[brève] Google publie le code open source de Chrome OS

Comme prévu, la conférence de présentation de Google Chrome OS, le futur système d’exploitation mis au point par Google, vient d’avoir lieu à Mountain View, et Google n’aura pas traîné pour publier cette annonce importante. « Google publie aujourd’hui le code open source de son système d’exploitation Google Chrome OS. Les premiers ordinateurs fonctionnant sous Google

Comme prévu, la conférence de présentation de Google Chrome OS, le futur système d’exploitation mis au point par Google, vient d’avoir lieu à Mountain View, et Google n’aura pas traîné pour publier cette annonce importante.

« Google publie aujourd’hui le code open source de son système d’exploitation Google Chrome OS. Les premiers ordinateurs fonctionnant sous Google Chrome OS seront disponibles au quatrième trimestre 2010. Google annonce dès maintenant la disponibilité de ce code pour inciter les partenaires technologiques, la communauté open source et les développeurs indépendants à participer à son développement.

Conçu pour être léger et rapide, Google Chrome OS permet aux utilisateurs de démarrer leur ordinateur et de se connecter à Internet en quelques secondes. Le système d’exploitation repose sur Google Chrome, le navigateur Web de Google. Lancé en 2008, ce navigateur a été conçu en réponse à la déferlante de nouvelles applications puissantes sur le Web. Google Chrome OS poursuit cette logique, en mettant l’accent sur un accès rapide, stable et sécurisé au Web, véritable pilier du système d’exploitation. »

« Depuis ces dernières années, les gens passent de plus en plus de temps en ligne et leur champ d’action est illimité. Nous voulions offrir un environnement informatique radicalement différent, adapté à l’utilisation actuelle d’Internet », a indiqué Sundar Pichai, Vice-président produits chez Google

Le système d’exploitation Google Chrome OS sera disponible fin 2010.

En attendant, si vous êtes concerné par le développement open source pour Chrome, vous pouvez vous rendre sur le site dédié http://www.chromium.org/


Nos dernières vidéos

14 commentaires

  1. Peut-être que ça permettra ENFIN à Google d’avoir des softs accessibles aux malvoyants… mais vu le fail de Android en ce domaine, j’ai bien peur que non… Je resterai donc sous Win, seul OS accessible (si l’on n’utilise pas Chrome ou Safari ou iTunes…), ne pouvant, pour les mêmes raisons, non-plus utiliser de Mac (Linux est une solution, mais mes softs préférés ne sont pas portés sous cet OS 🙁

  2. Y a un truc que j’ai pas compris … Ils brident a mort leur os (installation uniquement sur SSD, et sur netbook) … D’ailleurs va falloir m’expliquer comment on différencie au niveau soft, un netbook avec un atom + un ssd, d’un PC avec un atom et un ssd ???

    ET … ils donnent le code source. Je ne vois ce qui empecherai donc quiconque de recompiler le machin pour que ça fonctionne partout ?

    Je suis perplexe

  3. Un bon OS alternatif à mon goût. De plus en plus de gens utilisent leurs ordinateurs uniquement pour aller sur internet. C’est donc une bonne solution alternative. Espérons que les netbooks seront vendus avec des connections 3G pour rester connecté en permanence comme avec les smartphones.
    Une nouvelle solution et dans le monde des systèmes d’exploitation, ça ne sera pas de trop !

  4. @amapi : c’est très simple, comparons avec les téléphones android :
    – Tu fais un téléphone dont le software est géré par Google > Tu obtiens un téléphone certifié « with Google » (cas des HTC Dream et Magic).

    – Tu installe un android customisé (avec surcouche de présentation ou autre) > Tu te démerde, et Google ne pose pas son nom dessus (cas du HTC Hero, ou du Samsung Galaxy).

    Pour Chrome OS se sera surement pareil. Ils ne souhaitent pas t’empêcher de l’installer sur ton PC de bureau à base de quadri Xeon quadri core. Mais ils n’en développeront pas eux même pour les vendre « with google ».

  5. @Julien, a oki, oui, si ce n’est que ça, c’est pas mal. Je préfère une boite qui certifie un soft sur un hard, mais qui laisse la possibilité de bidouiller comme on veux, qu’un truc completement vérouillé qu’on ne peux installer que sur un hard precis, aussi bon soit il (suivez mon regard vers le fruit défendu ..).

  6. Pingback: Google : Chrome OS | Upnhot.com - Tongo.asia, China, Entrepreneurship and Web

  7. Eric

    @slamp : tu veux vraiment savoir ? Ok, allons-y :

    – Samsung Galaxy (Android)
    – Nokia N97
    – Samsung Omnia II (Windows Mobile 6.5)
    – Motorola Blur Dext (Android)
    – LG GW620 (Android)
    – BlackBerry Bold
    – BlackBerry Curve
    – HTC Touch Pro II
    – Samsung Jet

    Je crois que je n’en n’oublie pas 🙂 Mais le prochain test que je publierai sera celui du LG GW620 Android

  8. Jolie liste !!!

    Perso j’ai bien aime le Blackberry Bold sauf qu’on devient accros 😉
    Les « androids » m’ont plu d’une facon generale. Il faut dire que je suis un grand utilisateur des services google.

    Apres j’ai fait le choix de ne pas etre connecte au net via un terminal mobile: une facon de limiter un peu m’ont addiction au net (et diminuer mes factures).

  9. Sécurisé, oui le temps de fouiller le code et de trouver quelques failles.
    L’open source malgré son côté généreux et sympathique a cette faiblesse. Mais au vu de la communauté, une faille trouvé peut être corrigé en quelques heures, voir quelques minutes.
    Google va t-il pouvoir s’imposer sur ce marché, surement avec un peu de temps.

Répondre