Google lance Penguin 4.0

La mise à jour en temps réel de Penguin est enfin arrivée et fait maintenant partie du cÅ“ur de l’algorithme de Google. A quoi faut-il s’attendre et quels sont les changements induits par cette mise à jour si attendue ?

Google Penguin

Nous en parlions depuis décembre 2015 mais c’est seulement cette semaine que la mise à jour de Google, intégrant l’algorithme Penguin en temps réel, a été déployée.

Une annonce officielle

Si certaines mises à jour observée par la communauté des SEO ne sont jamais officialisées par Google, celle qui concerne l’intégration de Penguin en temps réel dans le cÅ“ur de l’algorithme de Google a bien été annoncée sur le blog officiel. Dans ce billet, Google rappelle l’historique de Penguin, lancé en 2012 (et qui a fait trembler la profession, déclassant de très nombreux sites internet) et ses objectifs. La lutte contre le netlinking de masse et de mauvaise qualité est donc en ligne de mire de Penguin, forçant les webmasters à nettoyer leurs liens entrants, à revoir leurs ancres ou leurs sources.

Les évolutions attendues

Google explique dans son billet les principales évolutions de Penguin et qui sont :

  • Une mise à jour en temps réel : auparavant, un site filtré par Penguin, malgré un nettoyage massif redorant le netlinking du site, le webmaster devait attendre la prochaine mise à jour de l’algorithme. Aujourd’hui c’est en temps réel que Penguin agit : un site nettoyé devrait ainsi logiquement sortir de sa pénalité plus rapidement. A l’inverse, c’est une pénalité qui sera plus rapidement appliquée en cas d’abus, car cette mise à jour en temps réel permettra de détecter facilement les sites « tricheurs ». Google explique aussi qu’à l’avenir, aucune mise à jour de Penguin ne sera plus commentée, logique, cela n’a plus lieu d’être.
  • Plus de précision de l’algorithme : désormais Penguin dévaloriserait le spam et non plus le classement de l’ensemble du site. Faut-il comprendre qu’en cas de netlinking abusif seules les pages « spammantes » seront déclassées et non plus l’intégralité des pages du site ? D’après Abondance, ce serait déjà le cas.

Pour conclure, Google explique que cela va permettre aux webmasters de se consacrer au plus important, c’est à dire « l’expérience utilisateur » et la création de sites « de qualité et attrayants » et souhaite rassurer en expliquant que Penguin n’est qu’un des 200 indicateurs utilisés pour classer les sites.

Si Penguin n’est qu’un indicateur parmi 200 autres, il ne faut pas nier l’impact très important qu’il peut avoir sur un site, menaçant de vie ou de mort des entreprises ayant misé l’intégralité de leur stratégie sur un site web… avec tous les licenciements que cela peut provoquer derrière. Mais cela est une autre histoire, n’est-ce-pas ?

source image : http://www.intrangowebdesign.co.uk/blog/

Répondre