Suivez-nous

Musiques

Test AirPods Pro : la claque

Alors qu’ils étaient très attendus, les AirPods Pro ont été présentés très discrètement par Apple. Après plusieurs semaines d’utilisation, voici mon avis sur les intra-auriculaires Apple dans ce test des AirPods Pro.

Il y a

  

le

 
Test Airpods Pro
© Presse-citron.net

Moins d’un an après la sortie des AirPods 2, Apple propose donc ses premiers modèles intra-auriculaires avec les AirPods Pro. Peuvent-ils remplacer un casque comme le Bose HeadPhones 700, est-il utile d’acheter les AirPods Pro si on possède le premier ou le second modèle ? Réponse dans ce test des AirPods Pro.

Test des AirPods Pro en vidéo

Comme pour chacun des produits que je teste, découvrez mon avis en vidéo sur ces AirPods Pro. Si la vidéo vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne YouTube de Presse-citron. Si vous avez des questions, je suis là dans les commentaires pour vous aider.

S’abonner à la chaîne

Un design revu

Premier point de ce test des AirPods Pro, le design. Ils sont plus épais, mais surtout moins longs que les AirPods 2. Ils donnent l’impression de ressortir un peu plus vu de l’extérieur, mais ils dépassent moins de l’oreille. Au quotidien ça ne change pas grand-chose, mais je fais moins tomber les AirPods Pro que les 2 quand j’enlève mon casque de vélo.

Le vrai changement est moins visible de l’extérieur, mais très important. Qui dit intras dit embouts. Ces derniers assurent une meilleure tenue des AirPods Pro, et certains proches qui n’ont jamais pu utiliser des AirPods faute d’oreille compatible peuvent utiliser les Pro. Comme il est toujours difficile de faire remplacer ses oreilles (…), ils ont maintenant une solution.

Embouts AirPods Pro

Les embouts des AirPods Pro© Presse-citron.net

Dans la boîte vous avez le choix entre 3 choix de tailles de bouchons, et une nouvelle fonctionnalité dans iOS 13 vous permet de faire un test de son qui, en utilisant les micros sur les AirPods vous indiquent si la taille est la bonne pour vous. Très pratique si vous voulez profiter de la meilleure réduction possible. J’ai testé pas mal d’intras dans ma vie, et les AirPods Pro sont les premiers à ne pas me donner une sensation de compression.

Autre point capital du design : la boîte de charge. Elle est plus imposante que celle des AirPods, mais lorsqu’on la met à la verticale, la différence n’est pas si grande, et elle tient toujours dans la petite poche des pantalons. Il est un peu moins simple de ranger les AirPods Pro, mais c’est une question d’habitude, et plus je testais ces AirPods Pro, plus le mouvement et le sens devenaient logiques.

Une vraie évolution

Au niveau des caractéristiques techniques, certaines choses changent. Dans les points communs, on retrouve les 24 heures d’écoute possible grâce à un boîtier chargé au max, et les écouteurs tiennent un peu plus de 4 heures. La recharge rapide est toujours de la partie, avec 1 heure d’écoute gagnée en chargeant 5 minutes (en filaire). Au quotidien, je n’ai vu aucun changement avec mes AirPods 2.

Mais la vraie nouveauté de ces AirPods Pro c’est le son. La qualité en elle-même est meilleure que celle des AirPods 2. Bien évidemment, les AirPods Pro ne valent pas la qualité sonore des HeadPhones 700 ou des 1000x M3 de Sony, mais je trouve la qualité excellente pour un si petit format.

Boitier AirPods Pro

Le nouveau boîtier © Presse-citron.net

L’autre nouveauté majeure qui donne son intérêt au test des AirPods Pro, c’est l’arrivée de la réduction de bruit. Comme souvent elle combine deux méthodes. La première est la réduction de bruit passive, grâce aux bouchons, qui laissent passer moins d’air entre vos oreilles et votre tympan. La seconde c’est la réduction de bruit active, qui est très réussie. Pour faire simple, les micros internes et externes des AirPods Pro captent en permanence (jusqu’à 200x par seconde) ce que vous entendez et les bruits environnants.

Pour réduire les bruits encore présents, une réduction active produit des sons inverses de ceux autour, ce qui les annule. J’ai l’habitude des casques (QC35 puis HeadPhones 700 au quotidien, en plus de ceux testés pour les sites), et je retrouve une réduction quasiment aussi performante sur les AirPods Pro. Quand vous les mettez, c’est tout simplement bluffant. J’ai attendu plusieurs jours pour faire ce test, car je devais prendre l’avion, et le confort est vraiment là.

Je ne suis pas un expert de l’audio, je ne vais pas vous proposer de benchmarks poussés que je ne comprendrais même pas. Dans les faits, les AirPods Pro sont meilleurs que les 2, et la différence de qualité sonore et de réduction de bruit entre eux et mon casque est tellement minime pour moi, que je peux aujourd’hui me passer du casque. Surtout que les AirPods Pro sont bien plus confortables sur une écoute prolongée.

La résistance à l’eau et la sueur est aussi de la partie, et les AirPods Pro sont très agréables à utiliser pour une séance de sport.

Parfaits avec iOS, excellents avec Android

Je suis un utilisateur Android, et je me posais la question de la compatibilité avant mon achat de ces AirPods Pro. Sur le modèle classique, ça n’a jamais été un souci, je me demandais comment la réduction de bruit allait être gérée sur Android, et c’est très bon. Quand vous les recevez, un appui long sur le bouton arrière permet de les synchroniser et les raccourcis par défauts sont pour moi les bons.

Airpods Pro Bose Headphones 700

Les AirPods Pro sont bien plus simples à transporter © Presse-citron.net

Sur iOS vous pouvez régler le comportement des appuis longs sur la surface tactile des AirPods, entre réduction de bruit (active, passive ou mode transparence) ou lancer Siri. Les appuis courts sont les suivants :

  • 1 clic : play/pause
  • 2 clics : piste suivante
  • 3 clics : piste précédente ou début de chanson

Sur Android, vous ne pouvez pas modifier. Le comportement des clics longs est donc pas défaut le passage entre le mode transparence et la réduction de bruit. Le mode « Non » correspondant à de la réduction uniquement passive est pour moi complètement inutile, cette limitation ne m’a donc pas gêné au quotidien.

Constatation logique lors de mon test des AirPods Pro, l’intégration iOS est de base plus poussée avec la gestion des clics, le test d’ajustement des embouts et la mise en pause automatique, mais je suis très satisfait de mon expérience sur Android. Le passage d’un produit Apple à un autre (Mac et iPad pour part) fonctionne très bien, c’est un vrai atout.

Au final, quel que soit l’OS je n’ai qu’un reproche à faire aux AirPods Pro. Alors que la surface de contrôle est tactile, je trouve très dommage qu’il ne soit pas possible de régler le volume avec un swipe directement sur les AirPods Pro.

Mon avis sur les AirPods Pro

Pendant ce test des AirPods Pro ils m’ont clairement impressionné. Je n’en attendais pas grand-chose, et dès la première utilisation le mix entre confort, réduction de bruit et qualité sonore m’a complètement conquis. Alors certes le prix de 279€ peut paraître élevé, mais ayant déjà un casque et des AirPods 2, j’aurais préféré investir uniquement au début dans ces AirPods Pro.

Je pense que ce modèle va être un succès total sur Apple, sachant que la firme peut enfin vendre aux personnes qui n’arrivaient pas à faire tenir des AirPods dans leurs oreilles. Évidemment, le Bose HeadPhones 700 a une meilleure réduction, une meilleure autonomie et un meilleur son, mais la différence d’encombrement entre les deux produits m’a fait choisir les AirPods Pro quand j’ai dû préparer un déplacement, le confort avant tout. Tester les AirPods Pro, c’est les adopter. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre comparatif entre AirPods Pro et AirPods 2.

AirPods Pro

279 €
9.4

Design

10.0/10

Performance

9.5/10

Qualité Sonore

9.0/10

Autonomie

9.5/10

Rapport qualité-prix

9.0/10

On aime

  • Le form-factor
  • La réduction excellente
  • Un son en progression

On aime moins

  • Manque le réglage du son direct
13 Commentaires

13 Commentaires

  1. Noar

    11 novembre 2019 at 23 h 23 min

    Juste que rouler avec des écouteurs c’est interdit en vélo comme en voiture. Et très dangereux puisque vous n’entendez plus votre environnement à fortiori avec la réduction de bruit.

    • Mathieu P

      13 novembre 2019 at 15 h 42 min

      Design

      9.5

      Performance

      9

      Qualité Sonore

      8

      Autonomie

      8.5

      Rapport qualité-prix

      6.5

      Ce n’est absolument pas dangereux pour quelqu’un qui a l’habitude de se fier uniquement au visuel (ce qui est au final bcp plus sécuritaire). Cela fait 3 ans que je fais 6h de vélo par jour en ville dans la circulation et ce avec des écouteurs et je n’ai jamais été mis en danger a cause de ça. Au contraire les personnes habituées à se fier aux sons peuvent se retrouver dans des situations de danger lorsque par exemple un véhicule ne fait pas de bruit (véhicule électrique, vélo…), ce qui ne sera jamais mon cas.

      • Eric

        13 novembre 2019 at 17 h 12 min

        Je pense personnellement qu’on a besoin de tous ses sens en alerte quand on est en deux roues en ville, vélo, trottinette, moto ou autre. Se fier au visuel c’est bien mais ce n’est à mon humble avis pas suffisant. Je me déplace quotidiennement à Lyon en VAE ou trottinette électrique et je ne pourrais pas envisager une seconde d’avoir un casque, quel qu’il soit, sur les oreilles.

      • fghelfi

        13 novembre 2019 at 17 h 21 min

        J’ai dû lire deux fois votre réponse pour être sûr de l’avoir bien comprise ! Vous êtes sérieux ???? Les sons d’alerte peuvent sauvés des vies et ne pas les entendre… peut conduire à sa perte !

        • Mathieu P

          13 novembre 2019 at 20 h 28 min

          Vous vous basez sur des préjugés alors que je me base sur l’expérience. Je vous laisse le choix de deciider ce qui devrait prévaloir. Si vous me trouver une étude montrant que les personnes malentendantes ont par exemple plus d’accidents je reverrais peut être mon point de vue.

          • jzip

            14 novembre 2019 at 11 h 11 min

            Alors voilà : « Les résultats de l’analyse des données du NASS indiquent que les conducteurs sourds et malentendants sont de une fois et demie à neuf fois plus susceptibles d’être gravement blessés ou tués dans un accident de la route.  »

            Source : https://www.nafe.org/assets/Journal/papers/N331047.pdf (2016)

          • Mathieu P

            19 novembre 2019 at 13 h 04 min

            Le simple fait d’être dans une voiture moderne isolé plus des bruits extérieurs que l’isolation phonique de la plupart des écouteurs.
            J’imagine qu’il faudrait interdir de conduire un véhicule aussi ?
            Il ne s’agit ni plus ni moins que la dictature du bruit des voitures. Inutile d’essayer de faire tenir debout quelque chose qui n’a pas de logique.

          • JH

            29 novembre 2019 at 11 h 50 min

            J’ai une amie sourdes qui est aujourd’hui en fauteuil parcequ’elle n’a pas entendue une voiture qui lui fonçait dessus alors qu’elle était sur le trottoir…besoin de plus?

  2. tarace

    12 novembre 2019 at 1 h 38 min

    bon article… mais les écouteurs sont interdits à vélo…

    • Fghelfi

      12 novembre 2019 at 8 h 55 min

      …et heureusement !

      • Arnaud

        25 novembre 2019 at 17 h 42 min

        Design

        0

        Performance

        0

        Qualité Sonore

        0

        Autonomie

        0

        Rapport qualité-prix

        0.5

        @ Mathieu , il ne faut jamais dire jamais , reste sur tes gardes … Et pense aussi que c’est verbalisable !

    • Vincent Bouvier

      12 novembre 2019 at 10 h 26 min

      😅

  3. alex

    13 novembre 2019 at 21 h 59 min

    lorsque tu dis que la qualité audio a évolué (il était difficile de faire pire que les airpods2…), est ce que les basses sont plus audible qu’avant grace aux mousses qui font des ces AirPods, des intra auriculaires ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *