Ne laissez plus s’échapper personne avec OleaPark

Deux stagiaires du Camping de Silicon Sentier, Florent Quinti et Karl Schaeffler construisent à leur tour leur projet : OleaPark. Vous en avez marre de ne plus vous souvenir du nom d’une personne rencontrée ? De laisser s’échapper la femme (ou l’homme) de vos rêves ou quelqu’un qui pourrait tout simplement vous être utile ? OleaPark vous offre la solution.

Deux stagiaires du Camping de Silicon Sentier, Florent Quinti et Karl Schaeffler construisent à leur tour leur projet : OleaPark. Vous en avez marre de ne plus vous souvenir du nom d’une personne rencontrée ? De laisser s’échapper la femme (ou l’homme) de vos rêves ou quelqu’un qui pourrait tout simplement vous être utile ? OleaPark vous offre la solution.

Son concept

OleaPark, c’est une application mobile (disponible gratuitement sur iPhone et Android) permettant de partager avec la foule environnante vos différents réseaux sociaux. « Un pont entre le réel et le virtuel » selon Florent Quinti, proposant de suivre, ajouter, lire ou bookmarker toutes les personnes autour de vous que ce soit à un événement, une conférence, une université, etc.

Son point fort

Pas besoin de check-in, OleaPark connecte automatiquement et en instantané les personnes autour d’un lieu, d’un contexte ou d’une situation. L’application permet aussi de choisir de montrer (ou cacher) en temps réel les informations de votre profil pour l’adapter à la situation dans laquelle vous vous trouvez (pour ne pas montrer certaines de vos photos Facebook lors du congrès annuel de votre profession par exemple).

L’application en elle-même est particulièrement ergonomique et facile d’accès et permet un réel plaisir d’utilisation, sur téléphone mais aussi et depuis peu par ordinateur. Enfin et c’est son réel atout : vous pourrez ajouter dans vos contacts les personnes que vous avez rencontrées.

Si vous rencontrez une personne n’utilisant pas OleaPark, il suffit de lui envoyer votre profil par email afin qu’elle reçoive votre identité virtuelle et une invitation à utiliser OleaPark : une sorte de carte de visite pour tous.

Notre avis

Le principe fait un peu penser à celui de Color.com – rétablir le lien entre virtuel et réel – à un détail près : Color.com avait l’ambition de devenir un nouveau réseau social, alors qu’OleaPark ne veut devenir « que » le relais de ceux-ci. C’est cette complémentarité qui fera probablement sa force, bénéficiant ainsi du nombre de personnes déjà inscrites sur les différentes plateformes.

Encore faut-il, bien sûr, que les personnes utilisant les réseaux sociaux s’inscrivent effectivement sur l’application pour en faire une application utile. Le concept, en tout cas, semble bien prometteur et séduit déjà : Oleapark fait actuellement partie des finalistes du Start In Paris.


Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. Merci Clément!

    @cest quoi le buisness model dans tout ca: Pour l’instant OleaPark est en beta test et n’a pas de business model. Mais soit en certain, il n’y aura jamais de bandeaux publicitaires sur OleaPark, ni de reventes d’informations personnelles. Je t’invite à lire notre page « legal » pour plus de details. 😉

  2. @cest quoi le buisness model dans tout ca (qui porte un bien joili pseudo…;O) )

    je suis en train de tester l’application, et je trouve cela pas mal du tout dans le sens ou tu fais un mixte entre réseau sociaux et géolocalisation.

    tu prends un mec lamba (moi) qui me tape 4 ou 5 conventions par an dans différents endroits du monde. Tu te connecte et tu retrouve tout tes petits camarades avec qui tu peux échangé toute l’année sans même mettre un visage dessus.
    Et la tu peut boire une bière avec eux !!!! (nous c’est comme cela c’est la bière, sauf avec les pays de l’est bien sur…)

    Donc je pense que c’est très clairement une apps professionnelle qui a sa plus sa place chez link… que sur les autres réseaux. Un petit peu le genre carte de visite virtuelle..

  3. Ca semble prometteur en effet. Reste à voir si une majorité va l’adopter, ce que je vous souhaite sincèrement. Bon courage pour le Start in Paris !

  4. Super idee et excellent business model sil ils arrivent a recreer leur univers (comme Facebook tente de recreer Internet par exemple) alors c’est gagne. Non?

  5. Les createurs d’Oleapark ont ils songe a des partenariats avec des celebrites?

Send this to a friend