Microsoft Research veut rendre nos batteries plus performantes

Pas besoin de batteries révolutionnaires pour améliorer l’autonomie de nos terminaux, il suffit d’optimiser leur fonctionnement.

batterie-intelligente-microsoft-researcg

Microsoft Research a travaillé sur pas mal de projets depuis sa création dans les années 90 et sa dernière mission est peut-être la plus ambitieuse de toutes. Ses ingénieurs souhaitent effectivement améliorer les performances de nos batteries en s’appuyant sur… des optimisations logicielles.

Je pense que tout le monde l’a remarqué mais la puissance de calcul brute de nos smartphones, de nos tablettes et de nos machines hybrides a littéralement explosé ces dernières années.

Pas besoin d’attendre la prochaine génération de batterie, il faut commencer par optimiser l’existant

La frontière entre nos terminaux nomades et nos PC de bureau est de plus en plus ténue et la situation n’est sans doute pas prête de s’inverser.

Le problème, c’est que nos batteries n’ont pas beaucoup évolué ces dernières années et si de nombreux chercheurs travaillent sur de nouvelles compositions chimiques, Microsoft Research estime pour sa part qu’il est parfaitement possible d’optimiser l’existant en intervenant sur la partie logicielle.

A l’heure actuelle, la plupart des plateformes disponibles sur le marché sont livrées avec un économiseur d’énergie. Windows 10 propose lui aussi une fonction de ce type et elle nous permet de gagner quelques heures en rognant sur la luminosité de l’écran ou même sur la fréquence du processeur.

Ranveer Chandra et son équipe veulent aller plus loin et ils viennent ainsi de présenter un tout nouveau projet particulièrement prometteur : le Software Defined Batteries.

Ils n’en sont qu’au début de l’aventure mais ils sont en train de développer un pilote intelligent qui va être capable d’ajuster la consommation énergétique d’un appareil en fonction de son utilisation et des habitudes de l’utilisateur.

Si vous passez vos journées à envoyer des mails et vos soirées à regarder des films et des séries, alors la machine sera capable d’ajuster automatiquement sa configuration chaque jour afin de coller au maximum à vos besoins.

Grâce à ce système, nos terminaux nomades devraient être en mesure de tenir un peu plus longtemps avec une seule charge.

Alors bien sûr, il faudra sans doute attendre plusieurs années avant que le système ne soit totalement opérationnel, mais c’est tout de même une bonne chose que Microsoft se penche sur le problème.

Source


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. La grosse blague, ça doit faire des années qu’Apple le fait (enfin je suppose) ! Avec une base matérielle identique, l’autonomie des MAC semble bien plus long (enfin sur le papier). Quid y a t il une partie hardware qui contrôle la batterie?

    • Julien Belliri Genty on

      Apple ne fait rien du tout en la matière, enfin, pas plus que les autres, ils jouent à chaque fois sur les avancées des processeurs Intel.

      Je frôle la mauvaise fois, car ils ont normalement l’avantage de maitriser le soft et le Hard. Alors que Windows est compatible avec une multitude de Hard, et donc, selon les constructeurs, pas toujours optimisé. Mais dans les cas concrets, je trouve que l’on ne si retrouve pas.

      Preuve en ai, l’autonomie des iPhone qui sont ridicule…

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Le Nexus 6P de Google n’a plus le second meilleur APN du marché

Le Nexus 6P et le Galaxy S6 Edge sont devancés par le Xperia Z5 en termes de qualité de l’appareil...

Fermer