Xiaomi se défend de nouveau contre les accusations de vol

Xiaomi se serait-il trop inspiré des designs d’Apple ? (Et Apple ne s’est-il inspiré d’aucun design ?)

L’année dernière, Jony Ive, responsable du design chez la firme de Cupertino, a accusé Xiaomi de vol. La réponse du chinois n’avait pas tardé. « Xiaomi est une compagnie très ouverte, qui ne forcera jamais personne à utiliser ses produits. Néanmoins, on ne peut juger les produits Xiaomi qu’après les avoir utilisés. Je suis très disposé à lui donner un téléphone Xiaomi en cadeau, et j’attendrais ses remarques après qu’il l’ait utilisé », répliquait le président de Xiaomi.

On avait déjà plus ou moins oublié cette histoire. Mais durant une interview avec Bloomberg, le vice-président du constructeur chinois et ancien vice-président de Google, Hugo Barra, a de nouveau été obligé de défendre l’entreprise contre les accusations. « Donc, tout ce mélodrame se résume à un bord biseauté sur un modèle qui est le Mi4, qui, d’après les gens, ressemble à l’iPhone 5. Et j’ai été le premier à l’admettre : oui, ça ressemble à l’iPhone 5, et ce bord biseauté, en passant, est présent sur de nombreux autres appareils ».

XIaomi Mi4

Hugo Barra a aussi expliqué que de nos jours, tous les smartphones se ressemblent, parce qu’ils ont tous des coins arrondis, un bouton d’accueil, etc. parce que c’est comme cela que fonctionne le design d’interaction. Mais quoi qu’il en soit, Xiaomi rêve de conquérir l’Europe et l’Amérique. Cependant, il doit encore s’y préparer et cela va prendre du temps.

 


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Xiaomi n’est pas encore prêt pour les marchés occidentaux. Mais il se prépare

Avant de pouvoir se lancer aux USA et en Europe, Xiaomi doit s’assurer qu’on ne lui collera pas de procès.

Fermer