La fibre optique en France, lentement, mais sûrement…

La FTTH (Fiber to the Home, ce qui en français signifie Fibre jusqu’à l’abonné) n’a pas encore le vent en poupe, mais elle est en pleine croissance, lente certes, mais bel et bien réelle.

FTTH-fibre-optique-France-Arcep

Avant de commencer, pour ceux qui veulent tout savoir sur la FTTH, nous vous recommandons cet article de l’Arcep. C’est précisément l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) qui a dévoilé un rapport sur le très haut débit en France. L’autorité dévoile que seuls 4,5 millions d’abonnements à Internet en très haut débit sont présents dans l’hexagone et seulement 1,6 million en FTTH.

L’Arcep révèle que 1,6 millions d’abonnement à la fibre sont déjà souscrits en France

Même si ce chiffre peut apparaître faible, l’Arcep a rappelé les chiffres de l’année précédente et on peut noter une hausse de 53%, ce qui signifie que la mutation avance lentement, mais surement, au gré des investissements des opérateurs. L’autorité attire d’ailleurs l’attention des différents acteurs, afin de leur rappeler qu’ils ont des engagements à tenir pour parvenir à respecter le plan Très Haut Débit.

Il est vrai qu’il faut mettre en perspective les 1,6 million d’abonnements à la fibre, en le comparant au 27 millions d’abonnements en France, pour comprendre que beaucoup de chemin reste à parcourir. 53% de hausse sur un an est toutefois un chiffre très encourageant, on note au passage que plus de 160.000 abonnements FTTH ont été souscrits entre le trimestre précédents et aujourd’hui.

Un déploiements de la FTTH plus rapide dans les zones moins denses

Toujours concernant la FTTH, si l’on prend les chiffres de mars 2016, on remarque que 6 millions de logements sont maintenant éligibles à ces offres, soit une augmentation de 37 % en un an. Pour être plus précis, cela représente environ 370.000 logements éligibles de plus sur le simple premier trimestre 2016. On entend déjà les éternels râleurs se plaindre du fait que cela concerne uniquement les grandes zones urbaines, et bien non ! La modernisation des réseaux par les opérateurs se poursuit et sur ces 6 millions de logements éligibles, 2,4 millions sont justement situés en dehors des zones très denses.

L’ARCEP a d’ailleurs déclaré pour ceux qui en doutent : « Les déploiements FttH en zones moins denses (+ 255 000) ont été plus importants qu’en zones très denses (+ 149 000) ». Rome ne s’est pas faite en un jour, il faut être patient. Un jour la fibre arrivera jusqu’à chez vous ou un autre mode d’accès à l’internet Très Haut Débit (abonnements FttLA et HFC par exemple), ce n’est qu’une question de temps.

Source

 

6 commentaires

  1. Désolé mais en matière de haut début on en est encore très loin… Surtout par rapport aux voisins européen comme la roumanie par exemple…
    Il suffit de constater le nombre d’abonnement ASDL qui sont en dessous des 15Mbits/s.
    Alors la fibre, oui mais un meilleur débit global ce serait encore mieux !

  2. Je confirme, maintenant ils fibrent aussi les patelains, d’ailleurs je me retrouve avec de l’adsl en ville alors que les villages autour vont avoir la fibre, elle est pas belle la vie.

  3. Le Correcteur Orthographique on

    (Titre) Le mot « sûrement » prend un accent circonflexe depuis 1990, merci de corriger et de supprimer ce commentaire une fois ceci fait. Cordialement. 🙂

  4. Alsatis Entrprises se réjouit de la dynamique opérée mais la France prend du retard et deux facteurs en sont la cause :
    – manque d’argent public et privé
    – la France s’est longtemps contentée de l’excellence du réseau DSL

Répondre

Lire les articles précédents :
f8 messenger
Cette fois vous allez vraiment être obligé de télécharger Facebook Messenger

Facebook tenterait-il d’inciter les utilisateurs de son site mobile à télécharger Messenger ?

Fermer