Adblock Plus, Google aurait payé pour voir ses publicités passer sur liste blanche

Adblock Plus fait parler de lui suite à un accord qui aurait été passé avec Google : en échange d’argent, le service accepte de laisser passer un certain nombre des publicités du géant.

Le système de blocage publicitaire Adblock Plus a toujours été au centre de vives discussions entre ceux qui considèrent que ce genre de logiciel ruine les propriétaires de sites qui vient de la publicité et ceux qui critiquent une publicité trop présente sur le Web. Aujourd’hui en France, 6 à 7 % des internautes utilisent l’application Web qui est disponible sur de nombreux navigateurs Chrome et Firefox en tête mais aussi Safari, Opera et Internet Explorer (en bêta).

Si le service fait aujourd’hui de nouveau parler de lui, c’est à cause d’une ‘liste blanche’. Sur cette liste se trouvent les publicités jugées acceptables qu’Adblock Plus laissera donc passer. Eyeo, développeur du bloqueur, explique que les ‘petits sites’ peuvent s’inscrire à cette liste blanche gratuitement tant qu’ils diffusent de la publicité jugée acceptable. La nature intrusive ou non d’une annonce est d’ailleurs généralement décidée sur le forum du service suite à une discussion entre l’équipe et la communauté qui gravite autour du service.

ABP Adblock Plus, Google aurait payé pour voir ses publicités passer sur liste blanche

Il semblerait cependant, selon un site allemand nommé Horizont, que certains géants du Web paient pour voir leurs publicités passer sur cette fameuse liste blanche et ainsi, ne plus être bloquées. Le seul exemple qui a été cité, c’est Google. On ne connait pas le montant de la transaction financière et on ne sait pas si d’autres compagnies sont impliquées dans ces accords.

Adblock explique avoir changé sa politique de blocage des publicités car « finalement, il n’y a qu’une petite portion de gens qui ne souhaitent absolument voir aucune publicité. » ce qui est une solution intelligente car elle permet tout de même aux sites qui proposent une publicité raisonnable de continuer à pouvoir afficher ce qui les fait vivre. Cependant, cette affaire de ‘payer pour être affiché’ risque de légèrement décrédibiliser le service. Ni Google, Ni Eyeo ne s’est exprimé sur le sujet pour le moment.

(sources [1], [2],[3])

13 commentaires

  1. C’était surement prévue depuis le lancement d’Adblock, c’est un moyen d’obtenir de l’argent assez facilement pour eux. On pourrait presque parler de racket: « Payez nous sinon notre logiciel bloque votre publicité! ».
    Merci à Presse Citron pour cette nouvelle!

  2. Personnellement, voir une ou deux pub sur un site ne m’a jamais dérangé. Mais quand je surf et que d’un coup je vois trois pop-up me sauter dessus, puis quinze bandeau clignotant sur la page qui m’arrachent les yeux au point que je ne sais même plus où je dois cliquer, là je dis non… Et malheureusement, ceux qui n’abusent pas des pubs se retrouvent lésés à cause d’abrutis qui ne comprennent pas que trop de pub tue la pub.

    Du coup, je pense que le mieux serait de laisser passer une ou deux pub par site (peu importe la provenance) et de bloquer au-delà (et bloquer absolument toutes les pop-up, bien sûr. Je maudis celui qui a trouvé cette horreur.). Mais j’ignore si ma solution utopique est possible…

  3. Moi j’ai fait le choix de debloquer certains sites pour adblock pour remercier et gratifier le blogueur pour son travail… puis finalement en bloquer à nouveau certains (korben par exemple)… car le chargement des pubs meme non intrusive mettent une plombe et deforment les pages (fond de page) et surchargent à mort (avant les commentaires par exemple).
    halte à ces trucs envahissants.
    OK pour un bandeau ou une pub encadrée, un lien, mais pas un fond de page, un flash ou une pop up

  4. En préambule je précise que je ne suis pas hostile à la pub, mais qu’il me semble pour le moins invraisemblable que certains prétendent qu’elle devrait être incontournable. Mais c’est vrai qu’au vu des prétentions de certains blogueurs le terme liberté de choix, voire juste liberté devrait être supprimé des options de l’internaute
    Etonnant tous ces  » soutiens  » pour la pub. Ca doit quand même rapporter plus aux blogueurs que ce qu’ils prétendent quand on voit comment certains crisent face aux bloqueurs de pub.
    En gros  » l’éthique  » du blogueur du 21eme siècle semble être :  » ça me rapporte donc c’est bien, ça devrait être obligatoire et ceux qui passent outre devraient être férocement punis, et pour ça il faudrait instaurer un système de surveillance et de répression impitoyable de tous les internautes … » J’exagère à peine au vu des propos de certains blogueurs suite par exemple à la décision de Free de bloquer par défaut les pubs.
    A côté ce certains blogueurs contemporains, la NSA ou la Stasi feraient presque parfois figure d’enfants de choeur.

  5. La solution s’appelle « Adblock Edge », dispo au même endroit qu’AB+: pareil qu’AB+ sans case à décocher pour que des pubs passent; donc ne laisse rien passer. Comme Adblock avant quoi…

  6. Pour le moment rien c’est encore en bêta. Par la suite des abonnements permettront de rentabiliser le service (comme pour plein d’autres services SaaS), mais il y aura une offre gratuite.

Lire les articles précédents :
Immersion, l’outil du MIT pour constater les liaisons entre vos contacts sur Gmail

Le MIT a mis en place un outil nommé Immersion qui permet de récupérer les métadonnées présentes sur votre boite...

Fermer