Avec Maestro, votre guitare devient votre prof de guitare

Voici un drôle de projet (apparemment encore à l’état de prototype car la source ne donne aucun lien) qui vise à simplifier l’apprentissage de la guitare en supprimant les étapes intermédiaires entre la musique et son édition sur tablatures. Rappel pour ceux qui ne connaissent pas : une tablature est une représentation graphique en grille

Voici un drôle de projet (apparemment encore à l’état de prototype car la source ne donne aucun lien) qui vise à simplifier l’apprentissage de la guitare en supprimant les étapes intermédiaires entre la musique et son édition sur tablatures.

Rappel pour ceux qui ne connaissent pas : une tablature est une représentation graphique en grille d’une partition musicale utilisant des signes, des nombres ou des lettres pour indiquer la position des doigts sur le manche de l’instrument.

Maestro est une sorte de plugin physique pour guitare : installé à la jonction entre le manche et la table d’harmonie, il est doté d’un lecteur de cartes mémoire SD et d’un projecteur laser. Vous insérez une carte SD contenant les chansons que vous voulez jouer sur votre guitare, et l’incroyable se produit : Maestro lit la musique, la convertit en tablatures, et projette directement les notes à jouer sur le manche de l’instrument, note pas note, case par case. Vous n’avez plus qu’à vous concentrer sur le jeu en suivant avec vos doigts les cases et cordes indiquées.

Génial ? Sûrement. Sauf que pour l’instant j’ai plutôt l’impression que ce projet ressemble sinon à un canular du moins à un bel exercice de style dont la réalisation me paraît assez utopique. Si la technologie laser permet probablement de fournir des indications d’une précision largement suffisante, c’est l’autre fonction du Maestro sur laquelle j’ai de gros doutes : convertir instantanément n’importe-quelle musique en tablatures réellement exploitables me paraît fort improbable, et il n’existe pas à ma connaissance de logiciel qui offre une telle possibilité. Les seuls logiciels proposant une fonction similaire se limitent à la reconnaissance d’accords, et même là, même si je n’ai pas testé, je doute de la qualité du résultat.

Mais je ne demande qu’à me tromper bien sûr : si ce Maestro devient réalité et qu’il fonctionne comme le promet son auteur, celui-ci n’a plus de souci à se faire pour ses vieux jours, car – sous réserve qu’il soitt comemrcialisé à un prix raisonnable –  le succès est assuré.

Voir les détails sur Yanko Design.

(merci Vanipod)


Nos dernières vidéos

26 commentaires

  1. Croire que ça convertit un MP3 en tablature est effectivement utopique, mais c’est pas le point que je trouve le plus hasardeux, le truc peut aussi accepter les formats midi ou gp et là ça marche.

    Ce qui me parait chaud c’est d’avoir un tel « plugin » qui s’adapte à beaucoup de guitare en restant précis à la case près.

  2. Je suis aussi sceptique sur ce projet, mais c’est quand même une idée bien pensée, même si ça peut devenir gênant quand on joue avec vu la taille de l’objet. Ceci dit pourquoi pas si ça reste abordable…

  3. Franchement … s’ils ont un log qui peut fournir des tablatures à la volée, alors autant miser là-dessus pour développer quelque chose, au moins c’est utile, ludique et il y a de la demande. parce que là … je vois pas l’intérêt du « bidule »

  4. Ya un gars dans les commentaires qui a une idée pas idiote : et si on utilisait des cordes en fibre optique qui s’allument individuellement ? Plus de problème de mains sur le trajet des lasers…

  5. Bof… Il existe déjà la guitare avec les diodes intégrées dans le manche et ça me semble plus réaliste… Si encore les cordes étaient remplacées par des lasers, pourquoi pas!

  6. Eric

    @fred
    La main droite est prise en compte dans les tablatures puisqu’elles indiquent la corde à jouer (ou les cordes s’il s’agit d’un accord)

  7. @benoit

    Intéressant le principe de la fibre optique. Reste à confirmer leurs propriétés physiques pour des effets d’harmonique, de vibrato etc. Certains se débrouillent très bien avec des cordes nylons mais ça ne sonne quand même pas pareil. D’autre part, il semblerait que la fibre optique soit particulièrement dangereuse lorsqu’elle casse et s’insère sous la peau (toxicité, finesse ???)… attention aux bends ! 🙂

  8. J’avais testé un plug in Win amp qui convertissait ton mp3 en tablature en direct, ça marchait plutôt pas mal je trouvais à l’époque. Pas mal d’erreurs forcément, mais ça donnait une bonne idée de la direction à prendre. Donc je ne vois pas pourquoi ce truc ne fonctionnerait pas.
    Sinon ok, les doigts doivent un peu cacher les lasers, ça c’est con ^^

  9. « qu’il soitt comemrcialisé à un prix raisonnable » (fin de l’article).

    Houla, Eric commençait à avoir des crampes à la fin de l’article 😀

    Perso je ne sais pas trop quoi en penser… L’apprentissage perd un peu de son charme non ? Et techniquement, comment le LASER trouve l’endroit à illuminer sachant que chaque manche est différent ?
    Bref, en tout cas c’est un projet à suivre car il ne laisse pas indifférent, merci Eric 😉

  10. Moi j’ai tout de suite pensé à toi Eric en voyant ça. Même si ce n’est qu’une vue d’artiste, cela va peut être donner des idées à d’autres… on voit bien que même Apple vend des cours de Guitare maintenant, c’est à la mode !

  11. Ce qui serait intéressant comme projet, c’est de créer une guitare spécialement pour prendre des cours : imagine les cases de la manche s’allumer en fonction des tablatures MIDI !

  12. D’après ce que j’ai compris, on ne lui donne pas n’importe quel MP3, mais un « mp3 guitar learning aid ». A mon avis, le dispositif est fourni avec des MP3 spécifiques et des tablatures pré-éditées.
    Le problème n’est pas tant de reconnaître dans un MP3 la partie guitare, de reconnaître ensuite les notes jouées et de les numériser, mais c’est de déterminer à quel endroit du manche il faut placer les doigts, avec quels doigts, quelle position la plus optimisée, quand utiliser les cordes à vide, les barrés partiels, les hammers, les pulloffs, et toutes ces subtilités… L’écriture de tablature nécessite un peu d’intelligence, pas mal d’astuces et beaucoup de pratique de la guitare, et je doute qu’un logiciel soit encore capable d’y arriver. A moins d’embarquer un Cray dans le dispositif, ce qui risque d’alourdir un peu la guitare…

  13. Ca reste un concept sympathique made in Yanko Design comme ils en ont l’habitude.

    Après au risque de décevoir certains, pour jouer de la guitare il ne suffit pas de savoir où appuyer sur le manche avec les doigts de sa main droite 🙂
    C’est un ensemble d’éléments qui fait qu’au final, le morceau sonne bien ou non.

    Victor Wooten a écrit un bouquin vraiment excellent qui parle de ça, que je vous conseille vivement de lire si vous êtes musicien.
    http://www.amazon.fr/Music-Les.....038;sr=8-6
    (en anglais exclusivement :p)

  14. Quid des Bend, hammer, Slade et autres effets de jeu…
    Je joue de la guitare depuis 10 ans et ca m’énerverait plus qu’autre chose mais j’aimerai bien essayer pour au moins me faire une idée…si c’est possible je veux bien le tester ;-p

  15. Une tablature est une interprétation possible d’une partition.
    On peut jouer la même note à différents endroits sur le manche de la guitare.
    Par exemple pour un mi, on peut jouer à vide la 6eme corde, en case 5 la 5eme corde, en case 9 la 4eme corde, en case 14 la 3eme corde, ou en case 19 la 2eme corde (ouf…).
    Dans ce cas là il va la projeter où la note de mi le chti logiciel???

  16. Moi qui suis fan de guitare depuis toujours, j’adorerais qu’ils perfectionnent ce concept. C’est par l’exemple qu’on apprend le mieux, quand on voit vraiment ce qu’on doit faire au moment où on doit le faire. A défaut d’apprendre avec des amis qui savent jouer ou de prendre des cours pendant des années, ce concept est parfait pour apprendre à n’importe quel moment et s’améliorer au fil du temps. J’achète tout de suite.

  17. Au sujet du lien vers chordpickout.com : le téléchargement de leur logiciel (qui paraît très séduisant) conduit à une alerte virus d’Avast : cheval de Troie détecté… 🙁
    Je sais bien que tu n’es en rien responsable du contenu des autres sites, mais pour celui-ci en particulier, je ne sais pas s’il est très recommandable… !

  18. Oh, ça me rappelle un vieux truc. En 1982, je discutais avec un luthier français à qui j’avais acheté une belle basse, d’une idée qui m’avait traversé la tête : embarquer des sons dans une basse (principe du synthétiseur, en somme), pas de cordes, pas de micros, et des capteurs pour identifier la note en fonction de la corde et de la distance. Le gars n’y croyait pas (et pourtant c’était l’époque où beaucoup de bassistes étaient mis au chômage par les lignes de basses électroniques).

    J’ai aperçu récemment qu’un constructeur a finalement lancé un concept de ce type (je ne sais plus formellement qui c’est, mais il me semble que c’est Yamaha).

    Bon moi, avec l’âge, ces machins électroniques pour la musique ça ne m’intéresse plus : Fender et Ampeg, et ça roule.

  19. Pingback: Repos | Le blog d'Arnaud Valliere

  20. Pingback: Otablo » Blog Archive » Maestro : un laser pour apprendre la guitare

Répondre