Google a mis en ligne mardi le code source du très attendu Android 4.0, nom de code Ice Cream Sandwich. On retrouve dans ce dernier l’intégralité du code source de la version 3.0 d’Android, Honeycomb, jamais dévoilé jusque là.

Google a mis en ligne mardi le code source du très attendu Android 4.0, nom de code Ice Cream Sandwich. On peut retrouver dans ce dernier le code source de la version 3.0 d’Android, Honeycomb, jamais dévoilé jusque là.

ice cream sandwich Le code source dAndroid 4.0 disponible pour les développeurs

Android Ice Cream Sandwich est la première version du système d’exploitation de Google qui pourra tourner sur smartphones et tablettes. La version publiée (4.0.1 pour rester précis) est la même que celle qui sera fournie sur le Galaxy Nexus de Samsung (dont l’arrivée est, je vous le rappelle, prévue pour décembre).

Le code n’a pour l’instant pas été dévoilé dans son intégralité, mais Google en offre cependant des parties qui devraient, selon Jean-Baptiste Queru — ingénieur Google –, intéresser la communauté des développeurs Android.

A la surprise générale, on retrouve dans le code source partagé celui d’Android 3.0 Honeycomb, le seul OS développé par Google pour les tablettes, qui n’avait jamais été jusque là dévoilé. Ce refus de passage à l’open source par Google pour Honeycomb avait longtemps été pointé du doigt par les médias, laissant même planer le doute sur l’engagement de la firme de Mountain View vis-à-vis de son OS. Google s’est expliqué, révélant qu’il ne souhaitait pas voir cet OS — apparament incomplet — apparaître sur des écrans plus petits que ceux des tablettes (les smartphones risquant peut-être même de ne pas le supporter). A noter que le code d’Honeycomb est visible dans l’historique du code partagé et y apparaît de manière plus ou moins « cachée », afin de dissuader les développeurs de l’utiliser.

Le système d’exploitation et les instructions de téléchargement d’Android 4.0 sont disponibles (seulement en anglais) sur le site du projet open source.

Samsung, HTC et Sony Ericsson ont déjà prévu l’intégration de l’OS sur leurs produits phares pour l’année 2012. D’après une étude parue cette semaine, les smartphones tournant sous Android représentent 52,5% du marché. Des chiffres qui vont certainement encourager plus d’un développeur à se pencher sur le code qui ressort de ce nouvel OS Google. Les mises à jour vers Android 4.0 ne devraient quant à elles pas tarder, et pourront normalement être effectuées sans problème pour tout appareil sorti cette année.