Même s’il attire des dizaines, voire des centaines de milliers de visiteurs chaque jour, il y a peu de chances que votre site figure sur cette carte, que l’on devrait d’ailleurs plutôt nommer « carte mondiale de la lutte entre Google et Facebook ».

Bon, inutile de sauter sur votre souris : même s’il attire des dizaines, voire des centaines de milliers de visiteurs chaque jour, il y a peu de chances que votre site figure sur cette carte, que l’on devrait d’ailleurs plutôt nommer « carte mondiale de la lutte entre Google et Facebook ».

Une carte sans surprise donc, qui fait cependant apparaitre un monde curieusement divisé en trois grandes tranches : dans les Amérique et en Europe (en gros l’occident), Google, en Afrique, Facebook et à l’est les géants russe Yandex (le Google local) et chinois Baidu (le Google local). Avec quelques petites poches de résistance de Yahoo, principalement au Japon et au Cameroun, alors que Mail.ru est numéro un au Kazakhstan.

carte du monde sites les plus visites1 300x146 La carte des sites web les plus visités dans le monde

Cliquer sur la carte pour l’agrandir

L’Amérique domine le Web, l’Asie résiste

Donc si l’on se fiait à cette carte, on en déduirait que le web mondial est dominé par la recherche, l’email et les réseaux sociaux, ce qui serait quelque peu réducteur. Mais cette étude forcément partielle est fondée sur les sites qui sont numéro 1 dans chaque pays, à partir de chiffres extraits d’Alexa, qui ne tiennent pas compte des « filiales » mais seulement des domaines principaux (Google.com, Facebook.com, etc…).

Comme le font remarquer les auteurs de la carte, les sites d’origine américaine dominent partout sauf en Asie, seul endroit du monde où ce sont les compagnies locales qui arrivent en tête. Rappelons qu’en ce qui concerne la Chine, la censure des sites étrangers n’est certainement pas étrangère au leadership du géant local Baidu…

(source)