Steve Haber, président de la division de Sony lecture numérique a annoncé qu’Apple aurait modifié les règles qu’il appliquait, permettant de faire fonctionner l’achat des livres via iPad, iPhone et iPod directement dans l’application Sony Reader Store présente jusque-là dans l’App Store. Toujours selon  Sony, plus aucune application concurrente d’Apple ne pourra fonctionner si cette

Steve Haber, président de la division de Sony lecture numérique a annoncé qu’Apple aurait modifié les règles qu’il appliquait, permettant de faire fonctionner l’achat des livres via iPad, iPhone et iPod directement dans l’application Sony Reader Store présente jusque-là dans l’App Store.

apple vs sony Apple change les règles de lApp Store et bloque lapplication eBooks de Sony

Toujours selon  Sony, plus aucune application concurrente d’Apple ne pourra fonctionner si cette dernière décidait d’appliquer ses règles trop strictes puisqu’aucun fournisseur de logiciel ne peut utiliser le système instauré par Apple pour l’achat de contenu, de fonctionnalités et de services pour ses appareils et si Apple interdit de recourir à des boutiques extérieures, sans passer par le système d’achat intérieur (« in app purchase »).

En effet, Apple aurait informé les développeurs dont Sony qu’ils ne pourront plus faire la vente de contenu comme des livres électroniques sans passer par l’App Store.

Apple Inc accuse pour sa part Sony d’avoir enfreint les règles de son système de paiement. Ainsi, l’application des livres électroniques de Sony ne pourra plus accéder au magasin en ligne App store d’apple. A noter que l’application de Sony  aurait permis à ses utilisateurs d’acheter des livres électroniques en ligne sans respecter le système d’Apple  d’App store devant lui verser 30% des recettes des ventes.

Rappelons aussi que les règles de l’App Store stipulent que les applications qui n’utilisent pas l’API in App Purchase pour faire l’achat de contenus seront refusées.

Dans un communiqué, Sony a annoncé que des discussions ont été entamées mardi soir avec Apple afin de trouver une solution aux problèmes, mais aucune n’a encore été trouvée depuis.

Aux USA, une disposition récente de l’Office du Copyright a rendu le jailbreak « légal » sur iPhone pour les trois prochaines années, ce qui n’est pas encore applicable sur les iPad et iPod.

Quand le bureau du droit d’auteur aura validé ce système, une pétition contre Apple sera signée afin qu’elle cesse ses pratiques de contrôle du marché, ce qui sera également avantageux pour les consommateurs, a expliqué Sony.