Le Withings Aura annonce-t-il une nouvelle ère du quantified self ?

Le Aura, réveil intelligent de la marque Withings, laisse entrevoir une nouvelle phase du quantified-self, résolument tournée vers l’action concrète.

Withings a dédié son activité à la création d’objets connectés dans le domaine de la e-santé depuis 2008. Une expertise de 6 années qui s’est manifestée par plusieurs modèles de pèse personne connectés, un tensiomètre, un smart baby monitor, et un bracelet connecté.

withings aura

Et voici qu’arrive le Withings Aura, un réveil intelligent.

Un défi simple à relever pour une équipe déjà bien rodée ?

Pour Alexis Arquilliere, chef produit chez Withings depuis 2011, ce projet n’a été facile à aucun niveau. Chaque élément qui constitue le Aura a été un véritable challenge pour les équipes.

Il fallait un produit aux capteurs sensibles, qui soit en mesure de fonctionner avec toutes les physionomies, sur tous types de lits, tout en gardant des qualités esthétiques malgré les pièces mécaniques complexes utilisées.

« C’est la volonté de Withings de proposer des produits d’une apparente simplicité, m’explique Alexis. Mais il s’agit en réalité de réalisations d’une complexité impressionnante. »

Au final, cet appareil posé au chevet de votre lit, souhaite remplacer 3 objets à lui seul, tout en ajoutant une surcouche d’intelligence. Le Aura est un ainsi un réveil, une lampe de chevet, et bientôt un speaker pour écouter la musique depuis votre smartphone. Mais ce qui fait sa particularité, c’est sa capacité à tracker votre sommeil pour vous réveiller au meilleur moment pour que vous ressentiez au mieux les bénéfices de cette nuit de sommeil.

En effet, un capteur posé sous votre matelas va analyser le rythme de votre respiration, vos battements cardiaques et les mouvements de votre corps, pour identifier la phase de sommeil léger la plus proche de l’heure de votre alarme, pour initier un réveil en douceur.

withingsaura

Vers une nouvelle phase du Quantified-self ?

C’est la différence entre le quantified-self et l’approche du Withings Aura : ce dernier ne souhaite pas simplement collecter des données, il veut s’en servir pour améliorer votre vie de tous les jours.

« Le quantified-self, c’est un « nice to have », me dit Alexis Arquilliere, surtout si les leviers d’actions sont faciles à identifier. Dans le cas du pèse-personne ou du tracker d’activité, il faut changer son alimentation ou marcher plus. Mais dans le cadre du sommeil, la quantification n’est pas suffisante puisque les leviers d’action ne sont pas évidents. C’est pourquoi il fallait un produit qui apporte un début de solution en aidant les gens à mieux dormir et à mieux se réveiller. »

Mais le Aura représente également un coup d’oeil vers la stratégie future de Withings.

Après une phase de collecte, à récolter des données sur nos habitudes de vie… Withings souhaite entrer dans une phase d’intelligence. Tout Withings converge vers cette simple évolution : aller vers des produits capables d’agir directement sur les indicateurs qu’ils suivent, ou vous donner des conseils concrets sur comment vous améliorer.

Le quantified-self cesse alors d’être informatif, mais devient prescriptif, intelligent. Votre prochain coach sportif n’aura pas de justaucorps et un chronomètre à la main. Votre prochain coach se trouvera à l’intérieur de votre smartphone, sous la forme d’une application qui égrenne des conseils personnalisés d’après tous les indicateurs à sa portée, de la qualité de votre sommeil, à votre rythme cardiaque, en passant par votre poids et votre régime alimentaire.

Le quantified-self n’est alors plus passif… et entre véritablement dans l’action dans le but d’améliorer la vie de ses utilisateurs.


Send this to friend

Lire les articles précédents :
Oculus Creative Commons
Oculus VR : « C’est une question de mois, pas d’années »

La société rachetée par Facebook évoque le lancement de son premier produit grand public, mais elle ne donne pas de...

Fermer