Les 4 meilleurs services pour apprendre l’anglais en ligne

L’apprentissage de l’anglais tout au long de la vie est rendu possible par de nombreux services en ligne. Sélection des meilleurs cours de langue en ligne.

Les vacances arrivent. Et que vous partiez à l’étranger ou rencontriez un touriste américain près de chez vous, de nombreux français vont regretter amèrement n’avoir pas donnés davantage la priorité à l’apprentissage de l’anglais pendant leurs études. Heureusement, Internet  est là pour offrir un cours de rattrapage.

Passage en revue de 4 services en ligne pour tous les âges et tous les niveaux pour améliorer son anglais en autonomie.

Pili Pop

Pili Pop (anciennement Babble Planet) se destine aux enfants de 6 à 10 ans. En effet, suivant l’adage « il vaut mieux prévenir que guérir », Pili Pop va donner les clefs dès le plus jeune âge en se concentrant sur l’apprentissage de l’expression et de la compréhension orale. L’application iPad a été rejointe très récemment par une version iPhone qui fera voyager vos enfants de l’Inde au Mexique en passant par le Japon, pour leur faire découvrir les joies de la langue anglaise d’une manière originale.

Babbel

Babbel ne s’arrête pas uniquement à l’anglais (avec 11 autres langues au compteur), et souhaite proposer le moyen le plus confortable d’apprentissage, que vous soyez sur le web, un iPhone, iPad, téléphone Android, Windows Phone 8 ou un PC Windows 8.

Pensé pour s’adapter aux niveaux débutant ou avancé, la start-up berlinoise a pensé à intégrer différents scénarios comme l’anglais des affaires (dans le cadre d’un meeting, d’un business trip ou d’une rencontre avec les ressources humaines par exemple), parler de santé, de musique ou d’amour…

Duolingo

Duolingo  est un service qui appréhende l’apprentissage de l’anglais par le jeu. Service à la croisée de Pili Pop (pour la gamification) et Babbel (pour le public cible et l’approche), Duolingo est un excellent service gratuit. Connectez-vous via Facebook et vous vous retrouverez face à un classement où apparaitront vos amis (que vous allez forcément vouloir dépasser, n’est-ce pas ?).

Bref, Duolingo est agréable (disponible sur mobile) et possède tous les arguments pour vous donner envie de revenir régulièrement

Fleex

Fleex est la réponse donnée par 2 entrepreneurs pour qui la pédagogie mis en place en France ne fonctionnait tout simplement pas. En effet, si vous avez cette envie d’apprendre l’anglais… ce n’est pas forcément avec la volonté de potasser des exercices ennuyeux. Améliorer son anglais à force de regarder des épisodes de How I Met Your Mother, That’s 70’s Show ou Scrubs ? C’est la promesse de Fleex.

En effet, cette start-up (déjà présentée sur Presse-Citron) a maintenant sorti un player basé sur VLC dans lequel vous pourrez lire n’importe quel fichier vidéo. Vous avez téléchargé trouvé par hasard les saisons de Game of Throne en anglais. Le lecteur Fleex récupérera automatiquement les sous-titres correspondants et vous permettra de jouer sur un réglage de difficulté (pour un affichage des sous-titres en français total ou partiel, ou en anglais total ou partiel également).

 


27 commentaires

  1. Vous melangez les services gratuits et ceux payants. J’apprends l’espagnol avec Duolingo et c’est gratuit mais basé sur l’anglais. Ce qui veut dire que l’apprentissage est destiné aux personnages parlant anglais. J’adore ce logiciel et j’y ai mis ma grande pour apprendre l’allemand en complement de l’apprentissage classique a l’ecole. c’est vraiment un plus et on apprend bien ce qui est enseigné.

    Par contre Babbel est payant si vous voulez apprendre une langue, il y a quelques lecons gratuites mais tres peu et certainement pas assez pour apprendre la langue.

  2. Super cet article.
    Je suis aussi sur LiveMocha qui est pas mal du tous ! 😉
    En tous cas je le conseil fortement !!

  3. Dommage, ça n’est pas très profond comme article… Ça sent le SEO à plein nez

    Les « meilleurs services » sur quels critères ?

    Cela aurait été plus précis d’écrire les meilleurs services de contenus en ligne (pour les enfants et les adolescents), ou de cours en ligne sous forme de contenus… Le seul point commun de ces services est bien l’auto-formation, mais ça aurait été moins optimisé pour Google…

    – Pour entrainer votre compréhension de la langue : Fleex est super cool et en plus ce sont des amis… Duolingo & Pili Pop : bien pour les moins de 10 ans, si c’est votre cible parlez aussi de BabySpeaking service pour faire garder vos enfants par des nounous anglaises dès le plus jeune âge. Mais peut-être que ça devrait être dans un autre article : « Service efficace pour apprendre l’anglais… »

    La Startup allemande Babbel (model freemium) est à destination des plus motivés d’entre vous uniquement. Elle fonctionne sur le modèle de l’américain Livemocha ou l’espagnol Busuu mais n’apporte rien de plus, en tout cas pas pour le moment… (Clin d’oeil à destination de Vincent et Alexis de Babbel)

    Vraiment j’ai beau chercher je ne trouve pas de trame dans votre article et vu ce dont nous avons parlé il y a moins de deux jours sur Facebook je suis forcément surpris que vous ne m’ayez pas demandé d’aide pour rédiger un article qui sort visiblement de votre domaine de compétences (et c’est tout à fait normal).

    Étant sur ce marché depuis 5ans, je commence à bien le connaitre et vous aurais aidé volontiers.

    Arnaud Co-fondateur de Lingueo.fr (http://www.lingueo.fr/), forcément un des meilleurs services pour apprendre l’anglais en ligne 😉

  4. Le concept de Fleex est intéressant mais s’adresser uniquement à ceux qui savent pirater « Game of Throne en anglais » n’est pas une bonne idée car ces personnes ont déjà un très bon niveau d’anglais habitués à regarder des séries en VO…

  5. Valentin-Pringuay on

    @Arnaud : Je ne vais pas vraiment dire que « nous avons parlé il y a moins de deux jours sur Facebook ». Tu m’as envoyé un communiqué… je t’ai juste fait savoir que je l’avais reçu. Point.
    M’envoyer un message sur Facebook est probablement LA plus mauvaise manière de me contacter puisque je prends souvent connaissance des messages avant de les oublier aussitôt (ils ne sont jamais traités contrairement à ceux dans ma « vraie » boîte mail).

    Donc j’avais déjà oublié ton service lors de l’écriture de cet article (qui ne m’avait clairement pas fait grande impression lors de ma visite de 17 secondes suite à ton message Facebook).

    Est-ce que cette sélection est subjective ? Evidemment. Toute sélection va l’être. Est-ce que j’ai vaguement pensé SEO à l’écriture de l’article ? Forcément pour pouvoir être lu un minimum !
    Je te souhaite bien du courage en tout cas avec ta stratégie de communication 😉

  6. Toujours bien de découvrir de nouveaux services.
    En voici un que je trouve sympa, ce n’est pas vraiment pour des enfants, basé sur des vidéo-conf entre profs et étudiants : https://fr.verbling.com/

  7. Je trouve particulièrement intéressant Fleex ! Le fait d’apprendre grâce aux séries/films, c’est un peu le must pour les étudiants 🙂 Je l’avais notamment expliquer sur mon blog il y a quelques temps, je trouvais l’idée vraiment sympa.
    Par contre je ne connaissais pas Babel, donc merci pour cette découverte !

  8. Ouh la la Valentin, tu n’acceptes pas les critiques. relax c’est l’été. Pas la peine de devenir désagréable avec Arnaud, ca n’est certainement pas constructif, ce qui pourtant etait le but de cet article estival. Je suis en train d’essayer http://livemocha.com/ grace a ton article, ou plutot grace aux commentaires de ton article. Quand on donne un classement de logiciels, il serait bien de les avoir essayé. Sinon il faut s’attendre à des commentaires de complément, commentaires tout à fait interessants.

    Duolingo est génial et il y a un concept tres particulier concernant l’apprentissage des langues, révolutionnaire dirait le concepteur, innovateur en tous cas. Ce qui n’est pas le cas derriere Babbel.
    Alors oui, l’article n’est pas très recherché et vu la taille d’Internet il y a certainement de nombreux autres logiciels de qualité égale ou supérieurs à ceux que tu as cité.

  9. @Valentin « Mais on est à l’écoute des suggestions pour faire évoluer cette liste évidemment » Tu ne m’as pas l’air si à l’écoute 🙂

  10. D’accord avec Seb, Verbling est vraiment la meilleur solution. Discuter avec des natifs est la réelle solution. L’intégration de Google Hangout est parfaite.

  11. Hey merci TheYacine, je ne connaissais pas Verbling et je trouve ça impressionnant ! Enfin je ne me suis pas inscris pour le moment mais j’en ai bien l’intention. Il y a 7 jours gratuits pour essayer 🙂

    Merci pour l’article Valentin. Il mérite au moins de débattre sur le sujet et justement, le blog permet d’avoir de nouvelles infos donc pour moi c’est cool ^^

    see u soon 🙂

  12. Valentin-Pringuay on

    @texmex ! Si si j’accepte totalement les critiques et je reste relax. Après coup, le ton de ma réponse semble moins cool que mon véritable état d’esprit 😉
    En fait je suis beaucoup humble face aux critiques quand l’objectif n’est pas de tirer à soi la couverture 😉
    J’ai testé tous les services dont j’ai fait mention… sachant en effet que vu la taille d’internet, il y en a toujours d’autres intéressants.
    J’ai failli couvrir Verbling avant de me rendre compte que le service avait subi une baisse de qualité (semble-t-il).
    Et j’ai visité Lingueo avec la volonté honnête de lui donner une chance… mais le design du site (avec des éléments ultra-pixelisés chez moi) et l’impossibilité de tester simplement le service (Vs. Duolingo/Babbel par exemple) m’ont poussé à l’oublier.
    Et du coup la critique d’Arnaud me semble beaucoup moins légitime… surtout qu’il prétend que nous avons parlé du sujet ensemble… ce qui n’est pas le cas.

    Mais il fait beau, et tout va bien… je suis plus relax que ma première réponse pouvait le laissait entendre 😉

  13. Je suis aussi d’accord avec toi mon site n’est pas très joli joli, mais on y travaille 🙂

    Pour ce qui est de tester, le premier cours est gratuit et ça me ferai plaisir que tu essayes.

    Pour ce qui est du ton, oublie ce n’est pas grave les échanges écris ne représentent pas toujours qui l’on est ou ce que l’on pense… aucun problème !

  14. Valentin-Pringuay on

    @Arnaud : Oui j’ai vu ça… mais pour être honnête la nécessité de donner son numéro de téléphone, etc. m’en a découragé.
    Surtout qu’il est difficile de voir concrètement à quoi ressemble les cours dispensés par Lingueo. Du coup, sans savoir pour quelle raison je donnais mon numéro de téléphone… j’ai préféré fermer l’onglet.

  15. Oui je comprends. En fait la raison est que nous ne procédons pas comme les services web classique je m’explique : Quand un prospect fait une demande de cours gratuit, un conseillé le rappelle pour tenter de bien comprendre ses besoins en fonction de son niveau, son objectif, ses disponibilités etc.

    Prendre le temps de comprendre le client nous sert pour définir avec quel formateurs le premier cours va avoir lieu en s’engageant sur le fait qu’il pourra le conserver si le cours répond à ses attentes.

    C’est plus long et personnalisé mais c’est le prix à payer pour fournir un service sur mesure.

    A ta dispo pour un discuter à l’occasion d’un autre article.

  16. Une information complète bien expliqué et bien que mon anglais soit plus que nul! J’ai tout bien compris et donnerai ce lien bien utile !

  17. bonjour. je ne comprends pas ce que ‘gymglish’ vient faire dans la section ‘tag’ (c’est quoi d’ailleurs cette section?) alors que la solution n’est pas présente dans le post. merci pour votre aide. (note : je suis utilisateur de cette solution depuis plusieurs années)

  18. Valentin-Pringuay on

    @Gaston : une erreur ! gymlish a failli faire partie de la sélection et j’ai oublié de faire disparaître la mention dans les tag 😉

  19. Gymglish est une des start-up les plus innovantes sur le marché de la formation linguistique des 10 dernières années. Son service est simple et efficace : Chaque matin vous recevez un e-mail en anglais avec un assortiment personnalisé d’activités linguistiques, écrites & audios sous forme d’histoires, dialogues, questions, ‘mini-leçons’ et révisions… Lingueo est partenaire de Gymglish et nous proposons aux clients Gymglish d’avoir un accompagnement avec un professeur particulier qui lui permet de pratiquer son oral et vis & versa pour nos clients : d’avoir en plus de leurs cours particulier du contenu quotidiennement dans leurs email. (Plus d’info ici : http://www.lingueo.fr/english-combo.html)

  20. M’a fallu du temps pour lire tous les commentaires, mais j’ai vraiment apprécié l’article. Il s’est avéré très utile pour moi et je suis sûr de tous les commentateurs ici, Il est toujours agréable quand on peut non seulement être informés, mais aussi divertir, je suis sûr que vous vous êtes amusés à écrire ce article au moins autant que nous à le lire.

  21. Pour moi l’un des meilleures logiciels d’apprentissage de l’anglais reste « Tell me more » avec des niveaux différents allants de débutants à confirmé. On peut vraiment progresser sur tout les niveaux : grammaire, conjugaison, expression écrite et orale. Il suffit juste de choisir le programme qui correspond réellement à notre niveau et faire le maximum exercices. Autrement beaucoup vont diront que la meilleure façon de progresser dans une langue est de la parler. C’est la raison pour laquelle les divers écoles ou formations dans le domaine sont toujours des recettes à succès !

  22. Pour ma part, j’aime bien travailler par moi-même mon anglais, en self-service. J’utilise http://www.anglissime.com qui me permet aussi de découvrir des sites en anglais, en plus des exercices et autres. Pour l’oral (la compréhension) je vais souvent sur http://www.esl-lab.com où il y a des enregistrements pas trop longs et en fonction du niveau.

  23. Bonjour,
    Il existe plusieurs méthodes qui permettent d’apprendre l’anglais. Mais je pense que le meilleur façon est d’engager un professeur sois même pour nous enseigner directement.

  24. le mieux pour apprendre l’anglais est de telecharger pili pop.
    je ne suis pas d’accord avec John
    moi,j’ai telecharger pili pop

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Transformer le CO² en électricité, c’est possible selon des chercheurs néerlandais

Convertir la pollution au dioxyde de carbone en électricité 'propre', un rêve ? Peut-être mais un rêve qui commence à...

Fermer