[Journée de la Femme] Le 24 mars, c’est la Journée Ada Lovelace, par Stephanie Booth

Article écrit par Stephanie Booth[1] pour Presse-citron à l’occasion de la Journée de la Femme. Plus de mille blogueurs et blogueuses se sont engagés à publier ce jour-là un article au sujet d’une femme qu’ils admirent, dans le milieu de la technologie ou des sciences. Prenez-y part également! Comme mon amie Suw Charman, c’est avec

Article écrit par Stephanie Booth[1] pour Presse-citron à l’occasion de la Journée de la Femme.

Plus de mille blogueurs et blogueuses se sont engagés à publier ce jour-là un article au sujet d’une femme qu’ils admirent, dans le milieu de la technologie ou des sciences. Prenez-y part également!

Comme mon amie Suw Charman, c’est avec beaucoup de pincettes et pas mal de retenue que j’aborde généralement les questions liées aux femmes dans la technologie — et les questions “féministes” en général. Du coup, quand Femina me demande de contribuer une petite bafouille répondant à la question “Féminisme: que reste-t-il à faire?” je me dis “Bon dieu, qu’est-ce que je vais bien pouvoir leur dire?”.

Je vais leur parler de Ada Lovelace Day.
Les femmes ont plus besoin de modèles féminins que les hommes de modèles masculins. Et trop souvent, dans les milieux masculins, les modèles qu’on nous fait pendouiller sous le nez ressemblent à ça.
(Oui, j’ai fait exprès un lien sur “ça”, parce que ça ne méritait pas plus.)

Peu d’initiatives pour promouvoir la cause féminine m’enthousiasment. La plupart, je l’avoue, au mieux m’indiffèrent, au pire me font carrément grincer des dents.

Ada Lovelace Day est une autre histoire. On prend un problème existant, la visibilité insuffisante de modèles féminins positifs dans le milieu de la technologie, et on propose une action concrète: la publication de plus d’un millier d’articles mettant en avant des femmes admirables. Ada Lovelace est généralement reconnue comme ayant écrit le premier programme informatique au monde.

J’aimerais revenir deux secondes sur le problème de base :

Les femmes ont besoin de modèles positifs féminins plus que les hommes ont besoin de modèles masculins.

Ce phénomène a été mis en lumière par la chercheuse canadienne Penelope Lockwood :

« Lockwood asked 44 female and 38 male students to read a fictional newspaper account of an outstanding professional who had excelled in the same field that they aspired to work in. Some of the students read an account of a female professional while others read about a man.

Afterwards female students who’d read an account of a female professional rated themselves more positively than the female students who read about a man, and more positively than control students who hadn’t read any account. By contrast, male students who read about a male role model did not rate themselves any more positively than male students who read about a female role model, or than control students who hadn’t read any account. »

Women need female role models

Je paraphrase rapidement pour les non-anglophiles parmi vous.

Dans cette étude, les étudiantes qui avaient lu un article de journal fictionnel au sujet d’une femme excellant dans leur propre discipline s’auto-évaluaient de façon nettement plus positive que celles qui avaient lu un article mettant un scène un modèle masculin. Ce décalage ne se retrouve pas chez les hommes, et un groupe de contrôle permet d’assurer qu’il s’agit bien d’un effet positif du modèle féminin, et non un effet négatif lié à la mise en scène d’un modèle masculin.

Ce phénomène est en fait bien connu pour ce qui est des problématiques de couleur aux Etats-Unis, comme le précise un lecteur dans les commentaires. C’est en fait probablement le cas pour tout individu qui ne fait pas partie du groupe dominant au pouvoir. (Pensez “effet Obama”.) Donc, il est important de montrer aux femmes des modèles positifs féminins dans leur domaine. Or, dans le milieu de la technologie entre autres, les femmes manquent de visibilité.

Ce fait me paraît indiscutable : je connais quantité de femmes fort compétentes et même assez extraordinaires dans mon milieu, et pourtant j’entends régulièrement des organisateurs de conférence prétendre qu’ils ont de la peine à trouver des femmes oratrices, ou bien je vois des listes de “x personnes influentes” pour tel ou tel milieu technologique, ne comprenant pas une seule femme. Pourtant, elles existent bien!

Donc, augmenter la visibilité de modèles positifs féminins. Comment?
Simplement, en créant une coalition de blogueurs, qui, d’un coup, ajouteront au matériel disponible en ligne un millier d’articles mettant en avant ces femmes admirables.

N’est-ce pas un beau projet? Simple, élégant, utile. On manque de participation francophone. Ecrivez vous aussi le 24 mars un article au sujet d’une femme que vous admirez, dans le domaine de la technologie ou des sciences, actuelle ou non.

Officialisez votre participation en ajoutant votre nom sur PledgeBank. Relayez cet article autour de vous et encouragez vos amis blogueurs à participer à (l’événement sur Facebook peut vous y aider).

La plupart des outils de blog vous permettent d’écrire l’article à l’avance et d’en planifier la date de publication, si vous avez peur d’oublier d’ici là.

Et quand à celui ou celle qui dira “mais je ne vois pas de qui je pourrais parler…” — eh bien, je répondrais en deux points:

  1. Ça montre bien à quel point ce genre d’opération est nécessaire!
  2. Creusez-vous la cervelle et trouvez une femme que vous pouvez admirer, ce n’est pas si sorcier, ou bien?

Merci d’avance de votre participation!


[1]Stephanie Booth est conseillère, consultante et conférencière pour tout ce qui touche de près ou de loin les blogs et l’internet social. Stéphanie est anglo-suisse et réside  à Lausanne.
Son site : http://stephanie-booth.com
Son blog : http://climbtothestars.org


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. Il est dit sur Wikipedia
    « Les biographes considèrent cependant que les programmes ont été écrits par Babbage lui-même, et que Lovelace a simplement trouvé une erreur, et l’a renvoyé pour correction. »
    La première beta testeuse ?

    Et d’après mes sources le premier c’est Pascal.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Blaise_Pascal
    « Il contribue de manière importante à la construction d’une calculatrice mécanique (la « Pascaline ») »

  2. Moi j’m’en fiche, la Comtesse Ada de Lovelace avait les mains dans le code, fille de lord Byron et signait « ta petite fée », franchement si elle était encore vivante, je la demanderai en mariage, ou du moins je ferai tout mon possible pour la séduire… <3<3<3 Comtesse Ada Lovelace <3<3<3 aussi belle qu’ intelligente (ou probablement moins).

  3. C’est pour çà que tout bug aujourd’hui, il n’y a pas assez de Ada de Lovelace en poste… l’homme compile ses programmes avec des erreurs 😉

    Sinon pour ce qui est du projet de « rassembler ce que les femmes font de remarquable », il y a déjà http://www.eldiz.net j’avais découvert ce site sur un des anciens site de l’auteure qui parlait de e-commerce.

    « Un mec qui fait de la pub pour des femmes qu’il ne connait pas ^^' »

    Kyuubi

  4. Pingback: Ada Lovelace Day (24 Mars 2009): journée internationale pour promouvoir les femmes scientifiques | Hasard Du Jour - Alternatives pour un monde meilleur...

  5. Pingback: Ada, Grace et Anita

  6. Pingback: Philippe Lestang, le blog » Blog Archive » Sophie Germain, Margaret Mead, … Thérèse de Lisieux

  7. Pingback: Happy Ada Lovelace Day | Cmic Blog

  8. It’s the best time to make some plans for the future and it is time to be happy. I’ve read this post and if I could I want to suggest you few interesting things or tips. Maybe you could write next articles referring to this article. I desire to read more things about it!

Répondre