Il assiste à l’accouchement de sa femme à distance grâce au Gear VR de Samsung

Qui a dit que la technologie ne pouvait pas être utile ?

Accouchement virtuel

Il s’appelle Jason Larke et il est l’heureux papa d’un nouveau-né en bonne santé. Couches, biberons, petites nuits, il vit dans le plus grand bonheur avec sa femme Alison et ses deux autres enfants. Certains murmurent même qu’il n’est pas encore complètement redescendu de son petit nuage.

Cette scène peut sembler idyllique et, pourtant, tout n’a pas été simple pour Jason. Loin de là même.

Assister à un accouchement à 4 000 kilomètres de distance, c’est possible avec la réalité virtuelle

Notre heureux papa travaille effectivement comme ingénieur en électricité. Son dernier contrat l’a envoyé à plus de 4 000 kilomètres de sa femme et il n’a malheureusement pas pu assister à l’accouchement. Pas physiquement parlant, du moins.

Samsung lui a effectivement fait une proposition qu’il n’a pas pu refuser. Une proposition très étonnante. Le géant sud-coréen lui a donné la possibilité d’assister virtuellement à l’accouchement de sa femme.

Comment ? En s’appuyant sur son propre casque à réalité virtuelle, bien entendu, et donc sur le Samsung Gear VR. Sur lui, mais aussi sur le Galaxy Note 4 puisque les deux vont de pair.

Alors c’est vrai, Jason n’a pas pu tenir la main de sa femme pendant qu’elle hurlait sa douleur, et il n’a pas non plus pu serrer son nouveau-né contre son coeur battant, mais il l’a vu naître et je pense que c’est déjà bien compte tenu des circonstances.

Samsung a profité de l’occasion pour réaliser une vidéo, que vous allez pouvoir découvrir à la toute fin de cet article.

Ce geste n’est sans doute pas désintéressé, c’est même une très bonne manière pour la firme de mettre en avant les capacités de ses produits, mais ça ne m’a pas empêché de verser ma petite larme. Je pense d’ailleurs qu’il en ira de même pour tous les papas qui liront ces lignes et qui regarderont cette vidéo.

PS : Et l’avantage d’assister virtuellement à l’accouchement de ta femme, c’est que tu peux retirer le casque quand le bébé se met à hurler.

(Source)


11 commentaires

  1. Pingback: Il assiste à l'accouchement de sa femme ...

  2. Mais jusqu’où irais-t-on avec le virtuelle, rien ne vaut la présence physique et je trouve c’est un publicité abusif !

  3. Pingback: Marketing News | Il assiste à l’accouchement de sa femme à distance grâce au Gear VR de Samsung

  4. @AMELIE : Je te rejoins sur le fait que rien ne vaut une vraie présence physique, surtout sur des événements comme celui là. Je ne me serais pas imaginé ne pas assister à la naissance de ma fille, par exemple. Maintenant, quand tu n’as pas le choix, je trouve ça bien d’avoir ce genre de solutions. 🙂

    Après, je te l’accorde, le coup de pub de Samsung derrière me laisse aussi très… perplexe.

  5. OK donc le mec a vu l’accouchement de sa femme à distance (techniquement rien de nouveau) sauf qu’au lieu de regarder ça sur un grand écran il avait des lunettes VR … et ? en plus cette mode télé-réalité sur les accouchements je trouve ça un peu limite quand même.

  6. @DODUTILS : La réalité virtuelle apporte un réel plus. Tu es littéralement immergé dans la scène. J’ai eu l’occasion de tester le Gear VR et je peux t’assurer que ce n’est pas la même chose que de regarder la télévision du fond de son canapé.

    Par contre, pour le reste, je suis d’accord. Un accouchement, c’est quelque chose d’intime à la base.

  7. Pingback: Il assiste à l’accouchement de sa ...

  8. Je connais les casques virtuels pour en avoir testé il y a … presque 20 ans ! (système Virtuality basé sur un Amiga 2000 à l’époque en jeux solos ou à 2, jeux de combat, simulateur de vol, intégarnt même une poignée vietuelle qui servait de main dans le jeu ou de manche de pilotage, et j’aavais mis la journée à m’en « remettre » tellement l’expérience avait été intense et géniale 😉

    Là il ne s’agit pas du tout de ce genre d’expérience car le gars ne faisait que regarder une image depuis un point de vue fixe (même s’il pouvait tourner la tête), il ne pouvait pas déplacer la caméra autour de sa femme ou tout du moins pouvoir accéder à plusieurs caméras sous différents angles « comme s’il y était » d’où ma remarque.

    Mais franchement j’attends toujours avec impatience de pouvoir revivre cette expérience car je peux te dire qu’un simulateur de vol en casque de réalité virtuelle c’est … magique !

  9. @DODUTILS : J’ai pas connu perso, et c’est dommage parce que ton récit donne envie :/

    @AMELIE : Pas de souci ^^

  10. @FredZone : imagine un porte avion avec un Harrier à décollage vertical tu es assis dans le siège cockpit en plastique, tu as le manche de pilotage entre les mains, tu met les gaz et… tu tournes la tête d’un côté en regardant vers le bas, l’avion décolle, le truc à te donner le vertige !

    C’était cette machine :

    http://tecnogenic.drupalgarden...../3paRJ.jpg

    http://gamesareevil.com/wp-con.....ality.jpeg

    https://www.youtube.com/watch?v=pbOGV8-lyno

    Et voilà les entrailles de la bête 😉

    https://www.youtube.com/watch?v=YV1jk-t2XIk

    Bon ok à l’époque c’était 320*256 16 couleurs 15fps mais rien que ça c’était génial.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Comme le prouvent les Suédois, jouer sur une borne d’arcade peut tout à fait devenir un geste altruiste
Comme le prouvent les Suédois, jouer sur une borne d’arcade peut tout à fait devenir un geste altruiste

Dans certains aéroports, les boites à donations de la Croix Rouge ont été remplacées par des bornes d’arcade.

Fermer