Avec le nouveau Google « +1 », la recherche devient sociale !

C’est officiel, Google vient de lancer son bouton « +1 » ! Une sorte de « j’aime » ou « retweet » à la sauce Google. S’il n’y a pas de révolution évidente dans le concept, cette fonctionnalité est une réelle nouveauté et pourrait bien changer à terme notre façon de naviguer. Voyons quelles sont les armes déployées par Google pour se différencier des réseaux sociaux déjà bien implantés.

C’est officiel, Google vient de lancer son bouton « +1 » ! Une sorte de « j’aime » ou « retweet » à la sauce Google. S’il n’y a pas de révolution évidente dans le concept, cette fonctionnalité est une réelle nouveauté et pourrait bien changer à terme notre façon de naviguer. Voyons quelles sont les armes déployées par Google pour se différencier des réseaux sociaux déjà bien implantés.

Google contre-attaque ! Après le (soyons honnêtes), relatif échec de « Google Buzz », Google essaye de se relancer dans la course aux réseaux sociaux largement dominée aujourd’hui par Facebook et Twitter. L’idée est la suivante :  intégrer la fonction sociale de partage de liens comme le « like » ou le « retweet » directement dans les résultats de recherche Google !

Certains d’entre vous peuvent déjà peut-être le voir en effectuant une recherche, en survolant les résultats, un petit logo +1 apparaît (voir capture d’écran)

+1 en action !

Le fonctionnement est très simple:

  • Si un site vous est utile ou vous a plu, vous cliquez sur le +1,
  • Le lien sera partagé immédiatement avec votre réseau.

Jusque là rien de bien nouveau, mais ce qui est plus intéressant c’est qu’en plus de recevoir le lien en « feed » direct, vos amis lorsqu’ils feront une recherche et obtiendront le site que vous avez « plussé » (futur verbe dans le dictionnaire?), verront directement votre recommandation intégrée à Google !

A terme donc les résultats de recherche Google seront réorganisés pour les utilisateur utilisant +1 pour favoriser les liens les plus « plussés » dans leur réseaux social !

Reste la question de « quel réseau social » ? C’est peu être la la faiblesse de ce nouvel outil… Pour utiliser Google +1 il faut posséder un « profil ouvert » Google. Or la plupart d’entre nous a déjà largement assez de profils divers et variés comme ça et je ne suis pas sûr que les gens soient prêt à re-remplir une sorte de profil « Facebook 2 » parce qu’ils veulent utiliser +1.

La question se pose d’autant plus que tout le monde se souvient du scandale engendré par l’absence de réglages de vie privée dans « Buzz » . Sur ce point d’après TechCrunch, Matt Cutts, le responsable développement web de Google est très clair toutes les données de +1 seront publiques car en plus de servir à votre cercle d’amis (contacts Gmail , Reader et Buzz) les pages les plus « plussées » apparaîtront mieux classées dans les résultats Google pour tout le monde !

Autant dire que si le concept marche, une nouvelle guerre au référencement est en route, basée sur les « +1 ». C’est d’ailleurs peut-être cet aspect qui incitera les sites et les blogs à encourager ce nouveau système pour améliorer leur référencement, lançant la machine « Google social ». A suivre donc.

Vous ne pouvez pas attendre? Vous voulez essayer dès maintenant? C’est ici que ça se passe !

Le site officiel de +1

Vidéo de présentation officielle


Nos dernières vidéos

37 commentaires

  1. J’ai du mal à croire que ça prenne là encore… dire qu’on aime un lien avant de le consulter c’est quand même étrange non ? Et revenir sur la page de résultats pour dire qu’on a aimé ?
    Et puis dans son réseau social, va falloir sacrément sélectionner ses amis alors, pour avoir des résultats valables..

  2. Comme @PriscaStykes le dit, c’est vrai que c’est étrange. N’y aura-t-il pas un bouton +1 sur la page de l’article ?

  3. Pingback: Robert Bunsen | server cccam 2011: Robert Bunsen | Virtualhow2

  4. Le seul problème est que l’on vote avant d’avoir lu l’article alors que l’on tweet après avoir lu l’article.

    Les critères de qualité seront ils légèrement faussés

  5. Je me suis fais la même remarque que certains au dessus. À savoir que j’ai l’impression que Google nous demande d’évaluer un lien avant de l’avoir visité. Ou alors de reeeeeeevenir sur la page de recherche pour « plussoyer » le lien (ennuyeux?).

    Mais en même temps, j’ai du mal à penser que personne ne s’est posé la question chez Google (qui ont l’air d’aller de déconvenues en déconvenues dès qu’ils essayent d’ajouter une couche de social à leurs services)

  6. Pingback: Google contre-attaque (+1) | Buzz Angels

  7. Je suppose que le +1 sur les resultats de recherche de google, ne sont qu’une premiere etape, a terme ce sera surement integré a tous les produits google (comme buzz, reader, …), et a en croire https://services.google.com/fb/forms/plusonesignup/ les sites pourront integrer facilement le +1
    Donc ce ne sera plus seulement sur les resultats des recherches, mais bien sur les contenus

  8. On dit « plussoyer » depuis longtemps sur les forums.
    C’est même dans le wiktionnaire:

    Éthymologie : De plus, avec la terminaison -oyer. Vient de l’habitude, sur les forums en réseau, d’écrire « +1 » pour dire « j’ajoute ma voix, je suis d’accord » ou « je souscris à vos propos »

    Exemple : Tout à fait, je plussoie.

    🙂

  9. @PriscaStyles +1 🙂 Sans l’ajout sur « +1 » dans la page de l’article, je ne comprends pas bien comme cette fonctionnalité peut prendre. Peut-être en la rajoutant dans la GoogleToolBar encore que …

  10. Je suis tout à fait d’accord avec le dernier paragraphe de cet article. Je pense vraiment que Google compte sur les webmasters pour développer son réseau social. D’où la déclaration de Matt Cutts qui nous promet un meilleur positionnement si on est « plussé »…

  11. Tout à fait d’accord avec toi !
    J’ai aussi l’impression que le marketing et les référenceurs vont ne penser qu’à cela pendant un moment et que ca fera pschiit

  12. @Jocelyn : si c’est intégré aux pages, c’est effectivement plus intéressant…

    @ tous: Le souci est quand même bien présent quant à la pertinence des résultats, non ?
    Risque d’autant + important, je pense, que les référenceurs vont s’en donner à cœur joie, à devenir schizo avec des milliers de profils créés et des dizaines de communautés d’amis à eux seuls!!(ce qui est déjà un peu le cas pour pas mal d’entre eux je crois)!…
    D’ailleurs, je crois que d’une façon générale,@ il faut se méfier de l’avis du plus grand nombre…qui n’est pas forcément le meilleur…les experts étant rares… Inquiétant donc, je trouve, pour la pertinence des résultats de recherche, si ce + 1 prenait !

    @dela folkosomie : j’adhère plutôt à l’idée du moins un oui ! Ainsi donc la communauté pourrait contrebalancer le matraquage des liens commerciaux (mais ça ne servirait pas les affaires de Google) suivis des entreprises ayant les moyens d’investir dans le référencement… ça permettrait peut-être que des plus petits puissent avoir une vitrine, parfois très intéressante 😉

  13. Vous ne savez pas qu’on peut ouvrir un lien dans un nouvel onglet en cliquant sur la molette de la souris ? (oui oui, cette molette est aussi un bouton) Il n’y a pas besoin de revenir à la page des résultats, celle-ci étant toujours ouverte.

  14. Le -1 est une fbi (fausse bonne idée) dans le sens où des sites concurrents vont chercher à s’anéantir par bot ou communauté interposés. Et à mon avis il sera plus ou moins facile d’utiliser un bot pour cliquer tout seul. J’espère qu’il sera toujours possible de visualiser les résultats sans +1 si jamais ça prend, puisque ça risque de fausser pas mal de trucs en effet. Je pense que ça va prendre et que ce bouton va se retrouver partout (commentaires, forum, articles, etc) un peu comme le j’aime; une sorte d’universalisation du +1 internet. Restera le problème de qq qui veut valoriser sans pour autant partager un résultat (ex: youporn :p)

  15. Pingback: Un coup dur pour Google « +1 » 24 heures après son lancement!

  16. @Quentine : Tu ne sais pas que la grande majorité ne le savent pas ou ne l’utilisent jamais.
    Pour ma part, j’utilise le CTRL+clic pour ouvrir les résultats dans un onglet mais avant de les regarder, je ferme ma recherche. C’est peut-être idiot mais c’est le cas. Donc les +1, je n’y toucherais pas.
    Si chaque internaute a sa façon de faire, cela va donner un sacré mal de tête aux ergonomes de Google 😉

  17. Et si le résultat n’était pas le bon, tu fais clic droit annuler la fermeture de l’onglet ? C’est long :/

  18. Je pense qu’il y a beaucoup de potentiel à ce bouton même si pour l’instant il reste assez confidentiel. Il ne faut pas oublier que c’est encore qu’une fonctionnalité du lab et sans doute qu’il ne sortira pas avant d’être adossé à une autre fonction, que ce soit une plate forme sociale ou autre.
    En lancant une campagne de dénigrement contre Google, facebook à l’air de voir sentir le danger en tout cas.

  19. Pingback: Google lance officiellement le bouton « +1 » intégrable sur les pages web !

  20. Pingback: News-Hightech » Google lance officiellement le bouton « +1 » intégrable sur les pages web !

  21. Pingback: Google lance officiellement le bouton « +1 » intégrable sur les pages web ! | NOVATIS BLOG

Répondre