Suivez-nous

Tests

Test OPPO Reno6 : notre coup de coeur de la rentrée

Comme chaque année OPPO lance deux nouveaux smartphones pour fêter la rentrée. En 2021, celui-qui-veut-remplacer-Huawei mise sur les Reno6 et Reno6 Pro. Nous avons d’abord testé le modèle standard. Attention, coup de cœur.

Publié le

 
test reno6
© Presse-citron

En l’absence de salons internationaux, les constructeurs provoquent des embouteillages pour la rentrée 2021. Certains, comme OPPO, prennent même le risque de voir leur nouveaux protégés se faire éclipser par la traditionnelle présentation des iPhone.

Pour convaincre, le géant chinois a donc choisi de parier sur « l’émotion ». Celle que l’on ressent devant un beau film, en écoutant une musique ou en admirant une œuvre. Celle qui nous envahit lorsque l’on ouvre la boîte de son tout nouveau bijou de technologie.

En 2021, OPPO nous gâte en lançant deux nouveaux smartphones : le Reno6 et le Reno6 Pro. Avec le premier modèle, le constructeur mise sur le rapport techno-prix. Avec le second, il vient se frotter aux iPhone 13, Galaxy S21 et consorts.

Pour débuter cette rentrée en douceur, nous vous proposons notre test du Reno6.

Prix et disponibilité du Reno6

test reno6 detail

© Presse-citron

Le Reno6 est dores et déjà disponible en deux coloris : Noir Stellaire et Bleu Arctique. Il est proposé en une seule version 128 Go au prix de 499,90 euros.

Du 9 au 30 septembre, OPPO offre une paire d’écouteurs sans fil Enco Free 2 ainsi qu’u ne coque Luminous d’une valeur totale de 149 euros. Un petit cadeau de rentrée toujours bienvenu.

Un design très « inspiré »

Dire que le Reno6 ne s’inspire pas de l’iPhone 12 serait au mieux de la mauvaise foi, au pire un mensonge pur et simple. OPPO a beau nier l’évidence, les faits sont là et il n’est pas certain que l’on arrive à venir à bout du jeu des sept différences. Essayons quand même.

Première différence : le module photo du Reno6 est rectangulaire, celui de l’iPhone 12/13 carré. Les modèles d’Apple disposent d’une encoche avec Face ID, le Reno6 embarque lui un capteur d’empreintes sous l’écran ce qui l’autorise à loger son capteur frontal dans un tout petit poinçon. Chez OPPO, pas de Lightning (logique) mais un USB-C.

Voilà trois grandes différences entre les deux modèles. C’est tout ? Oui, c’est tout. Enfin presque.

 

Si le Reno6 affiche le même format plat (dos et bordures), il est plus long que large, ce qui le distingue de l’iPhone 12/13. On ressent surtout la différence en main. Et à ce petit jeu, le modèle d’OPPO se révèle plus agréable au quotidien. 

test reno6 prix

© Presse-citron

Surtout, le Reno6 s’habille d’un revêtement développé par OPPO himself. Le design OPPO Glow repose sur un savoir-faire unique sur le marché ayant nécessité le dépôt de 20 brevets sur trois ans de développement. Le résultat : une coque en verre mat aux effets « flocons de neige » dont vous nous direz des nouvelles.

Ce revêtement présente trois avantages : il est très sexy, il permet au Reno6 de se distinguer de ses concurrents et (plus intéressant pour les utilisateurs) il ne marque pas les traces de doigts. Et pour couronner le tout, l’ensemble est certifié IP54.

Finalement, ce choix esthétique se révèle très malin. En s’inspirant de l’iPhone 12/13, OPPO peut créer la confusion sur les linéaires des boutiques ou au moins susciter l’intérêt. Une fois le client appâté, son design à la fois original et clinquant saura séduire tous les publics, plus particulièrement sa cible de jeunes adolescents pour qui sortir un « presque iPhone » dans la cour de récré « c’est stylé ». Bien vu.

Un (très) bel écran OLED

Toujours plus grands, toujours plus beaux, les écrans de smartphones se doivent de respecter certains standards en 2021. OPPO l’a bien compris et équipe son Reno6 d’un écran digne des modèles haut de gamme.

La dalle de 6,43’’ (conçue par Samsung) repose sur une technologie AMOLED avec une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz, une définition Full HD+ (2400 x 1080 pixels) et une certification HDR. OPPO annonce un taux de contraste de 1 000 000:1, une couverture à 93% de la gamme de couleurs NTSC ainsi qu’une luminosité maximale de 750 nits. Vous n’aimez pas les chiffres ? Retenez que l’écran du Reno6 est très réussi.

test reno6 ecran

© Presse-citron

Le smartphone est donc armé pour assurer une expérience multimédia aux petits oignons, qu’il s’agisse de vidéo ou de jeu. Pour ne rien gâcher, la configuration audio promet une bonne immersion grâce notamment à une certification Dolby Atmos.

On ne manquera pas non plus de mentionner le moteur de vibrations haptiques haut de gamme qui rend chaque toucher sur l’écran plus savoureux que le précédent. Ce composant, souvent délaissé par les constructeurs, intervient pourtant dans la majorité de nos interactions avec le smartphone. Un excellent point donc.

Les mélomanes apprécieront aussi

Non content de fournir un écran de haut vol (pour le prix, ne nous emballons pas), OPPO soigne aussi ses utilisateurs mélomanes. Le Reno6 affiche une connectivité Bluetooth 5.2 et prend en charge une flopée de codecs audio.

On retrouve les traditionnels SBC et AAC mais aussi l’aptX ou encore le LDAC et le LHDC. Oui, le Reno6 propose aussi une excellente expérience audio, à condition bien sûr de l’appairer à du matériel compatible.

Le principal c’est l’essentiel

Cette année, OPPO a choisi de ne pas mettre ses œufs dans le même panier. Si le Reno6 Pro embarque un processeur Snapdragon de Qualcomm, le Reno6, lui, intègre une puce Dimensity 900 de Mediatek.

Le constructeur justifie ce choix par les contraintes d’approvisionnement de composants (qui a décidément bon dos) mais pas du tout pour des raisons économiques (bah voyons). Il assure que les puces de Mediatek sont tout aussi performantes que celles de l’américain dans cette gamme de prix.

En réalité, tout dépend de vos attentes. Le Reno6 est suffisamment performant pour répondre aux besoins du quotidien : des réseaux sociaux à la navigation Web en passant par quelques jeux basiques, rien ne lui fait vraiment peur. Les 8 Go de RAM lui permettent en prime de basculer aisément d’une application à l’autre, de quoi ravir utilisateurs les plus connectés.

test reno6 performances

© Presse-citron

En cas de besoin, le Reno6 peut s’appuyer sur sa mémoire virtuelle. Grosso modo, une partie de la mémoire de stockage (jusqu’à 5 Go) est déplacée dans la mémoire RAM afin de fournir davantage de puissance lorsque cela est nécessaire.

Malgré ces très bonnes idées, OPPO ne parvient pas à tenir la dragée haute à ses principaux concurrents, l’iPhone SE 2020 en tête. Visiblement, les puces de Mediatek ne sont pas aussi performantes que l’affirme OPPO. Et cela s’observe principalement lors de longues sessions de jeux 3D.

Pour 500 euros, il aurait été étonnant que le Reno6 fournisse le même niveau de performances que les modèles les plus haut de gamme. Disons que pour 99 % des consommateurs il remplit parfaitement son rôle. Le principal c’est l’essentiel.

La recharge la plus rapide du moment

On ne peut pas vraiment dire que le Reno6 figure parmi les smartphones les plus endurants du marché. Néanmoins, ses batteries de 2150 mAh chacune permettent d’affronter une dure journée de labeur sans broncher. Les utilisateurs moins connectés peuvent même pousser jusqu’au lendemain matin avant de passer par la case recharge.

test reno6 autonomie

© Presse-citron

La recharge, justement, figure parmi les principaux points forts de ce Reno6. OPPO accompagne le smartphone d’un chargeur ultra-rapide Super VOOC 2.0 d’une puissance de 65 W. Ce dernier permet aux deux batteries de récupérer 100% de leur énergie en 28 minutes seulement ! Nous avons vérifié, les scores annoncés par OPPO se révèlent exacts. Un record donc, en attendant le test du Xiaomi 11T Pro qui promet une charge complète en moins de 20 minutes.

Pour l’heure, le Reno6 s’impose comme une référence en la matière. Une compatibilité avec la charge sans fil aurait permis à OPPO de rendre une copie parfaite. Il faut savoir faire des sacrifices.

Beaucoup de fonctions photo et (surtout) vidéo

En 2021, la qualité photo des smartphones à moins de 500 euros suffit amplement à la majorité des utilisateurs. Sans atteindre le niveau d’un modèle haut de gamme, le Reno6 saura satisfaire la plupart des consommateurs.

Équipé de trois modules de 64, 8 et 2 Mpxl accompagnés respectivement d’un objectif grand-angle, ultra grand-angle et macro, le Reno6 sait se montrer polyvalent et efficace.

test reno6 appareil photo

© Presse-citron

Vous n’aurez donc aucune difficulté à immortaliser vos plus beaux instants de vie… dans de bonnes conditions de lumière. Car si le Reno6 se montre redoutable de jour, il éprouve parfois quelques difficultés en basse lumière. Doit-on s’en offusquer ? Pas vraiment. En réalité, c’est l’apanage de tous les smartphones à moins de 500 euros, hors Google Pixel 4a, décidément indétrônable.

On pardonne d’autant plus cette petite faiblesse que le Reno6 dispose de nombreuses fonctionnalités créatives comme la palette créative IA qui édite automatiquement une photo à partir des teintes d’un autre. L’homogénéité entre les différents objectifs figure aussi parmi ses points forts.

L’intégration d’un objectif dédié à la macrophotographie nous laisse toujours dubitatifs puisqu’un ultra grand-angle peut très bien s’en charger. Couplé ici à un capteur de 2 Mpxl, ses résultats sont loin d’être convaincants. En gros, il n’aurait manqué à personne si OPPO avait décidé de s’en passer. Que voulez-vous, trois capteurs « ça fait bien ».

S’il ne révolutionne pas le genre en photo, OPPO insiste sur la vidéo, usage en pleine explosion explique la marque. Ainsi, le Reno6 intègre un mode Portrait Vidéo créant un bokeh autour du sujet filmé. Intéressant sur le papier, ce mode manque parfois de précision notamment au niveau des contours. Mais il reste amusant et permet, dans les meilleurs conditions, de « la jouer comme Spielberg ».

Au programme également un mode portrait couleur IA permettant de filmer un sujet en couleur dans un environnement en noir et blanc. Enfin le mode Super Ralenti peut atteindre 960 im/s avec une définition HD.

Enfin, notons que l’intégration d’un capteur frontal de 32 Mpxl (très séduisant) confirme la volonté du constructeur de séduire un public jeune plus adepte de selfies, Snaps et autres TikTok.

ColorOS s’améliore encore

test reno6 coloros

© Presse-citron

Le Reno6 est livré avec ColorOS 11.3, la nouvelle version de sa surcouche reposant sur Android 11. Si cette dernière mise à jour ne révolutionne pas l’interface, elle apporte quelques nouveautés bienvenues.

Parmi les plus intéressantes, on mentionnera la capture d’écran libre permettant désormais de sélectionner une zone précise de l’écran avec la forme que vous désirez. La traduction instantanée s’ajoute également à cette fonctionnalité.

Le clonage du système ravira les utilisateurs souhaitant profiter de deux univers (par exemple professionnel et personnel). Ces deux interfaces distinctes s’ouvrent en fonction de l’empreinte de doigt choisie pour déverrouiller le smartphone.

Enfin, l’application O Relax (l’une des rares pré-installées par le constructeur) promet de vous faire « voyager à travers les ambiances sonores de différentes villes du monde ». Il s’agit en fait d’une application visant à améliorer la concentration ou à se détendre. Toujours bienvenue, notamment pour les utilisateurs les plus distraits.

test reno6 always on display

© Presse-citron

Lors de sa présentation, OPPO a également mentionné la fonction Portrait Always-On-Display. Elle permet de créer un fond d’écran pour le mode AOD à partir de l’un de vos portraits. Nous n’avons pas pu essayer cette fonctionnalité, indisponible à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Pour le reste, ColorOS se distingue toujours par sa grande simplicité, la fluidité des animations ainsi que la multitude d’options de personnalisation. L’une des meilleures versions d’Android à ce jour.

Notre avis sur le Reno6

Comme chaque année, OPPO fête sa rentrée avec deux produits de la gamme Reno. Si les versions Pro sont habituellement les plus séduisantes, on ne cache pas notre attirance cette année pour le modèle standard.

En soi, le Reno6 ne se montre jamais vraiment au dessus du lot par rapport à la concurrence. À l’exception de son système de recharge bien plus rapide que celui de ses rivaux (pour l’instant), ce modèle brille par sa polyvalence et son bel équilibre.

La force du Reno6, c’est sa capacité à adopter tous les standards haut de gamme pour un prix très contenu. Il n’est donc pas parfait (photo de nuit et autonomie restent perfectibles) mais il reste très complet. Le tout dans un design certes inspiré d’une célèbre marque fruitée mais indéniablement séduisant. Notre coup de cœur de la rentrée.

OPPO Reno6

500€
8.6

Écran et audio

9.0/10

Performances et interface

8.0/10

Autonomie et recharge

9.0/10

Appareil photo

8.0/10

Rapport techno-prix

9.0/10

On aime

  • Très bonne prise en main
  • Écran réussi
  • Appareil photo polyvalent et fonctions vidéo intéressantes
  • Recharge ultra rapide
  • Prix contenu

On aime moins

  • Autonomie perfectible
  • Photos de nuit à améliorer
  • Pas de recharge sans fil
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. David Dahan

    18 septembre 2021 à 22 h 18 min

    le mi 11T au meme prix a de meilleurs specs apres a voir dans les details

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *