Un nouveau moyen de jouer les Big Brother avec Peoplze

On le sait, les moteurs de recherche à tendance sociale sont à la mode en ce moment. Voici un nouveau moyen de scruter votre identité numérique : Peoplze.

On le sait, les moteurs de recherche à tendance sociale sont à la mode en ce moment. Voici un nouveau moyen de scruter votre identité numérique : Peoplze.

On trouve à son origine deux développeurs assez peu présents sur ce marché : Samy Pessé, et Aaron O’Mullan qui jouent plutôt sur différents projets indépendants toujours avec le principe d’un réseau social totalement décentralisé. On remarquera d’ailleurs au passage l’apparence très API Facebook du site qui reliera automatiquement vos différents profils au service.

Le site qui se présente plutôt bien avec une très belle interface extrêmement user friendly va rapidement récupérer vos profils publics disséminés sur la toile – on se rend évidemment compte ici de la restriction que cela peut apporter dans les recherches (notamment pour ceux que vous aurez mis en « privé »).

Ces données seront collectées sur Facebook, Google+, Twitter, Foursquare, LinkedIn, Viadeo (entre autres) pour un panorama assez complet de votre identité numérique.  C’est tout l’intérêt du site contre un 123people ou un Youseemii puisque Peoplze corrige le problème d’homonymie en (essayant) de distinguer les différentes identités entremêlées et fournissant un profil unique pour chaque individu.

Samy a aussi travaillé sur un système d’analyse de la personnalité qui a été ajouté aux pages de profils depuis peu de temps. Un autre point fort repose sur la possibilité de modifier ou de supprimer vos données sur le site via l’envoi d’un mail – la procédure de Klout et qui n’est pas très user friendly pour le coup – mais aussi en étant inscrit, par son tableau de bord. On pourra aussi – en tant que membre cette fois – accéder à un ensemble de statistiques de votre présence sur le web même si ça nous fait sérieusement penser à Klout.

Peoplze est déjà disponible en bêta publique – et donc encore avec quelques problèmes – mais ça vaut le détour au moins pour deux choses : vérifier la confidentialité de vos informations et conforter votre égo (ou le détruire, au choix).

Insistons encore sur cette logique user friendly encore trop peu présente sur les plateformes et sur laquelle se joue pourtant une grande partie de la transformation en fidèles consommateurs des internautes volages. Plus qu’à dire bravo et bonne chance à Peoplze !


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre