Google Street View temoin du réchauffement climatique

Google Street View permet de mieux comprendre les effets du changement climatique sur les animaux et la nature.

Ours polaires et fonte des glaces

Alors que se déroule à Paris la COP 21 dédiée, rappelons-le, au changement climatique et à la recherche de solutions pour endiguer le réchauffement de notre planète, Google souhaite témoigner des changements observés sur notre terre. Grâce à Google Street View chacun peut avoir un accès au monde entier et observer l’écosystème et ses changements. Cela est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur les actions que les associations et ONG mettent en œuvre pour protéger la planète.

En visualisant les ours polaires face à la fonte des glaces on devine que leur survie est compromise. Street View peut aussi témoigner du déclin des chênes bleus en Californie. Les exemples sont malheureusement très nombreux.

Chênes bleus

Les outils proposés par Google permettent de surveiller les changements environnementaux et de comprendre l’impact du réchauffement climatique : Google Earth Project et Google Trekker sont des outils de cartographie précieux pour visualiser les endroits inaccessibles en voiture. Google utilise aussi un équipement de monitoring connecté au web sur ses véhicules dédiés à Google Street et qui permettent de mesurer la pollution dans l’air. C’est d’ailleurs ce projet de surveillance de l’air que Google souhaite développer en 206 sur ses véhicules localisés dans la baie de San Francisco, Central Valley et les alentours de Los Angeles.

Les associations à but non lucratif peuvent maintenant postuler au programme de prêt de Trekker (randonneur Street View) pour participer à la cartographie des zones difficiles d’accès avec un enregistrement à 360 degrés.

Désormais, le changement climatique n’est pas qu’une théorie. Il s’observe sur Google Street View. En espérant que cet article aura su vous sensibiliser sur la nécessité de protéger notre planète car chacun peut agir à son échelle, en commençant, par exemple, par utiliser raisonnablement le chauffage chez soi, en évitant de laisser ses appareils électroniques en veille, en triant ses déchets et en consommant de manière plus réfléchie.

Source


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre