut créer sur SEMrush.

Les backlinks sur SEMrush

Les backlinks sur SEMrush © SEMrush x Presse-citron.net

Pour rentrer dans le détail du profil de lien du domaine en question, il faudra utiliser le menu horizontal de la catégorie afin de pouvoir obtenir davantage d’informations sur la stratégie des domaines. Vous pouvez par exemple obtenir la liste de tous les backlinks qui sont faits vers votre site, avec un détail précis pour chacun des backlinks : ancre, nombre de liens externes de la page qui pointe vers son site, nombre de liens internes, type d’ancre, dernière fois qu’il a été vu. Cela permet donc aussi de voir quels ont été les backlinks qui ont été perdus.

Détails des backlinks

Détails des backlinks © SEMrush x Presse-citron.net

Il est aussi possible de voir ensuite tous les domaines référents ainsi que leur Authority Score – un indicateur créé par SEMrush qui permet de voir quelle est la puissance d’un domaine. C’est assez similaire au Trust Flow que l’on peut avoir sur Majestic, ou au Moz Rank que l’on peut retrouver sur Moz. Cela permet de voir quels sont les domaines les plus puissants qui pointent vers son domaine (ou celui d’un concurrent).

Voir l’offre SEMrush

Mieux qu’un Google Keyword Planner, l’outil qui permet d’analyser les mots clés sur SEMrush est à notre avis l’un des grands atouts du service. Une myriade de services autour de cette analyse sont disponibles et permettent d’étoffer la valeur ajoutée de la plateforme.

2) Analyse de mots clés

Une autre fonctionnalité très intéressante de SEMrush n’est autre que le système d’analyse des mots clés. Cette section est aussi pertinente que toutes les autres car elle permet d’obtenir des idées de contenu à produire, sur des mots clés populaires. Comme vous pouvez le voir dans le screenshot ci-dessous, il faudra d’abord définir un mot clé dont on souhaite obtenir sa tendance ainsi que tout le champ lexical autour. Il n’est donc plus question de domaine, mais vraiment de tendances autour des mots clés.

Analyse de mots clés

Analyse de mots clés © SEMrush x Presse-citron.net

L’outil de SEMrush permet donc de découvrir des mots clés, pour pouvoir créer du contenu autour et générer du trafic. L’outil Keyword Magic Tool permet de générer de nombreux mots clés (avec leur trafic et leur tendance) autour du champ lexical. Cela va beaucoup plus loin d’un Google Keyword Planner car l’outil de SEMrush va vraiment chercher au delà du premier cercle de mots clés.

Keyword Magic Tool

Keyword Magic Tool © SEMrush x Presse-citron.net

Un dernier outil intéressant dans cette section sur les mots clés de SEMrush est le « Keyword Difficulty ». Comme son nom l’indique, vous pouvez voir la difficulté estimée pour atteindre le top des positions sur Google pour un certain mot clé (même si cela peut paraître logique). Le principe est simple : il faut entrer le mot clé que l’on souhaite évaluer, et SEMrush affiche alors un certain nombre d’informations associées. On peut par exemple voir le volume de recherches, le nombre de résultats ou encore des informations sur les SERP (images, vidéos et autres carrousel présents sur la première page de recherches).

Difficulté sur les mots clés

Difficulté sur les mots clés © SEMrush x Presse-citron.net

Deuxième étape de ce test et avis SEMrush : construire un projet sur le long terme. La plateforme incite vivement ses utilisateurs à créer un tel projet afin de lui offrir un suivi sur le long terme de son site internet. Cette analyse se distingue ainsi des analyses ponctuelles que nous vous avons présenté plus haut.

3) Test SEMrush : Construire un projet

Au delà des fonctionnalités de suivi SEO de tel ou tel site à un moment donné, SEMrush a également mis au point un système de « projets » qui permet de suivre de manière efficace son site internet sur le long terme. Cet outil est particulièrement intéressant pour ceux qui veulent mesurer l’évolution à travers le temps de leur stratégie de référencement (et celle des concurrents) tout en bénéficiant de recommandations pertinentes de la part de SEMrush.

Construire un projet

Le suivi via ces projets concerne uniquement la partie SEO, et la partie Social Media. En revanche, cela l’inclut pas (encore) la partie « Advertising » qui permet le suivi des campagnes de trafic acheté (Paid traffic) et qui est aujourd’hui encore très indépendante.

Où que vous soyez sur le site SEMrush, vous aurez toujours accès à la rubrique « projet » située dans le menu sur la gauche de l’écran. Mais c’est déjà sur la page d’accueil que SEMrush invite ses utilisateurs à utiliser cette fonctionnalité très puissante qui s’avère un outil efficace pour mesurer ses performances à long terme.

Comme vous pouvez le voir sur le visuel ci-dessous, la première phase nécessite de définir le nom de domaine qui devra être suivi par SEMrush. Comme indiqué, ce projet vous permettra de suivre l’évolution des positions du site sur les moteurs de recherche, les problèmes techniques éventuels, l’activité sur les réseaux sociaux – et SEMrush se propose même d’apporter des recommandations en plus. Sachez quand même qu’il s’agit d’un outil d’accompagnement, et qu’il ne faut pas espérer « cracker » le SEO grâce à cet outil.

Avis SEMrush

Page d’accueil SEMrush © SEMrush x Presse-citron.net

Une fois que vous avez créé votre projet, vous aurez un tableau de bord qui permet de configurer et de suivre différents points stratégiques pour le référencement d’un site internet. Parmi les fonctionnalités disponibles, on retrouve toutes celles qui sont marquées sur l’image ci-dessous. Nous allons rentrer dans le détail de certains d’entre elles, mais nous vous recommandons vivement de faire un test gratuit de SEMrush pour voir la puissance de toutes ces fonctionnalités.

Tableau de bord SEMrush

Tableau de bord SEMrush © SEMrush x Presse-citron.net

Audit du site

Cet outil permet de mesurer la « santé technique » d’un site internet. Cela peut paraître simple, mais beaucoup de sites internet ont des erreurs techniques qui pénalisent lourdement leurs positions SEO, ou leur trafic. Cet audit de site permet ainsi de corriger les erreurs pour rendre le site plus pertinents aux yeux des différents moteurs de recherches, et améliorer l’expérience des visiteurs. Parmi les quelques variables importantes pour un site que l’on peut citer, il y a évidemment le certificat HTTPS, la structure du contenu AMP ou encore la structure du site.

La première chose à faire pour l’audit du site est définir ce qui doit être analysé par SEMrush : domaine et/sous-domaines, nombre de pages à crawler, source d’exploration, paramètres du robot d’exploration, interdictions d’URL, paramètres d’URL etc. Si vous n’êtes pas vraiment à l’aise avec tous ces concepts, aucun problème : ces critères sont facultatifs, vous pouvez donc lancer un audit de site sans configurer ces points et vous obtiendrez quand même un résultat pertinent. Vous pouvez demander qu’un email vous soit envoyé à chaque fois qu’un audit est réalisé, afin de stocker ces informations plus facilement.

Site audit SEMrush

Paramétrage de l’audit © SEMrush x Presse-citron.net

Une fois que vous avez lancé l’audit du site, il faudra attendre quelques minutes avant de voir le résultat. Une fois que celui-ci est disponible, SEMrush affiche un score global pour la santé technique du site internet dans le projet. Il définit ensuite un « score thématique » qui met en lumière les catégories sensibles qui ont un réel impact sur les performances SEO d’un site : explorabilité, performance (vitesse), HTTPS, linking interne. Vous pouvez cliquer sur chacun de ces scores afin de voir dans le détail toutes les pistes d’amélioration.

résultats de l'audit SEMrush

Résultats de l’audit © SEMrush x Presse-citron.net

Vous avez donc la possibilité de cliquer sur chacun des scores thématiques pour voir dans le détail les problèmes techniques et les recommandations qui sont faites par SEMrush. Pour prendre un exemple, ci-dessous la catégorie « performance » du site en question défini dans le projet. En l’occurrence, SEMrush ne fait que très peu de recommandations car il est reconnu comme étant particulièrement rapide.

SEMrush affiche sur la gauche la vitesse de chargement des pages, et particulièrement le nombre et la vitesse de chargement des Javascript et CSS (des fichiers qui ont généralement tendance à ralentir la vitesse d’un site). Sur la droite, SEMrush affiche tous les problèmes qu’il peut y avoir sur le site et qui pénalisent la performance. Associé à chaque problème, le nombre d’erreurs recensées : ici, tout est en vert, marqué « aucun problème » ce qui montre qu’il n’y a aucun souci sur chacune des lignes. En cas de problème, le nombre d’erreurs est affiché, et il suffit de cliquer dessus pour les voir et obtenir des éléments de réponse pour les corriger.

Détail de la performance (vitesse) du site

Détail de la performance (vitesse) du site © SEMrush x Presse-citron.net

L’audit de site est fait de manière régulière, mais il est toujours possible de forcer un nouvel audit depuis le tableau de bord du projet. Nous vous recommandons de consulter régulièrement la santé technique de votre site car elle peut évoluer à tout moment. C’est un indicateur de base, et il est essentiel d’avoir une bonne structure technique pour pouvoir prétendre aux premières positions sur les moteurs de recherche comme Google.

La prochaine section de notre test SEMrush concerne le suivi de positions – un élément clé chez le fournisseur.

Suivi de positions

Evidemment, le suivi de position est un élément incontournable pour le référencement d’un site, puisqu’il indique clairement si les efforts ont payé. En l’occurrence, dans le cadre d’un projet sur SEMrush, une section dédiée à cela permet de suivre les performances de son site, depuis telle ou telle géographie, sur tel ou tel moteur de recherche (Google ou Baidu), tel ou tel appareil (mobile ou desktop), et par rapport à la concurrence (jusqu’à 20 concurrents peuvent être sélectionnés). Il est possible de définir jusqu’à 1 500 mots clés à suivre. Vous pouvez les taper manuellement, les importer via un fichier txt, ou les récupérer de Google Analytics.

Paramétrer le suivi de positions

Paramétrer le suivi de positions © SEMrush x Presse-citron.net

Une fois que vous avez défini tous ces paramètres, il faudra ensuite attendre quelques secondes pour voir le résultat d’afficher sur SEMrush. La page principale qui affiche les résultats est ci-dessous. On y voit un récapitulatif global de sa performance par rapport aux mots clés qui ont été rentrés. On peut également voir comment se positionnent les concurrents sur cette même page. Mais il est possible d’aller beaucoup plus en détail dans cette analyse grâce au menu situé au milieu de la page : overview, rankings distribution, rankings, landing pages, competitors discovery – sont autant de catégories qui permettent d’approfondir la compréhension de ses positions.

Résultat de l'analyse

Résultat de l’analyse © SEMrush x Presse-citron.net

L’un des outils intéressant de cette analyse de suivi de positions est qu’il est possible de découvrir tous les acteurs qui se positionnent sur les mots clés que l’on a défini, et qui ont donc ces mots clés en commun avec le site de notre projet. On peut ainsi découvrir d’autres acteurs auxquels on n’aurait pas pensé, et on peut analyser les mots clés sur lesquels ils se positionnent pour générer encore plus de trafic, et mieux cibler les mots clés.

Découverte de concurrents

Découverte de concurrents © SEMrush x Presse-citron.net

Autre partie hautement pertinente à notre avis chez SEMrush : le On Page SEO Checker. Il fournit aujourd’hui des conseils pertinents pour optimiser ses pages de contenus – ce que ne fait aucun autre service dans cette profondeur.

On Page SEO Checker

Dans le cadre du projet, il existe un autre outil très puissant baptisé « On Page SEO Checker ». Clairement, SEMrush se positionne là comme un guide qui donne des conseils pour optimiser son référencement. Par défaut, il va sélectionner une cinquantaine de pages qu’il va analyser (il est aussi possible de les définir soi même) et fournir un récapitulatif complet sur les améliorations à apporter.

Contrairement au « Site Audit » (plus haut) qui se concentre sur la partie technique, le On Page SEO Checker va analyser plus en profondeur les pages sélectionnées pour livrer une analyse SEO poussée. Cela concerne la stratégie de netlinking, sémantique et technique de ces pages. Une fois que vous avez lancé l’analyse de cet outil, il faut attendre plusieurs longues minutes pour obtenir un résultat intéressant.

Résultats du On Page Checker SEMrush

Résultats du On Page Checker SEMrush © SEMrush x Presse-citron.net

Pour chaque page qui a été analysée via le On Page Checker de SEMrush, il est possible d’obtenir des recommandations dont l’objectif est de permettre de mieux se positionner sur Google, et ainsi gonfler le trafic. Comme vous pouvez le voir, les recommandations sont de différents types : stratégie globale, backlinks (liens retours), technique SEO, expérience utilisateur, sémantique, SERP et contenu.

Ci-dessous, vous avez un exemple d’une analyse réalisée pour une page donnée. Pour chacune des catégories de recommandation, vous avez un détail complet de ce qui est à améliorer afin de gagner des positions sur les moteurs de recherche. Vous avez la possibilité d’envoyer toutes ces tâches directement dans Trello en utilisant le bouton situé tout au bas de l’écran.

Rapport par page

Rapport par page © SEMrush x Presse-citron.net

Autres fonctionnalités du projet sur SEMrush

  • Social Media Tracker : cette fonctionnalité permet de suivre l’activité et l’engagement de son audience sur des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram ou encore YouTube. Encore une fois, il est possible de comparer ces interactions avec celles de ses concurrents. Pour obtenir les performances de sa campagne marketing sur les réseaux sociaux, il faut obligatoirement donner accès à SEMrush aux différents réseaux sociaux. Celui-ci ira chercher automatiquement les comptes qui sont associés au nom de domaine défini pour le projet. Si besoin, il est possible de les changer.
Social Tracker sur SEMrush

Social Tracker sur SEMrush © SEMrush x Presse-citron.net

  • Social Media Poster : comme son nom l’indique, le Social Media Poster permet de contrôler les publications sur ses différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, Pinterest) depuis une seule et même interface. Il faut donner les accès à SEMrush à ses différents comptes sociaux pour gérer cela. C’est un peu le même principe que l’on retrouve chez Buffer ou chez Hootsuite. Depuis le Social Media Poster, il est possible de planifier les publications et visualiser sur un calendrier toutes les échéances à venir. SEMrush affiche ensuite les performances de chacun des posts.
  • Brand monitoring : cet outil est tout récent sur SEMrush, et il permet de suivre les mentions d’une marque à travers les différents réseaux sociaux et sur les moteurs de recherche. Il faut ainsi paramétrer la marque que l’on souhaite suivre, et la langue dans laquelle on souhaite obtenir des informations. Sur les grandes marques, cet outil de brand monitoring permet de suivre les publications au quotidien, ce qui est assez pertinent. Reste à voir si ce rapport est assez complet pour les grandes marques qui suivent en temps réel leurs mentions.
Brand Monitoring

Brand Monitoring © SEMrush x Presse-citron.net

  • Backlink Audit : encore une fois, tout est dit dans le nom. Pour utiliser l’outil d’audit de backlinks sur SEMrush, il est conseillé de connecter le service avec la Search Console de Google – mais ce n’est pas obligatoire. En connectant la Search Google, SEMrush ira alors analyser de manière pertinente le profil de liens entrants (chacun possède un score de toxicité), et utilisera sa base de données (plus d’un milliard de domaines) pour déterminer les liens potentiellement « toxiques ». Ce sont eux qui devront ensuite être désavoué via l’outil Disavow de Google.
Score toxique SEMrush

Score toxique SEMrush © SEMrush x Presse-citron.net

Lorsque vous avez le résultat, il suffit de cliquer sur le score global de toxicité pour obtenir un détail de tous les liens entrants avec leur score de toxicité. L’onglet « delete » permet d’envoyer le domaine dans l’un des deux onglets du menu « remove » ou « disavow ». Au fur et à mesure, vous pouvez donc envoyer tous les liens toxiques vers la section « disavow » puis télécharger ensuite le fichier qui devra ensuite être uploadé sur Google pour désavouer ces liens toxiques. SEMrush vous facilite le travail en créant un fichier compatible pour que Google ne prenne plus en compte ces domaines références nocifs.

Il faut cependant savoir qu’aujourd’hui, Google affirme qu’il n’accorde quasiment plus d’importance au fichier de désaveu. En effet, il estime qu’il est capable de distinguer par lui-même quels sont les sites nocifs (aussi pour les campagnes de négative SEO), et par conséquent il ne les prend plus en compte dans son moteur de recherche. Cette fonctionnalité, bien que pratique, semble assez obsolète pour les SEO.

Résultat de l'audit de backlinks

Résultat de l’audit de backlinks © SEMrush x Presse-citron.net

  • Link Building : avec cet outil, SEMrush vous propose de vous accompagner dans votre stratégie de liens. C’est davantage un outil pour suivre son activité qu’un outil qui permette vraiment de faire le travail. Vous pourriez tout à fait suivre votre campagne de netlinking sur des outils indépendants comme Asana ou Trello par exemple. Reste que c’est assez pratique sur SEMrush parce que vous pouvez donc tout concentrer au même endroit. Ci-dessous, vous pouvez voir tous les liens qui vous sont recommandés (qui ne sont pas forcément très pertinents : ici, SEMrush confond le magazine cosmopolitan et le cocktail). Il n’empêche que cela permet d’avoir de nouvelles idées pour placer (ou échanger) des liens et construire son SEO.
Conseils en link building

Conseils en link building © SEMrush x Presse-citron.net

  • PPC Keyword Tool : SEMrush a beaucoup travaillé sur son offre pour les acheteurs de trafic. L’outil PPC Keyword Tool a pour objectif d’aider à déterminer les bons mots clés afin de prévoir une campagne de paid media (comme Google Adwords). SEMrush aide à trouver les mots clés et à les optimiser à travers le temps.
  • Ad Builder : deuxième outil pour gérer ses campagnes d’achat de trafic, le Ad Builder. SEMrush pousse vraiment bien sur ce créneau, et il faut reconnaître que c’est vraiment utile. Cet outil vous propose de créer des campagnes Adwords directement (que vous pourrez ensuite exporter sur Adwords) et comparer ces dernières par rapport à celles des concurrents. Même pour ceux qui ne sont pas intéressés par le SEO, et qui veulent se concentrer sur le « paid traffic », SEMrush apporte une vraie valeur ajoutée avec cet outil. On peut ainsi voir précisément quels ont été les mots clés ciblés par les concurrents, et quels sont les différents types d’annonces qu’ils ont fait tourner.
  • Organic Traffic Insights : comment découvrir ce qui se cache derrière les « not provided » de Google Analytics ? C’est avec cet outil que SEMrush vous aide à comprendre quelles sont les visites qui sont apportées par le SEO, et sur quels mots clés. Il faut relier Google Analytics et Search Console via SEMrush pour obtenir des résultats pertinents.
  • Content Analyzer : cette fonctionnalité permet d’analyser directement le contenu de certaines URL pour voir ensuite s’il a performé à plusieurs niveaux : au niveau de l’interaction entre les lecteurs et l’article (temps passé, trafic…) mais aussi sur les réseaux sociaux (nombre de partages, etc). SEMrush donne aussi la possibilité de comparer ces performances avec celles des concurrents.

Dans notre avis SEMrush, passons désormais aux prix et aux offres disponibles.

4) Tarifs de la solution SEMrush

Par défaut, SEMrush propose trois modèles d’abonnement à sa plateforme : la version Pro à 99$ par mois, la version Guru à 199$ par mois et la version Business à 399$ par mois. Une version Entreprise encore plus complète est également disponible, mais elle devra être faite sur devis. Pour cela, un formulaire dédié sur le site de SEMrush est disponible.

Au niveau des fonctionnalités, comme vous pouvez l’imaginer, la version Pro propose moins de choses que la version Guru et que la version Business. Mais selon les utilisations, cela n’est pas forcément justifié de partir pour le modèle le plus cher. Si les SEO indépendants sauront largement se contenter de la version Pro, les agences et PME devront plutôt aller vers la version Guru. Quant à la version Business, elle ne concerne que les grands groupes qui ont une forte présence sur le web.

Obtenir 7 jours d’essai ici

Pour ce qui concerne les différences entre un forfait plutôt qu’un autre, la différence se situe au nombre de résultats, rapports et autres projets qui peuvent être récupérés par jour (ou par mois). A noter que peu importe le modèle qui est choisi, l’abonnement ne donne accès que par défaut à un seul utilisateur. Pour en avoir plusieurs, il faudra obligatoirement payer un forfait mensuel supplémentaire (entre 70$ et 140$ par mois), ce qui n’est pas donné. A notre avis, SEMrush est plutôt cher – mais par rapport à toutes les fonctionnalités intégrées, le prix en vaut largement le coup.

Tarifs de SEMrush

Comparaison des offres SEMrush © SEMrush x Presse-citron.net

5) Conclusion : mon avis sur SEMrush

Aujourd’hui, SEMrush est le seul outil aussi puissant qui permette de suivre l’évolution de la visibilité d’un site (et d’une marque) sur internet. D’un point de vue purement SEO, c’est un outil qui englobe tous les points stratégiques pour améliorer son référencement : analyse de la structure du site, optimisation des contenus, suivi des positions et analyse de la concurrence. Sur la stratégie « social media » et sur les campagnes de trafic payant, SEMrush est aussi très complet, il permet de tout contrôler depuis une seule et même interface. Notre avis sur SEMrush est très positif à tous les niveaux.

Comment utiliser SEMrush ? Chacun a évidemment ses préférences, mais il faut voir l’outil comme un moyen de suivre l’évolution et la tendance des positions à travers le temps (notamment grâce aux « projets »). Ce n’est pas un outil que l’on va obligatoirement consulter chaque jour (le relevé des positions n’est d’ailleurs pas quotidien), mais plutôt un outil que l’on va ouvrir chaque semaine pour voir ses positions, et pour découvrir la stratégie SEO menée par ses concurrents. Attention, il y a tellement d’informations que l’on peut vite perdre du temps sur la plateforme et oublier le plus important : mettre les mains dans le cambouis pour faire changer ses positions. Encore une fois, à notre avis SEMrush est un bon accompagnateur, mais ce n’est pas lui qui fera le travail à votre place.

La longueur de ce tutoriel SEMrush en dit aussi beaucoup sur le nombre de fonctionnalités de la plateforme : on peut s’y perdre au début, mais on retombe vite sur ses pattes. Ce n’est qu’une question d’habitude, et cela vaut le coup de s’y pencher. Toutefois, certaines fonctionnalités rajoutées au fil du temps par SEMrush (et pour certaines encore en bêta) ne sont pas les plus pertinentes, et cela peut encombrer l’écran. Entre le menu principal situé sur la gauche et les sous-menus dans les onglets, il peut y avoir parfois des redondances – ce qui ne facilite pas non plus la navigation. Comme vous pouvez le voir dans notre test et avis SEMrush plus haut, l’interface reste tout de même très intuitive.

Pour en venir maintenant aux tarifs, il faut reconnaître que le service n’est pas donné. Pour un SEO indépendant, le moins cher revient à 99$ par mois. C’est certes un peu plus cher que des services concurrents, mais ces derniers ne sont pas aussi complets. Il faudrait ajouter le prix d’au moins 3 services concurrents pour obtenir toutes les fonctionnalités que l’on retrouve sur SEMrush. Donc au final, le tarif de SEMrush est à notre avis largement justifié.

Obtenir 7 jours d’essai ici

Et vous, que pensez-vous de SEMrush ? Laissez-nous votre avis dans les commentaires !

SEMrush

99 $
9.4

Note Globale

9.4/10
4 Commentaires

4 Commentaires

  1. CreaNico

    6 mars 2019 at 21 h 02 min

    Note Globale

    10.00

    Excellent outil que j’utilise régulièrement aussi pour suivre l’évolution de mes sites clients. Il serait difficile de s’en passer !

  2. Creapulse

    8 mars 2019 at 9 h 31 min

    Note Globale

    9.00

    Je confirme que c’est un très bon outil après en avoir utilisé plusieurs comme searchmetrics, yooda, etc.. J’ai quelques regret malgré tout comme la manière dont est mis en forme la comparaison avec des sites concurrents( sous forme de bulles ce qui est peu intuitif surtout pour le client final). La grande force de l’outil c’est déjà la taille de sa base de mots clés, qui n’a pas d’équivalents à ma connaissance et le nombre de fonctionnalités comme l’indique très bien l’article. Après, ca reste un outil parmi d’autres outils indispensables à la panoplie de l’expert SEO (crawler, analyseur de logs, outils sémantiques plus évolués, etc..) et l’outil ne donne pas de solutions opérationnelles biensur.

    • Jean-Guillaume

      8 mars 2019 at 9 h 42 min

      Je suis d’accord, le vrai défi avec tous ces outils SEO est de ne pas se laisser distraire jusqu’à en oublier le travail opérationnel. Je trouve que ce qui est intéressant avec SEMrush, c’est qu’il permet de constater les résultats de manière globale au delà de la simple position sur Google sur quelques mots clés donnés. C’est d’ailleurs le seul outil SEO que j’utilise depuis que j’ai commencé.

  3. Vincent

    12 mars 2019 at 23 h 50 min

    Note Globale

    9.00

    excellent article qui montre bien la puissance de Semrush.
    Mais c’est un couteau suisse: il sait toujours faire mais pas parfaitement (par exemple: pour l’audit technique pur, rien de mieux que Screaming Frog)
    Pour les mots clés , du moins pour la France, des fois il sort des incoherences (ranxplorer est meilleur sur ce point de vue la)
    Il serait désormais intéressant de le comparer a son concurrent direct Ahrefs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *