On vous ment ! Les iBeacons ne permettent pas de vous localiser au mètre près

Les iBeacons sont une technologie toute neuve, poussée par Apple & de nombreux autres acteurs de premier plan comme Paypal qui y voient rien de moins que l’avenir du commerce physique. Et pourtant !


Article rédigé par Simon Louchart, co-fondateur de Muzen, start-up spécialisée dans les solutions iBeacons.
Cet article s’inscrit dans notre rubrique « Paroles de Pros » dans laquelle des acteurs réputés du numérique prennent la parole sur des sujets liés à l’impact d’internet et des nouvelles technologies sur nos modes de vie.
En savoir plus sur Paroles de Pros et retrouver tous les articles de la rubrique.


rss-blog-iconlinkedin-icon

Très concrètement, les iBeacons sont de petits transmetteurs Bluetooth indépendants qui vont émettre un signal toutes les secondes. Il s’agit donc d’un objet assez rudimentaire en tant que tel (fonctionnant à l’aide d’une pile), mais qui devient très intéressant dès qu’il interagit avec un smartphone. En effet, une application sur iOS ou Android peut être configurée pour réaliser une action spécifique dès qu’elle détecte le signal d’un iBeacon en particulier.Il est alors possible de faire des choses très intéressantes comme :

  • afficher un coupon de réduction pour des chaussures lorsque le client passe devant une boutique de chaussures
  • afficher plus d’informations sur le produit qu’un client a en face de lui
  • donner plus d’informations sur des oeuvres au musée, en fonction de l’endroit où les gens se trouvent
  • etc.

Le monde des iBeacons est ainsi en pleine effervescence en ce moment, et c’est à qui trouvera l’application la plus originale !

Pour plus d’informations, cette infographie en anglais est intéressante.

ibeacon beacons

La localisation précise

Si la plupart de ces applications ne nécessitent pas forcément une localisation incroyablement précise, certains sites ou fabricants nous font miroiter une précision au mètre près, ce qui permettrait de customiser l’expérience client avec une précision d’orfèvre.

On nous explique grossièrement que si nous sommes devant le présentoir des jeans, on va pouvoir recevoir des informations et des promotions sur les jeans, mais si nous nous décalons d’un mètre pour nous placer devant le rayon des foulards, ce sont des informations uniquement sur les foulards qui nous serons données à consulter.

Bien entendu, de telles applications supposent que la précision de la localisation fournie par ces iBeacons soit extrêmement précise. Qu’en est-il en réalité ?

La technologie iBeacon est basée sur le protocole Bluetooth pour envoyer ses informations. Un des problèmes principaux avec cette technologie ? L’eau empêche le signal de se propager (vu sur le site d’Apple). Mais devinez ce qui est composé d’eau à 65% ! Le corps humain ! Le signal est ainsi arrêté (ou très diminué) si le corps se situe entre l’émetteur et le téléphone.

Sur cette photo, la taille des cercles donne la distance entre le iBeacon et le téléphone.

ibeacons

Maintenant, prenons la même photo juste en faisant barrage avec ses mains :

ideconne

Juste en mettant mes mains autour du téléphone, la taille des cercles a plus que doublée (ce qui signifie que le téléphone voit les beacons comme s’ils étaient plus « loin »), ce qui prouve que les ondes semblent être atténuées par le corps humain.

Pourquoi est-ce problématique ?

L’utilisation la plus prometteuse des iBeacons, c’est d’avoir son téléphone dans la poche et de pouvoir communiquer avec l’appareil et mesurer les distances sans obligatoirement notifier l’usager. Mais puisque l’eau (et donc le corps humain) bloque le signal, cela veut dire que les beacons qui seront dans le dos de l’utilisateur vont donner des résultats erronés, le signal étant fortement atténué par le corps.

Pour illustrer ce problème, j’ai mis mon téléphone dans ma poche en me tenant à 1 mètre d’un iBeacon et j’ai tourné d’un quart de tour toutes les 10 secondes pour mesurer la distance indiquée par le téléphone.

ibeacons poche

On voit bien que :

  • quand le téléphone est directement exposé au beacon, il est à peu près capable d’estimer correctement la distance entre le téléphone et le iBeacon. Il donne ici des valeurs comprises entre 0,5 et 1 mètre, ce qui est une bonne estimation.
  • quand le corps est entre le téléphone et le beacon, les valeurs mesurées augmentent radicalement (avec même 2 pertes de signal qui sont retournées avec une valeur -1).

J’ai fait la même expérience en tenant le beacon a bout de bras, comme si je me baladais en regardant des informations sur mon téléphone.

ibeacons mains

On retrouve le même phénomène où la distance mesurée augmente quand on est de dos… mais nouveau phénomène bizarre, la valeur mesurée est plus faible quand on est de nouveau face au beacon.

Une remarque au passage : même quand la précision des valeurs est « au top », celles-ci varient tout de même dans une fourchette de l’ordre du mètre, ce qui rend toute localisation de précision vraiment aléatoire.

Conclusion

Les vendeurs de iBeacons (exemple chez Estimote ici) mettent en avant la capacité de localiser au mètre près l’utilisateur dans le magasin pour lui dire quel article il est en train de regarder. Les quelques expériences ci-dessus prouvent cependant que cette technologie ne peut pas descendre en dessous du mètre de précision (ce qui est déjà pas mal).

Les iBeacons sont une technologie prometteuse au niveau interaction client car ils permettent de communiquer avec lui en fonction de grandes zones (par exemple dans un hôtel, l’entrée, le restaurant, la piscine, les étages) mais il faut être clair tout de suite, il est impossible de connaitre la précision a moins d’1 mètre qui permettrait de faire des notifications du type « vous êtes en train de regarder le pull bleu ».

estimote

Devons-nous brûler nos iBeacons ?

Pas tout de suite ! De nombreuses applications restent tout à fait possibles avec cette technologie. Tout ce qui ne nécessite pas une localisation trop précise reste faisable.

Ainsi, une application qui envoie des coupons de réduction quand l’utilisateur rentre dans une « zone » donnée est techniquement possible à l’heure actuelle. Tant qu’on ne cherche pas à avoir une position trop précise, les iBeacons seront très pratiques pour faire de la localisation d’intérieur.

Par contre, pour ce qui est de déterminer la position d’un utilisateur avec une précision en dessous du mètre, on peut soit oublier cette idée, soit attendre l’arrivée de nouvelles balises plus précises, car les émetteurs qui permettent cette précision n’existent pas encore.


11 commentaires

  1. Pingback: On vous ment ! Les iBeacons ne permettent pas d...

  2. L’exemple même du truc à suivre.
    Le suivi en temps réel de l’individu devrait permettre à terme d’établir sa trajectoire sur une durée indéfinie. Ce qui signifie par exemple que quand celui-ci payera quelque chose… on saura que c’est lui, sans même avoir besoin d’identification particulière, parce qu’on connaitra la trajectoire qui l’a amené à un endroit précis à un moment précis… surtout quand un système comme celui-ci fera l’objet d’une greffe ou d’un tatouage… ce qui pourrait avoir été rendu obligatoire par les banques ou les compagnies d’assurance.
    Par recoupement, on saura qui était à un endroit donné à un moment donné… on aura les auteurs potentiels d’un délit … les témoins d’un l’accident… l’endroit où se trouve votre chat… qui a été enlevé… et qui l’a fait.
    super non ?

  3. et… ou avais-je la tête, j’allais oublier:
    N’importe quel flic aura sur son smartphone ou dans son oreillette … « tout »â€¦ sur le type qu’il est en train de croiser dans la rue
    Là, je pense que personne n’osera dire que c’est pas un « plus ».

  4. D’où l’utilité de placer ses beacons en hauteur pour une efficacité optimale et d’utiliser la triangulation pour les localisations précises in-store par exemple.

    Morgane

  5. Merci pour ces précisions très transparentes.
    Nous sommes tous en train d’apprendre comment marche l’interaction mobile en magasin. Avec STIMSHOP, nous nous appuyons sur des signaux ultra-sons qui sont plus simples à installer car l’onde sonore est plus intuitive. Et surtout, c’est compatible avec 100% des smartphones , car ils ont tous un micro pour écouter le signal.
    Mais plus que la technologie, c’est l’usage qui importe. Il faut réfléchir aux services que vont adopter les consommateurs. On trouvera toujours une technologie pour proposer la bonne expérience.

  6. Il suffit de lire la doc Apple pour le savoir. Apple fournit des données qui théoriquement permettent de déterminer la distance mais Apple explique très clairement qu’on ne peut pas s’y fier.

    Le seul moyen d’être plus précis c’est en réduisant la puissance du signal du iBeacon. Il faut donc être plus près pour le détecter.

  7. + 1 Morgane. L’article est vrai dans le cadre d’une interaction avec un seul beacon. Dès lors qu’il y en a plusieurs (si possible bien positionnés), + des calculs de triangulation alors c’est très précis.

  8. La démonstration de l’article me semble utiliser la distance mesurée entre un ibeacon et l’utilisateur. Mais si plusieurs ibeacons sont disposés autour de la personne, je pense qu’il est possible de déduire de manière plus précise la position de la personne non?

  9. Pingback: HIGH-TECH divers | Pearltrees

  10. Pingback: Pourquoi iBeacon est intéressant pour les marques et les consommateurs ?We Love Beacon | We Love Beacon

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Netropolitan
Netropolitan : un réseau social pour les riches !

Un réseau social réservé aux personnes suffisamment riches pour payer 9.000 dollars à l’inscription.

Fermer