Piratage de MySpace : le plus gros piratage de tous les temps ?

Si vous avez ou avez eu un compte chez MySpace, nous sommes aux regrets de vous annoncer qu’il va falloir changer de mot de passe assez rapidement sur tous vos services.

Piratage de My Space : des centaines de millions de mots de passe dans la nature

Il y a quelques années MySpace était l’un des sites les plus populaires chez les jeunes, depuis l’arrivée d’autres plateformes et des réseaux sociaux, il a vu son audience baisser progressivement, ce dernier a toutefois atteint fin 2015 le milliard d’inscrits depuis ses débuts. Une base de données qui a intéressé des hackers ayant découvert une faille autour du protocole de sécurité, qui ne demandait que deux choses pour mener à bien le piratage : du temps et de la puissance de calcul.

MySpace : des centaines de millions de mots de passe dans la nature

Le site LeakedSource a expliqué que la base de données des utilisateurs et de leurs informations confidentielles était protégée, mais par une technologie trop faible de nos jours. Les hackers sont donc parvenus à dérober l’intégralité du contenu de cette base et aux derniers chiffres rapportés, des centaines de millions de profils sont concernés par l’attaque. Au moins 427 millions de mots de passe sont dans la nature. Après avoir testés certains identifiants, plusieurs sites révèlent que les comptes sont bien existants ou ont existé. Il s’agit probablement du plus gros piratage de tous les temps…

Un très grand nombre de données sont désormais facilement accessibles d’autant que les pirates ont déjà mis en ligne le fichier pour 2500 euros, ce qui devrait intéresser un grand nombre de hackers dans le monde. La firme recommande de changer de mot de passe immédiatement et s’excuse évidemment pour la gêne occasionnée.

Si vous avez eu un jour un compte MySpace mais que vous ne l’utilisez plus ou l’avez fermé, vous êtes également concerné ! En effet, il est très fréquent que les utilisateurs utilisent plusieurs fois le même mot de passe pour des services différents, les pirates le savent. Avec une bonne puissance de calcul et certaines informations, il est donc possible de tester les mêmes mots de passe sur les services les plus populaires. Si vous êtes dans ce cas de figure, il est recommandé de changer aussi les mots de passe sur tous les services ayant recours à ce dernier pour s’authentifier.

Source

2 commentaires

  1. Si MySpace utilisait les bons algorithmes de stockage de mots de passe (comme LinkedIn et Twitter y sont passés) ce vol ne représenterait rien.
    Il serait impossible de découvrir de nombreux mots de passe.
    Et les crackers de mots en passe abandonneraient bien vite.
    db

Répondre