Amazon met un peu plus Netflix sous pression

Le choc frontal entre Netflix et Amazon est de plus en plus évident dans le domaine de la vidéo à la demande. Le géant du commerce électronique veut désormais jouer sur le même terrain que Netflix et lui met encore un peu plus la pression.

Amazon Vs Netflix

Ce weekend, Amazon a profité de la publication des comptes Q1 2016 de Netflix, pour dévoiler ce dimanche sa nouvelle stratégie SVOD pour sa plateforme de vidéo à la demande « Prime Video ».

SVOD : Amazon veut mettre KO Netflix

Une nouvelle qui ne devrait pas ravir Netflix, car Amazon est parvenu à proposer son service à 8,99 dollars/mois (7,90 euros). Un tarif qui va obliger Netflix à réagir puisque l’entreprise est désormais un dollars plus cher… Amazon vise également les consommateurs qui ne souhaitent pas s’engager pour une longue période, ce qui signifie qu’Amazon rogne la base de la clientèle, les nouveaux venus, les indécis, les personnes souhaitant tester un service, etc.

Certains diront l’offre de départ de Netflix est de 7,99 dollars, Netflix est donc toujours moins cher. Certes, mais sans HD et UHD, pour disposer de ces formats Amazon est bien moins cher que Netflix. De plus, l’offre d’Amazon tombe au pire moment pour Netflix, qui vient tout juste d’annoncer une évolution du prix de ses abonnements, qui passent de 7,99 dollars à 9,99 pour ses anciens clients…

Il ne fait aucun doute que le géant du commerce électronique a vu la brèche venir et s’y est engouffré. Une partie des anciens clients de Netflix pourraient ne pas vouloir payer plus cher, pour en plus perdre la HD et l’utilisation sur plusieurs devices… Prime Video se présente donc comme une alternative pile au bon moment, avec un tarif plus bas, des contenus uniques, la HD et l’UHD. Cerise sur le gâteau, le tout sans engagement et avec 30 jours d’essai ! Si cela ce n’est pas une déclaration de guerre dans le secteur de la SVOD, qu’est-ce que c’est ?

Amazon au meilleur de sa forme avec Prime Video

Jusqu’à présent, Amazon vendait son abonnement « Prime » qui intégrait la livraison gratuite des produits commandés sur la plateforme de e-commerce, des vidéos à la demande et de la musique pour moins de 100 dollars par an. La société n’était toutefois pas présente sur la SVOD et plusieurs concurrents comme Netflix et Hulu, vivaient des jours heureux. Netflix qui faisait figure de roi dans ce domaine avec pas moins de 45 millions d’abonnés rien qu’aux États-Unis, doit désormais avoir des sueurs froides en voyant ce mastodonte se positionner face à lui.

Une étude e-Marketer montre que Netflix dispose de 114 millions d’utilisateurs aux États-Unis, Amazon 65,2 millions et Hulu 59,9 millions d’usagers. La croissance d’Amazon serait également impressionnante, puisque sur les 12 derniers mois, l’entreprise aurait connu une croissance de 35%. Netflix et Amazon investissant de lourdes sommes dans les partenariats et la création de contenus exclusifs, il ne fait aucun doute que la bataille sera rude.

Source

Source 2

Répondre

Lire les articles précédents :
iphone5c-1
3 ans, c’est la durée d’utilisation d’un iPhone

Trois ans, c’est la durée de vie d’un iPhone selon la firme de Cupertino, qui a voulu être transparente sur...

Fermer