Suivez-nous

Tech

Pour le PDG de Microsoft, 2024 pourrait ressembler au roman 1984

Il appelle à la promulgation de nouvelles lois pour réguler l’intelligence artificielle.

Publié le

 
Microsoft logo
© Microsoft

C’est un véritable cri d’alarme qu’a souhaité pousser le président de Microsoft, Brad Smith. Invité de l’émission Panorama de la BBC, le dirigeant s’est exprimé sur le futur de l’intelligence artificielle et notamment la façon dont la Chine l’utilise pour surveiller ses citoyens. Il voit dans ce type de technologie un grand risque, si bien que la vie qui est décrite dans le roman 1984 de George Orwell « pourrait se réaliser en 2024 », si les législateurs n’agissent pas.

Il explique ainsi :

Si nous ne promulguons pas les lois qui protégeront le public à l’avenir, nous allons constater que la technologie avance à toute allure, et il sera très difficile de la rattraper. Je me souviens constamment des leçons de George Orwell dans son livre 1984. Vous savez que l’histoire fondamentale était celle d’un gouvernement qui pouvait voir tout ce que chacun faisait et entendre tout ce que chacun disait, tout le temps. Eh bien, cela ne s’est pas produit en 1984, mais si nous ne faisons pas attention, cela pourrait se produire en 2024.

L’UE a un programme ambitieux de régulation de l’IA

L’émission a aussi donné l’occasion d’entendre Eric Schmidt, ancien directeur général de Google, sur cette thématique. Il officie aujourd’hui en tant président de la Commission de sécurité nationale américaine sur l’intelligence artificielle. L’expert souhaite une collaboration occidentale sur l’IA pour rivaliser avec la Chine : « Nous sommes dans un conflit stratégique géopolitique avec la Chine. La façon de gagner est de marier nos ressources ensemble pour avoir des stratégies nationales et mondiales pour que les démocraties gagnent dans l’IA. »

Rappelons que par le passé, Eric Schmidt ne s’est pas toujours distingué pour son opposition à la surveillance des citoyens sur Internet. Au contraire, il affirmait en 2009 au sujet du Patriot Act qui forçait les moteurs de recherche à fournir les données personnelles de certains citoyens à l’État : « Si vous faites quelque chose et que vous voulez que personne ne le sache, peut-être devriez-vous déjà commencer par ne pas le faire. »

À noter que l’Union européenne est actuellement en train d’établir une réglementation ambitieuse de l’intelligence artificielle. Vous pouvez retrouver un compte rendu complet à ce sujet dans notre article dédié.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests