Project Bloks : Google veut apprendre la programmation aux plus jeunes

Google souhaite sans doute former les petits génies en herbe qui iront coder dans ses locaux, dès le plus jeune âge, avec le Projet Bloks. La firme de Mountain View souhaite démocratiser la compréhension du code informatique et la logique de programmation chez les plus jeunes.

Projet Bloks : Google veut apprendre la logique de la programmation aux enfants

Tout le monde s’accorde à dire que plus vite un enfant apprend une seconde langue plus facile sera son apprentissage. Et l’informatique dans tout cela ? Le Project Bloks de Google vise précisément à inculquer aux enfants de 5 à 8 ans, la logique de la programmation.

Google justifie ce projet en déclarant : « Dans les années 60, Seymour Papert plaidait pour que tous les enfants puissent apprendre la programmation informatique. Aujourd’hui, enfin, des millions d’étudiants l’apprennent, mais un grand travail doit encore être effectué pour réellement démocratiser cette nouvelle littérature ».

Comment fonctionne le Project Bloks ?

Le Project Bloks est composé de trois éléments principaux qui s’assemblent comme des briques : le Brain Board, le Base Board et le Puck. Le Brain Board est le cerveau du système, la source d’énergie et la zone de connectivité (Wi-Fi ou Bluetooth). Le Base Board est un module qui se connecte au Brain Board et qui fait transiter les informations. Enfin, le Puck est une fonction de programmation, « un bout de code » en réalité.

Un enfant pourra donc assembler une suite de Puck pour déterminer une action qui devra être entreprise par le cerveau. Par exemple en alignant les blocks : thermomètre, flèche qui baisse, interrupteur « On », ampoule. Le résultat sera que lorsque qu’un thermomètre connecté dialoguera avec le cerveau et indiquera que la température chute, alors la lumière dans la pièce s’allumera. Inconsciemment l’enfant intégrera la logique de programmation en jouant avec des « bouts de code » physiques.

Un concept vraiment innovant, matérialiser le code pour mieux le comprendre !

Google a expliqué « Notre but est de créer une plate-forme open hardware pour aider les développeurs, les designers, et les chercheurs à construire la prochaine génération d’expériences de programmation tangible pour les enfants », ajoutant : « un des bénéfices de la programmation tangible est de rendre le code physique de manière à ce que les enfants puissent jouer avec ».

Pour l’instant l’idée est séduisante, mais Google ne souhaite pas être seul autour de ce concept novateur et la firme aimerait que des développeurs, des enseignants, des chercheurs ou même des parents y participent, afin d’aller jusqu’au bout de ce projet. La société souhaite aussi trouver des financements, car comme toujours pour qu’un projet voit le jour, le nerf de la guerre, c’est l’argent.

Il s’agit toutefois d’une vision dans l’ère du temps car le gouvernement américain a consacré 4 milliards de dollars pour financer l’apprentissage de la programmation et Apple a dévoilé une application pour apprendre à coder pour les débutants.

Source

Répondre

Lire les articles précédents :
windows 10
Un tribunal condamne Microsoft pour installation forcée de Windows 10

Comme le dit le dicton : "A force de jouer avec le feu, on risque de se brûler". Un juge...

Fermer