Relay.fr et le WWF, la presse papier sans le papier

Comment s’adapter aux nouveaux usages liés à l’internet, et envelopper habilement une offre commerciale dans un bel emballage éco-citoyen ?
Relay.fr a trouvé la solution à cette équation digne d’une école de marketing : en dématérialisant 400 titres de la presse francophone et en les proposant au téléchargement, en partenariat avec le WWF.

relay Kiosque num?rique

Comment s’adapter aux nouveaux usages liés à l’internet, et envelopper habilement une offre commerciale dans un bel emballage éco-citoyen ?
Relay.fr a trouvé la solution à cette équation digne d’une école de marketing : en dématérialisant 400 titres de la presse francophone et en les proposant au téléchargement, en partenariat avec le WWF.

relay Kiosque num?rique

Sur Relay.fr, vous accédez au Kiosque Numérique, qui vous permet de télécharger au numéro ou sur abonnement près de 400 magazines.
La formule d’abonnement Eco-forfait permet de télécharger tous les magazines pour 17,90 Euros par mois. Sur chaque abonnement souscrit, 1€ est reversé au WWF en soutien de son programme pour la préservation des forêts de Nouvelle Calédonie.

L’éco-forfait WWF illimité en bref :
– 17.90€ par mois dont 1€ reversé chaque mois au WWF ;
– 1€ = 1m² de forêt protégée en Nouvelle Calédonie ;
– Téléchargement de tous les magazines parmi un catalogue de plus de 400 titres ;
– Disponible 24/24h, 7/7j, partout dans le monde, sur http://www.relay.fr

Pour accéder au Kiosque Numérique, après avoir créé un compte, vous devez installer un petit logiciel nommé Delivery Reader (disponible uniquement pourWindows actuellement mais une version MacOS est en préparation) qui va ensuite récupérer automatiquement à la façon d’un agrégateur les nouveaux magazines que vous aurez achetés sur le site ou auxquels vous êtes abonnés.
Le Delivery Reader organise vos journaux comme un kiosque, affichant les unes en "vitrine". Un clic sur une couverture lance l’affichage en plein écran et vous pouvez feuilleter votre feuille de chou favorite de plusieurs façons : en cliquant sur les liens du sommaire ou en tournant les pages naturellement (ce qui sur le web n’est pas si naturel, d’ailleurs).

Si l’offre d’abonnement Eco-Forfait paraît à priori intéressante et pertinente (214,80 Euros par an pour s’abonner à 400 titres) notamment dans le cadre d’une veille en entreprise, le service suscite toutefois quelques interrogations :

  • je n’ai pas tout vérifié mais il semblerait que le prix des magazines à télécharger soit le même que celui de leur version papier. Je conçois que leur numérisation et la mise en place du système de navigation via Delivery Reader ait un coût, mais il me semble qu’un prix psychologique sensiblement inférieur à celui de la version papier serait le bienvenu.
  • le service nécessite l’installation d’un logiciel, ce qui signifie que même si vous êtes abonné vous n’y aurez pas accès de n’importe-quel ordinateur. Oubliez le cyber-café ou l’ordinateur de l’hôtel sur votre lieu de vacances.
  • enfin, autant j’essaie de tendre vers le zéro papier, autant la presse magazine (avec les livres) est précisément l’un des supports que j’apprécie le plus d’avoir en mains. Lire L’Express ou feuilleter Côté Ouest confortablement installé dans son canapé ou vautré sur un transat reste un plaisir qu’aucun écran ne remplacera, d’où mon interrogation sur le bien fondé de ces versions numériques, même si j’imagine bien que certains y trouveront leur compte.

L’éternel dilemme de l’homme analogique dans un monde numérique, en quelque sorte.


Nos dernières vidéos

44 commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec votre analyse en ce qui concerne le confort de lecture des magazines, la version papier est souvent plus agréable et plus pratique qu’une version numérique. Celà dit, un hedo ou un quotidien en version numérique me tente assez. Mais le principe de ce site me paraît inutilement compliqué. D’une part parce qu’il ne sera disponible que pour un ou deux systèmes d’exploitation (je suis sous Linux, je fais comment ?!), d’autre part parce qu’il faut installer un logiciel. Pourquoi ne pas simplement proposer le magazine en PDF, comme le font la plupart des journaux avec leur abonnement "dématérialisé" ?

  2. "Pour accéder au Kiosque Numérique, après avoir créé un compte, vous devez installer un petit logiciel nommé Delivery Reader (disponible uniquement pourWindows actuellement mais une version MacOS est en préparation)"

    Donc pour être écologique, il faut d’abord payer plus de 100€ à Microsoft ? Je viens d’acheter un PC Dell sous Ubuntu et je suis vraiment déçu du choix de certaines entreprises qui favorisent l’environnement de Microsoft : M6replay, Canal+ à la demaine et maintenant Relai.fr.

    Messieurs, Ordinateur ne rime pas forcément avec Windows, arrêter de proposer des solutions qui sont limitées à certaines personnes car moi utilisateur d’Ubuntu, je dispose aussi d’un lecteur PDF qui peut facilement afficher vos magasines.

  3. Marrant de voir mon magazine sur Presse-Citron !

    Juste une petite intervention pour quelques détails supplémentaires. D’abord le partenariat avec WWF n’est qu’une nouvelle offre de HDS Digital , filiale de Hachette Distribution Service (dont relay est une filiale également) qui commercialise le kiosque numérique en marque blanche sur un grand nombre de site (virginmega, alapage, 3suisses…) et non seulement sur Relay.fr. je trouve personnellement cette approche très pertinente. Elle offre une visibilité importante aux magazines.

    Ensuite, comme je le disait, il s’agit d’une nouvelle offre; le kiosque numérique existe depuis fin 2006 et les éditeurs n’ont pas attendu cette caution écolo (mais pourquoi pas?) pour se "lancer" sur cette nouvelle forme de diffusion.

    Concernant le modèle économique, sachez que les éditeurs, comme pour la diffusion "papier", sont libres de leurs prix, et que pas mal d’entre eux ont décidé de proposer la version numérique moins chere que la version papier. Il y a même des mag gratuits, je sais de quoi je parle 😉

    Enfin, concernant le problème du reader, je déplore moi aussi (et je leur ai déjà dit) cette "unilatéralité windowsienne" mais on nous annonce depuis 6 mois une version Mac OS… patientons. Par contre l’intéret du reader ne se trouve pas a mon sens que dans la protection des droits d’auteur mais aussi dans un confort de lecture que le PDF ne peut pas apporter. Il permet aussi aux éditeurs d’ajouter des boni audio, photo, video à leur magazine, sans sortir du contexte de lecture.

    Il y a eut d’autres tentatives de kiosques numériques (numérikiosque, monkiosque.fr) qui privilégiaient une lecture online sans reader mais elles ont échoué à convaincre les éditeurs… Je pense que d’autres se lanceront un jour sur ce créneau.

  4. "Enfin, concernant le problème du reader, je déplore moi aussi (et je leur ai déjà dit) cette "unilatéralité windowsienne" mais on nous annonce depuis 6 mois une version Mac OS… patientons. Par contre l’intéret du reader ne se trouve pas a mon sens que dans la protection des droits d’auteur mais aussi dans un confort de lecture que le PDF ne peut pas apporter. Il permet aussi aux éditeurs d’ajouter des boni audio, photo, video à leur magazine, sans sortir du contexte de lecture."

    Windows, MacOS, … et les autres ? Concernant le confort de lecteur, je ne vois pas en quoi le PDF est inconfortable, bien au contraire je pense que c’est le meilleur format pour ce genre d’utilisation. Pour les boni, Un page internet accessible sous accès restreint et le tour est joué.

    Je pense surtout que c’est un choix des éditeurs qui s’en contrebalancent de l’interopérabilité et de l’accessibilité car ils ne connaissent peut-être pas encore assez bien ce nouveau media qu’est internet.

  5. @tous pour avoir testé le reader de Relay, je peux vous dire qu’il apporte un confort de lecture bien supérieur à n’importe-quel PDF.
    D’autre part il ne sert pas qu’à lire, il permet aussi de rapatrier en téléchargement automatique les numéros auxquels vous êtes abonné exactement comme un agrégateur, à vous alerter quand un nouveau numéro est disponible, à visualiser d’un coup d’oeil toutes les unes comme au kiosque, etc

  6. Même si je trouve l’argument écologique vraiment hypocrite, ce genre de système à de l’avenir devant lui.

    Nous sommes actuellement dans ma société en train de mettre en place le même soft que Relay et nous développons également une solution de catalogues intéractifs. Ces supports ne trouvent pas leur cible dans les powerusers mais bien parmi "monsieur tout le monde"

    Etant pourtant utilisateur de mac et linux uniquement, je ne suis par contre pas d’accord avec vos réflexions sur l’interopérabilité.

    Il ne faut pas oublier que ce sont des sociétés commerciales et que l’investissement nécessaire au portage des solutions sur d’autres OS n’a pas un ROI suffisant pour être envisagé.

  7. @Loyl

    je suis moi même partie prenante dans l’édition de presse et je peux vous garantir que nous n’avons aucun intérêt à limiter l’accès à nos titres en nous "contrebalancant" de l’interopérabilité (en plus je suis sous mac chez moi donc cela me tient aussi à coeur).

    Quant à la connaissance d’internet, je ne prétend pas être représentatif de mes confrères ni être un expert en la matière (loin de là) mais je peux vous assurer que, en ce moment, nombres de nos efforts (editoriaux, marketing, commerciaux) sont tournés vers le web et que nous commençons, sinon à le maitriser, du moins à le connaitre.

  8. Pourquoi ne pas proposer deux formules : un soft qui brille de partout avec pleins d’options sous Windows uniquement, et une version Web avec téléchargement de PDF utilisable par tout le monde.

  9. "Oubliez le cyber-café ou l’ordinateur de l’hôtel sur votre lieu de vacances."
    Et oublié également les lecteurs portable, Smartphone , PDA ou autre ebook reader?

  10. Très bien l’initiative du partenariat avec le WWF, même si en terme d’écologie, on sait de plus en plus que la consommation électrique des serveurs n’est en rien négligeable… mais au contraire tout à fait comparable avec le coût écologique du papier.

    Sinon, il est vrai que l’omniprésence de Microsoft (comme plateforme pour avoir le RelayReader) est très lourde. MacOS et Ubuntu seraient les bienvenus. Surtout que, et je le dis à tous ceux qui n’y connaissent pas grand chose à l’informatique, programmer pour Windows, MacOS et Linux revient à priori au même… Si l’on programme proprement. L’étape de programmation ne dépend pas du tout de l’OS (Windows, Pac ou Linux) sur lequel on est. C’est seulement l’étape finale (la compilation), qui détermine sur quel OS fonctionnera le programme. C’est comme une moulinette qui ne peut mouliner que pour un seul OS.

    Bref, si les programmeurs programmaient proprement, il n’y aurait aucun problème. Les Windowsiens comme les MacOSeux et les Linuxiens auraient accès aux même programmes.

  11. Personnellement, j’aprécie également de tenir un livre ou un magazine en main.

    Toutefois, leur accumulation pose un problème de stockage, surtout dans le cas des magazines, et je me laisserai bien tenté par un telle solution si elle propose :

    * un accès aux archives
    * une possibilité de stockage off-line

    Reste à voir ce que vont donner le papier numérique et l’encre numérique pour le plaisir de nos mains…

  12. citron mecanic on

    c’est une excellente idée, la lecture sur écran est plus difficile que sur papier mais ça se prête bien à la lecture de journaux où on picore beaucoup et où les articles finalement ne sont pas très longs (ce n’est pas demain qu’on lira Proust sur un écran de pc par exemple…), avec pour la presse quotidienne une disponibilité très tôt le matin et d’un grand confort d’accès

    la grosse erreur est de ne pas baisser le prix car ça économise forcément sur les coûts de fabrication (main d’oeuvre et matiere premiere) et coûts de distribution (main d’oeuvre et carburant) et ça c’est encore plus valable pour la presse quotidienne qui consomme une quantité astronomique de papier et grille un max de carburant avec une foultitude de "petites mains" pour la distribution, pour avoir fait du portage de journaux pdt mes études, on n’imagine pas le gâchis, on y viendra de plus en plus à cette solution des abonnements aux journaux numériques c’est inéluctable avec les jeunes générations pétries d’internet.

  13. Merci Eric de nous dénicher des perles pareilles, ce truc est génial !
    J’attendais cela depuis des années.
    Ayant un tablet PC, l’usage de ce genre de produit est absolument parfait. Il y a 3 ou 4 ans, j’avais testé zinio reader qui fait grosso modo la même chose, mais il n’y avait que des titres américains et surtout pas de forfait illimité.
    Je me suis donc abonné illico au forfait wwf et après 30 minutes de tests intensifs, je peux vous dire que c’est super top sur le tablet ! rien à dire.

    Thomas.

  14. Bizard, je ne vois pas le problème qu’il peut y avoir avec les forets de Nouvelle-Calédonie. Habitant de cette ile et fidèle lecteur de presse-citron cette action me fait tiquer un peu. Mise à part les société d’extraction minière (qui sont contrôlé par l’état) il n’existe, à ma connaissance, aucune entreprise qui utilise notre foret comme ressource. Il serait intéressant de connaitre le réel but de leurs actions : ré-végétalisation ? action contre les sociétés minières ?

  15. La presse électronique constitue un progrès notable pour les habitants des Dom Tom qui depuis toujours devaient attendre l’avion plusieurs jours pour lire leur journaux ou revues préférées.

    Concernant le prix, identique à celui des publications papier, c’est encore moins cher pour les non métropolitains, depuis toujours surtaxés en la matière.

    Je suis abonné à Relay pour les revues françaises mais pour les revues informatiques américaines Zinio, qui existe depuis fort longtemps, est beaucoup moins cher que Relay.fr. Pc Mag par exemple est proposé à 15 dollars pour 12 revues, ce qui, comparé aux prix français et compte tenu du cours actuel du dollar, n’est vraiment pas cher.

    Il suffit de regarder une fois une revue sous Zinio pour comprendre tout de suite que la lecture sur ordinateur peut être beaucoup plus agréable que sur papier. Avec la possibilité d’annoter, de stocker, de rechercher dans une ou toutes les revues, d’imprimer et éventuellement de faire des photos d’écran. Toutes choses faisables sur papier mais pas tout à fait avec le même confort !

    Manquent encore à mon avis des éditions pour smartphones et autres pdaphones. Là aussi, à condition de choisir un écran digne de ce nom, la lecture des journaux sur Internet, ou même celle des fils Rss, type Netvibes, peut s’avérer tout à fait agréable.

    Personnellement je ne râle plus lorsque je dois faire la queue quelque part. Je sors mon Nokia E90, je lance Mobipocket ou Opera Mini et je peux alors patienter des heures sans m’énerver.

    Last but not least, les éditions électroniques sont infiniment moins meurtrières pour les arbres que les éditions papier, à mon avis condamnées à disparaitre.

  16. Un des intérêts de ce système est de pouvoir se procurer des titres même s’ils ne sont pas dispo dans certain pays, tout de suite, sans frais de port.

    Le top serait de pouvoir se procurer aussi la presse étrangère !

  17. @Fred, il existe des services identiques sur des sites US pour la presse internationale, je n’ai plus les url sous la main

  18. ALAPAGE propose une offre similaire :
    alapage.presse-wl.com/Pub…

    Par contre le coût du numéro est purement à titre indicatif puisque le forfait WWF permet de télécharger les nouveaux numéros (parmi 400 titres) dans le cadre du forfait !

    Sinon il y a d’autres offres (forfait liberté) avec 4 magazines au choix (quel que soit leur prix public) pour 9,90 Euros.

  19. je viens de m’inscrire et de payer mais le téléchargement ne fonctionne pas. Déçu, j’ai râlé auprès de la hotline, j’attends donc lundi qu’un humain m’aide !

    Le concept été alléchant !

  20. Un autre avantage est de bénéficier gratuitement d’un deuxième téléchargement, dont vous vous pouvez faire profiter un ami.

    Ce qui veut dire, si vous avez des amis qui acceptent de partager un abonnement avec vous, que vous pouvez profiter d’un abonnement à moitié prix ! Par exemple, dans le cadre du forfait liberté, 5 euros par mois pour disposer de 4 magazines, quels que doit leurs prix (et certains coûtent beaucoup plus que 2,5 euros !)

  21. tout a fait d’accord avec Hervé … On fait comment dans les toilettes maintenant. J’ai vu egalement que l’on pouvait DL Tele7jours Jeux… On fait comment pour remplir les pages à part l’imprimer …
    Oui je sais, je suis de tres tres mauvaise foi. Saluons cette initiative qui doit nous obliger à modifier nos modes de consommation pour le bien de tous et de notre planéte

  22. pour les toilettes y l’ordinateur portable, je lis moi-même mes flux rss sur mon téléphone mobile.

    Un p’tit coup de lingette antibactérienne sur clavier et téléphone portable 😉

    Le téléchargement a fini par démarrer, 24 heures pour télécharger 22 magazines (seulement 7 sur 22).
    Quand on est habitués aux podcasts dont le téléchargement démarre de suite…

  23. Offre plutot intéressante mais surtout hypocrite de la part d’un distributeur papier!!
    pour le reader, j’ai trouvé un autre site qui propose les mmes services sans aucun téléchargement
    http://www.lekiosque.fr
    le site est d’ailleur bcp plus joli à mon gout…!

  24. Hello !

    Perso je suis plutôt pour ce genre d’offres, exception faite du support uniquement Windowsien (mais si un reader pour d’autres OS doit sortir c’est tant mieux !).

    L’interface est très intuitive et de mon côté je n’ai pas eu de ralentissement des magazines choisies (24 le premier coup 🙂 ) pour une petite heure de rapatriement (mon PC n’est pas une bête de course).

    Mon avis ici : blog.shigaepouyen.net/ind…

  25. Une info pour les utilisateurs de Mac qui attendent ce service, j’ai interrogé quelqu’un chez HDS Digital, et voici sa réponse :
    "Pour ce qui est de la version mac, elle nous a posé beaucoup de problèmes de développement et il ne nous reste que 2 détails techniques mineurs à régler pour enfin la lancer. Nous sommes bien évidemment conscients de l’attente à ce niveau, et ce d’autant plus que la plupart de nos éditeurs ne sont que sur environnement Mac! Je te tiens au courant dès que tout est prêt."

    ==> c’est pour bientôt, donc 😉

  26. l’offre peut sembler intéressante mais le téléchargement en fonctionne pas du tout (1 magazine chargé en 1 nuit). Et pas de réponse de la hot line. Par contre jamais problème pour accéder au site d’achat. donc méfiance…

  27. J’ai pris un abonnement et c’est en effet très problématique (pour le moment???) pour télécharger et je rencontre d’autres problèmes comme la liste des magazines qui s’efface (faut-il recommander?), téléchargement qui se feraient mais qui n’apparaissent pas dans le reader…
    La hotline m’a répondu (aussi bien celle de relay que celle du reader) qu’ils avaient eu un grand succès et que les serveurs étaient un peu à la traine et que cela s’arrangerait rapidement…c’était il y deux jours.

  28. Excellente idée.
    Sauf qu’elle n’a rien d’original et existe depuis bien longtemps aux USA. Le premier acteur majeur de ce type de services fut Zinio, testé d’ailleurs par Hachette dans les années 2005-2006, au moment où cette technologie avait le vent en poupe. Depuis Zinio s’est effondré à cause de la nécessité de télécharger un Reader propriétaire. Entretemps Hachette a fait développé le sien. Et le résultat n’est pas fameux.
    Aujourd’hui, la solution de presse en ligne la plus qualitative et avancée technologiquement est celle de Nxtbook Media (le Nxtbook) proposée en France par la société Newpress, qui par ailleurs, avait déjà lancé un communiqué de presse en 2006 (!) sur les avantages écologiques de cette solution. http://www.eliotrope.fr/communiq...
    Evidemment peu repris par les médias à l’époque pour de nombreuses raisons.
    L’autre avantage est que les publications en ligne Nxtbook (magazines, brochures, catalogues etc.) se lisent dans un navigateur Internet, sans Reader, avec seulement le Player Flash, et que le système autorise autant la protection de la diffusion (via un système anti-piratage super puissant mais simple) qu’une grande viralité. Sans parler du « Flash indexé » qui permet aux contenus des publications d’être indexés par les moteurs de recherche habituels…
    Pour en savoir plus :
    http://www.nxtbookmedia.com
    http://www.newpress.fr
    Le kiosque de Nxtbook Media (publications professionnelles principalement) : nxtbook.com/news/newsstan…

  29. Bonjour,
    J’ai utilisé ce service pendant trois mois quand soudainement le fameux logiciel "Delivery Reader" a refusé d’accéder à tous mes magazines téléchargés. Je n’ai pourtant ni changé d’ordinateur ni de système. J’ai donc tout perdu ! Car l’historique ne me permettait pas de tout récupérer.
    Quant à la hotline : ils en ont rien à foutre, c’est le dernier de leur problème, il ne prennent même pas la peine de répondre aux emails.
    Donc je déconseille FORTEMENT ce site si vous voulez vous constituer des archives et conserver vos documents dans le temps car le logiciel n’est pas du tout fiable !

  30. il y a bootcamp ou Parallels Desktop ou des soft du type sur mac pour utiliser les soft pc d’ailleurs je pense q apple se tire une balle dans le pied avec ceci car de moins en moins d editeur vont se prendre la tête à develloper des versions specifique mac sachant que ce genre de solution existe non?

  31. apres un essai sur un magazine gratuit qui a tres bien marche je m"abonne en illimite et depuis rein ne marche , apres 6 messages à la hot line aucune reponse.cela fait une semaine que j’attends. conclusion il encaisse bien le montant mais rien en reour.et meme pas la politesse d’accuser reception des messages.
    donc pour l’instant mefiance surtout s’il ne sont capable d’assurer le service pour l’instant 17 € pour rien.
    Bravo relay !!

  32. ça marche bien, même s’ils sont victimes de leur succès.

    Par contre, après trois emails à la hotline, j’ai toujours pas de retours sur comment télécharger les factures pour l’éco forfait !!!!!!!!!

  33. Bon je rectifie mon message precedent , j"ai enfin eu une reponse et cela marche de plus la lecture est agreable

  34. Réponse d’un outil de dématérialisation de magazine pour télécharger
    mes factures :
    envoyer un courrier !

    Ils ont même pas prévu la dématérialisation des factures
    :-)))))))))))))))))))))))))))))))))

    Bonjour,

    Vous devez nous en faire une demande officielle par courrier en indiquant votre numero de siret, RCS, adresse société au 19/29, rue du capitaine Guynemer – 92400 COURBEVOIE

    Cordialement,

    le kiosque numérique

  35. C’est horriblement cher, c’est plein de DRM et surtout quand vous avez un problème (impossible de télécharger un livre payé), vous vous apercevez qu’il ne vous reste plus qu’à pleurer.
    J’ai posté plus de 5 messages, téléphoné au central marocain surtaxé: Rien, pas une réponse.
    Ce « truc » mérite de retourner dans les profondeurs méconnues du web.

    Quand on paye pour quelque chose que l’on n’a pas à la fin ça s’appèle du vol, quel que soit le support.
    Mais ça ne semble pas les inquiéter…

Répondre