Uber : euh, finalement on aura besoin de personne pour conduire les voitures

Uber qui est déjà en froid avec les chauffeurs de taxi un peu partout dans le monde depuis qu’il a lancé son service de location de véhicule avec chauffeur, en ayant recours à des particuliers, semble vouloir aller encore plus loin en se passant tout bonnement de chauffeur !

Uber teste une voiture sans chauffeur

L’entreprise est en train d’expérimenter une voiture sans chauffeur et même si pour l’instant il ne s’agit que d’une seule voiture, cela démontre la volonté d’Uber de partir dans cette direction. Le service américain de réservation de voiture avec chauffeur, pourrait un jour se faire… sans chauffeur !

Uber teste sa première voiture sans chauffeur

Uber a tenté d’amener la nouvelle avec humour sur son blog, mais cela pourrait bien raviver les tensions avec les professionnels du secteur, car l’objectif à long terme semble bien être la disparition des chauffeurs. L’entreprise a posté : « Si vous conduisez dans Pittsburgh dans les semaines à venir, vous pourriez voir un spectacle étrange : une voiture qui a l’air de devoir être conduite par un super-héros. Mais ce n’est pas un accessoire de cinéma, c’est une voiture de test du centre de technologies avancées (ATC) d’Uber à Pittsburgh ».

Uber tente de se justifier en évoquant : « La conduite autonome a le potentiel de sauver des millions de vies et d’améliorer la qualité de vie des personnes à travers le monde, explique la société américaine (…) Nous pensons que cette technologie se traduira par moins d’embouteillages, des transports plus abordables ». La raison étant surtout, plus aucun salaire ou plus aucune commission à payer pour chaque course et donc des marges plus confortables.

Le prototype qui circule actuellement dans les rues de Pittsburgh, en Pennsylvanie est une berline Ford Fusion. Uber fait également partie d’un lobby souhaitant faire progresser le secteur des voitures sans chauffeur, en cherchant à motiver les gouvernements de plusieurs pays à faire progresser la réglementation en faveur de ce type de véhicule. On compte dans ce lobby de grands noms comme Google (Google car), Ford et Volvo (deux entreprises fortement impliquées dans la conception de ces voitures du futur) et aussi Lyft (un autre service américain de réservation de voiture avec chauffeur), le concurrent d’Uber justement…

Source

8 commentaires

  1. Uber c’est une capitalisation de 9 milliards, mais aussi des pertes de 987.2 millions durant le premier semestre 2015 (à ajouter aux 671,4 millions perdus en 2014).

  2. Lorsque les taxis faisaient la guerre aux vtc, je m’étais dit qu’ils se plantaient tous de combats, et que leur vrai combat à tous serait les voitures autonomes…

  3. « Comme ca plus de salaires a pyer ».
    Pas de doutes, on est en france. Crevez de votre connerie communiste

  4. Emmanuel Bouillon on

    Les conducteurs de calèche ont bien perdu leur emploi quand il est devenu obsolète… Bientôt : les conducteurs de taxis 🙂

  5. Cela fait très longtemps que über à ce projet en cours de développement. L’objectif final de Ãœber c’est de remplacer les taxis les bus et le métro dans toutes les grandes villes du monde. Et là la valorisation de über vous constaterez qu’elle n’est pas si folle que ça car elle remplace la valorisation des transports en commun de beaucoup de villes avec une manne de cash à la clé. Tout en fournissant a l’utilisateur des transports pas cher. Car leur stratégie c’est de restituer la marge à l’utilisateur en fournissant un service tellement économique et disponible qu’il se passera de sa voiture et utilisera über au quotidien pour ses déplacements. Car une flotte de milliers de véhicules autonomes et beaucoup plus performante que des lignes de bus qui circulent toujours sur le même trajet.
    Alors un avenir où avec un abonnement de 50 € par mois je peux prendre toutes les voitures über autonomes que je veux moi je ne dis pas non.

    La vraie question c’est est-ce qu’il y a en France la volonté de créer une flotte de véhicules autonomes pour le transport de personnes pour contrer über et vouloir faire du VTC c’est déjà avoir 5 ans de retard sur über et donc voué à l’échec à moyen terme.

    Et la avec cette vision stratégique vous comprendrez pourquoi Apple et Google se sont lancés dans le véhicule autonome.

    Si on rajoute à cela l’hyper loop de elon musk . Les transports en commun dans le futur président serons totalement contrôlée par les États-Unis.

  6. Avec les progrès de l’automatisation, ce monde nous promet des lendemains qui chantent… qui travaillera encore en 2050 ? Un progrès technologique n’est décidément pas toujours un progrès pour l’humain.

    • Emmanuel Bouillon on

      Pourquoi pas ? La technologie a toujours simplifié la vie des humains, en leur épargnant le travail pénible 😉

      La robotisation est là pour remplacer le travail des humains et leur laisser plus de temps pour vaquer à leurs occupations… Bon, le problème c’est que la robotisation devrait profiter aux employés remplacés par des machines, et qu’elle profite en fait aux actionnaires…

      je trouve que si plus personne ne « travaillait » en 2050, je trouve que ça serait un progrès !

Répondre

Lire les articles précédents :
Skyn : un bracelet connecté alcootest
Vous avez trop bu ? Le bracelet connecté Skyn peut répondre à cette question

La startup BACtrack vient tout juste de gagner un prix de 200 000 dollars, remis par l'Institut national sur l'abus...

Fermer