Vous pensiez que les USA étaient l’Eldorado du web à haute vitesse ? Vous allez déchanter, et j’en ai eu un petit échantillon (y compris pour les réseaux mobiles)  lors de mon récent périple en terre californienne : non seulement le très haut débit est avant tout une spécialité asiatique (Japon, Corée…) mais même les

Vous pensiez que les USA étaient l’Eldorado du web à haute vitesse ? Vous allez déchanter, et j’en ai eu un petit échantillon (y compris pour les réseaux mobiles)  lors de mon récent périple en terre californienne : non seulement le très haut débit est avant tout une spécialité asiatique (Japon, Corée…) mais même les européens surfent plus vite que les américains. Et pas forcément plus cher.

internet speed intro La carte mondiale du débit et des coûts daccès à internet

Voici une carte du débit internet dans le monde, où il apparaît entre autres que notre cher pays, avec un débit moyen de 17,7 Mbps n’est pas le plus mal loti en termes de pourcentage de pénétration du haut débit puisque nous arrivons en cinquième position derrière le Japon, la Corée du Sud (au Nord ils ont plutôt un bon taux de pénétration en termes de missiles par habitant), la Finlande et la Suède. Les USA eux n’arrivent qu’en quinzième position des pays entrant dans ce panel.

internet speed510 La carte mondiale du débit et des coûts daccès à internet
Cliquez sur la carte pour la voir en grand format

Le Japon fait d’ailleurs très fort sur les deux tableaux puisque non seulement c’est là que le débit est le plus élevé mais également là où le prix mensuel moyen au Mbps est le moins cher, ce qui est probablement logique.

Il serait intéressant de connaître et analyser les raisons qui font que les couples Japon et Corée d’un côté et Finlande et Suède de l’autre, pays et continents de cultures aussi éloignées les uns des autres possèdent une telle avance par rapport au reste du monde. Goût prononcé pour les nouvelles technologies, certainement mais encore ? Infrastructures techniques, coûts ? Ou encore volonté politique ?

(source. Vu aussi sur Gizmodo)