Facebook entre en guerre contre les « Hoaxes » et les « Fake News»

La nouvelle mise à jour de l’algorithme du fil d’actualité de Facebook va s’occuper du cas des sites qui publient de fausses informations.

Arme Pistolet Pixabay

Bonne nouvelle pour les éditeurs sérieux. Facebook annonce une mise à jour du fil d’actualité dont le but est de réduire la visibilité des « Hoaxes » ou canulars. Et logiquement, cela devrait faire un peu de place pour les publications plus intéressantes.

Mais qu’entend Facebook par canulars ? Dans sa publication, le numéro un des réseaux les décrit comme ceci :

« Les canulars sont une forme de spam sur le fil d’actualité qui inclut les arnaques (‘Cliquez ici pour gagner un approvisionnement à vie en café’), ou les informations délibérément fausses et trompeuses (‘Un homme voit un dinosaure en randonnée dans l’Utah’) ».

Ce qui va se passer, c’est que ces publications vont avoir moins de visibilité sur le fil d’actualité et à partir d’un moment où elle est identifiée comme étant un canular, une publication fera l’objet d’un avertissement pour l’utilisateur.

Fake News

Cela étant dit, Facebook n’a pas l’intention d’analyser le contenu d’un post, il va plutôt utiliser les réactions des utilisateurs comme signaux.

Par exemple, supposons que vous vous faites avoir par un lien qui dit qu’au mois de décembre, il y aura trois jours de nuit à cause d’une éruption solaire (cela ne vous rappelle rien ?).

Vous partagez la publication et un ami qui la voit et qui se rend compte qu’il s’agit d’un canular la signale à Facebook, comme ceci.

Fake

Puis, les commentaires arrivent et après avoir découvert qu’il s’agit d’une fausse information, vous supprimez le lien.

Facebook tiendra compte du nombre de fois qu’une publication a été signalée comme étant un canular mais aussi du nombre de fois que le contenu en question a été supprimé par un utilisateur. Notons aussi que cette mise à jour du fil d’actualité ne concerne pas uniquement les liens, mais aussi toutes les autres formes de publication.

Et le Gorafi ?

Facebook a tenu à rassurer les éditeurs de contenus satiriques :

« Nous avons trouvé grâce à nos essais que les gens ont tendance à ne pas signaler un contenu satirique destiné à faire de l’humour, ou les contenus qui sont clairement étiquetés comme satiriques. Ce type de contenu ne devrait pas être affecté par cette mise à jour ».

Notons par ailleurs que Facebook a déjà testé l’affichage d’un label « Satire » sur les publications du type le Gorafi ou The Onion afin d’avertir les utilisateurs.

(Source)


9 commentaires

  1. Eric

    @CHABANNE : bonne question, qui soulève un vrai sujet. Mais si les modérateurs de Facebook font bien leur travail, normalement Le Gorafi n’a rien à craindre, puisqu’il est dans le domaine de la satire et pas du hoax, ce qui est bien différent.

  2. Au contraire, ces histoires me font rire à moi, je les considère comme des buzz, et de toutes façon toutes information venant de médias où réseaux sociaux est à prendre au seconde degrés et vérifier par la suite

  3. Non mais vous avez lu la fin de l’article ??

     »
    Et le Gorafi ?

    Facebook a tenu à rassurer les éditeurs de contenus satiriques :

    « Nous avons trouvé grâce à nos essais que les gens ont tendance à ne pas signaler un contenu satirique destiné à faire de l’humour, ou les contenus qui sont clairement étiquetés comme satiriques. Ce type de contenu ne devrait pas être affecté par cette mise à jour ».
     »

    Allo ! Lire avant d’écrire !

  4. Pingback: Facebook réduira la visibilité de...

  5. Pingback: Facebook lance une application "Lite"

  6. Pingback: Facebook lance une application "Lite"

  7. Pingback: Facebook lance une application "Lite"

Send this to friend

Lire les articles précédents :
2015-01-20 09_30_39-HASSELBLAD MASTERS BOOK on Behance
5 astuces pour booster votre réputation grâce à la force de l’image

Pour parler et faire parler de vous, mieux que les mots : les images ! Voici 5 idées pour communiquer...

Fermer