EDF Pulse : le concours de startups pour le bien-être de la société

Du 13 Avril au 10 Mai prend place la finale du concours EDF Pulse : rencontre avec les 6 projets finalistes liés à l’habitat connecté, la e-santé et la ville bas carbone.

edf pulse

Habitat Connecté

C’est en réfléchissant à l’une des problématiques d’Airbnb que cet ingénieur suédois, ancien employé du siège d’Apple en Californie, a eu l’idée d’un capteur nommé Point. En effet, lorsque vous proposez votre logement via Airbnb, vous avez ce besoin de le sécuriser… mais il vous est évidemment interdit d’utiliser des caméras de surveillance. Il a donc imaginé un capteur qui va utiliser les sons, la fumée, la température, l’humidité etc. pour monitorer un lieu sans faire intrusion dans la vie privée. Le Point est ainsi en mesure de détecter les événements inhabituels pour vous prévenir sur votre smartphone.

Un projet dont son CEO, Nils Mattisson, peut-être fier. Kickstarter leur a fourni ses 2005 premiers clients (et accessoirement 240.000$) et une place en finale du concours EDF Pulse. Nils espère évidemment faire partie des 3 lauréats qui se verront offrir 100.000€ et une campagne de communication, mais il se félicite déjà d’avoir noué des contacts avec EDF qu’il imagine pouvoir être un partenaire dans sa future distribution.

Point

Mais aussi intéressant que le projet puisse être, il va devoir faire face à une sérieuse compétition. En effet, dans la catégorie Habitat Connecté, le prix va se jouer entre Point et Ecoisme.

Cette startup d’Europe de l’Est (lancée par des ukrainiens depuis la Pologne) collecte des données sur votre consommation d’énergie pour chaque appareil de la maison. Cela vous permettra de mesurer l’impact d’une ampoule oubliée toute la nuit, de vous rendre compte si un appareil est laissé allumé, etc. L’avantage d’Ecoisme face aux appareils concurrents, la possibilité de gérer aussi le flux inverse : l’énergie générée par vos éventuels panneaux solaires et vous permettre d’espérer atteindre l’équilibre énergétique.

ecoisme

E-Santé

L’autre catégorie fortement disputée de ce concours, c’est celle dédiée à la e-santé. Il faut dire que les deux co-fondateurs de Biomodex se proposent de révolutionner l’imagerie médicale grâce à l’impression 3D. En effet, un chirurgien sera en mesure d’imprimer en 3D des organes à partir de l’imagerie médicale réalisée sur un patient, afin de s’entraîner la veille d’une opération.  Déjà accélérée par Dassault System, cette équipe de 13 personnes a déjà de nombreux clients (et notamment à l’international).

Face à Biomodex, Leka développe un robot compagnon de jeu pour stimuler les enfants en situation de handicap (autisme, Trisomie, polyhandicap, …). Cet object connecté Made in France se déplace et change de couleur dans plusieurs jeux, et permettra aux parents de mesurer les progrès de leur enfant au travers d’une véritable plateforme de soin (qui est la vraie valeur ajoutée du produit d’après son créateur).

leka

Ville Bas Carbone

Dernière catégorie, la « Ville Bas Carbone », voit s’affronter Mon Toit Vert face à Kara.

Mon Toit Vert, comme son nom l’indique, propose une solution de végétalisation des toits sous la forme de caissettes en fibre végétale. La société souhaite donc proposer le choix le plus cohérent, puisque la concurrence à l’habitude de proposer leur solution dans des caissettes plastiques peu écologiques. Mon Toit Vert va donc s’adresser à la fois au pro et au grand public pour renforcer l’étanchéité des toits, apporter un gain en énergie.

Dernier compétiteur, les toulousains de Kara proposent d’arrêter d’éclairer la nuit lorsqu’il n’y a personne dans les rues. Ainsi, ces lampadaires intelligents vont diffuser un filet de lumière (10-15% de puissance) pour accompagner à pleine puissance lorsqu’ils détectent une présence. L’ensemble des lampadaires pourra ensuite communiquer entre eux pour s’allumer les uns après les autres pour suivre le trajet du piéton. Le résultat ? Une promesse de 70% d’électricité en moins.  Cela semble tellement logique que l’on se demande pourquoi il n’y a que 10km de rues dans Toulouse (ville test) qui en sont équipées.

Vous avez des projets favoris que vous souhaitez aider ? 100.000€ et une grande campagne de communication, ce n’est pas rien pour ces start-ups ! Et si vous aviez besoin d’une raison supplémentaire de participer, EDF Pulse offrira de nombreux cadeaux aux participants (comme un vélo électrique, un hoverboard Weeboot, une caméra 360° de Giroptic ou une Mother and the motion cookies de sen.se).

Les votes commencent aujourd’hui et se termine le 10 Mai !


Un commentaire

  1. Bonjour,
    J’ai énormément d’équation a réalisé par jour, je serai intéresser à trouver un logiciel ou un robot autonome,
    qui pourrais réalisé se travail a ma place.
    Facile à l’utilisation.
    Cordialement
    G.Chapuis

Send this to friend

Lire les articles précédents :
save-to-google2
Google veut vous aider à sauvegarder vos contenus préférés avec sa dernière extension Chrome

Google vient de lancer une nouvelle extension, sobrement baptisée Save to Google. Elle vous permettra de mettre des contenus de...

Fermer