Google veut concurrencer Amazon avec son propre bouton Buy

Google n’entend pas laisser le champ libre à Amazon avec son bouton « buy », il a décidé de lancer lui aussi prochainement son propre bouton dans les pages des résultats de recherche.

Google veut concurrencer Amazon en lancant son propre bouton Buy

L’appât du gain aura été le plus fort, Google ne peut pas laisser Amazon déployer ses boutons « Buy » sans réagir. La firme de Mountain View a donc pris la décision de proposer elle aussi ce genre de bouton dans les résultats du moteur de recherche, afin de faciliter les achats sur internet.

Amazon VS Google : la guerre des boutons a débuté

L’univers du e-commerce s’apprête à vivre une nouvelle guerre entre les géants du secteur. On pourra appeler cette bataille : la guerre des boutons ! Le Wall Street Journal a en effet dévoilé que Google allait mettre en place lui aussi des boutons « buy » sur ses SERP. D’après le journal, ces boutons se trouveront dans la partie haute, juste à côté des résultats sponsorisés.

Cette information est capitale car cela signifie que Google fait officiellement son entrée sur le marché du e-commerce, et qu’il va se confronter à des mastodontes, comme Amazon, eBay, etc. avec l’avantage que lui confère sa position de leader du référencement… Cette nouvelle ne va donc absolument pas plaire à Amazon.

Un déclin progressif de Google dans les ventes sur internet

La raison qui peut expliquer ce brusque changement de cap de Google, peut se trouver dans les statistiques des ventes sur internet. Plusieurs cabinets d’analystes ont noté que les ventes effectuées depuis Amazon sont passées de 18% à plus de 33%, entre 2009 et aujourd’hui et même 53% selon certains cabinets qui utilisent d’autres critères d’analyses. Parallèlement, les ventes effectuées depuis des liens sur Google ont chuté à 36%… Le géant serait donc en train de décrocher dans ce secteur et chercherait un moyen de conserver les internautes pour effectuer les actes d’achats.

Les spécialistes pensent toutefois : « ce mouvement marque un changement majeur et potentiellement risqué de la stratégie de Google, qui pourrait devenir  une entreprise de e-commerce, au lieu de rester un simple fournisseur de liens vers des sites Internet ». Par le passé, Google n’a jamais eu peur de prendre des risques et cela a toujours été payant, il faudra donc attendre pour voir si ces boutons « Buy » changeront la donne dans le secteur du e-commerce.

Source.


Nos dernières vidéos

  • Google ne pouvait pas ne PAS réagir à la montée d’Amazon – et l’évolutivité est dans ses gènes tout comme elle l’est, au moins autant, chez Amazon.

    La différence est que Bezos est toujours seul aux commandes, Google avec le relatif retrait opérationnel de ses fondateurs court en revanche le risque de se “Yahootiser”…

    Car le mouvement de Google aura à mon sens une conséquence majeure à bref terme, mais qui sera sans doute pleinement assumée : la crédibilité du service de base “moteur de recherche” va s’en trouver très réduite (sauf pour la masse et par habitude). Déjà que les “liens sponsorisés” ne levaient pas totalement les soupçons sur l’objectivité des autres résultats…

    De toutes façons, le choix de l’algorithme fondamental de Google, qui juge de la pertinence d’un retour de requête comme devant être le reflet exact du choix de la multitude n’est pas le meilleur ; ce choix n’est pas toujours toujours intelligent et il est rarement indiscutable !

    L’hégémonie de G. en tant que moteur va cesser rapidement et ceux qui l’annonçaient déjà en appelant à l’intervention de concepts plus objectifs ou sélectifs, avaient raison. Reste à voir quel modèle économique permettra l’émergence d’une alternative tout en garantissant ses qualités sur le long terme. Qwant, en avant ! (?)

  • Le G.A.F.A (google, apple, facebook, amazon) mange le gateau à eux 4 et laisse des miettes aux autres…
    D’ou l’inquiétude des gouvernements contre le G.A.F.A
    Donc de ce fait dès qu’un du groupe lance un nouveau projet ou idées les autres suivent…

  • Pingback: Google veut concurrencer Amazon avec son propre...()

  • Que Google se positionne comme une entreprise e-commerce va dans le sens des choses: le moteur s’oriente vers la fourniture de réponses plutôt que vers la fourniture de liens. Vu sa position dominante, pour le moment, il ne risque pas grand chose. Souhaitons que cela change!

  • Même si Google ajoute un bouton “Buy” sur ses pages de recherche, ça fait tellement longtemps qu’Amazon optimise sa plateforme d’ecommerce pour augmenter tous les ratios possible, qu’il est maintenant très loin devant Google.

    De plus, le niveau de confiance que les gens ont pour placer leur commande sur la plateforme d’Amazon est hors de l’ordinaire… de ce côté aussi Google a beaucoup de chemin a rattraper.

  • Pingback: DC Goldberg Hooded Puffer Jacket Bleu S | Grande Vente()

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Apple veut son système GPS sur iPhone
Apple va offrir un système GPS haut de gamme pour l’iPhone

Le géant à la pomme vient d'acheter une entreprise de cartes de haute précision et de systèmes GPS, afin de...

Fermer