Passer au contenu

Comment écrire un A (E, U) majuscule avec accent sur un PC Windows

Vous cherchez inlassablement comment écrire des lettres majuscules sur votre clavier sous Windows ? Cet article vous guide à travers les méthodes faciles pour écrire un “À” majuscule sur un PC Windows. Et les autres lettres aussi.

“Hey les gars, comment on fait un A majuscule sur un clavier Windows ?”. Cette question (qui se solde souvent par un “tu n’as qu’à acheter un Mac”), de nombreux utilisateurs d’ordinateurs sous Windows se la posent.

Écrire en français sur un clavier d’ordinateur peut souvent se transformer en une épreuve de gymnastique digitale, surtout quand il s’agit d’insérer des majuscules accentuées comme le “À”. Pourtant, que ce soit pour des raisons professionnelles ou pour maintenir l’intégrité de la langue française, il est crucial de maîtriser cette compétence.

Heureusement, Windows offre plusieurs solutions pour simplifier cette tâche. On vous dit tout.

Les 3 méthodes pour écrire un “À” majuscule sur Windows

Plutôt que de proposer tout simplement d’appuyer sur le bouton concerné (on trolle), Windows propose trois méthodes pour écrire un A en majuscule avec accent. Les voici.

Utiliser des raccourcis clavier

Le moyen le plus rapide et le plus courant pour écrire un “À” majuscule est d’utiliser des raccourcis clavier. Pour ce faire, suivez ces étapes simples:

  • Appuyez simultanément sur Ctrl + Alt + 7. Notez que le 7 doit être celui situé en haut du clavier, et non celui du pavé numérique.
  • Ensuite, tout en maintenant la touche Maj (Shift) enfoncée, appuyez sur la lettre A.

Cette combinaison de touches permet d’obtenir rapidement et efficacement un “À” majuscule.

Utiliser les codes des ASCII:

Une autre méthode consiste à utiliser le système de codage ASCII. Un quoi ? Pas de panique. Pas besoin de connaître la définition de ce terme barbare pour vous en sortir.

Retenez que cette norme informatique, bien qu’ancienne, reste très efficace pour la saisie de caractères spéciaux, y compris les majuscules accentuées. Voici comment procéder :

  • Assurez-vous que votre clavier dispose d’un pavé numérique.
  • Maintenez la touche Alt enfoncée.
  • Tapez la combinaison de chiffres 0192 sur le pavé numérique.
  • Relâchez la touche Alt. Le caractère “À” devrait maintenant apparaître.

Bien que cette méthode nécessite de mémoriser des codes, elle est extrêmement utile pour une variété de caractères spéciaux. Si vous n’avez pas de mémoire des chiffres, vous pouvez écrire la combinaison sur un post-it.

Utiliser la table de caractères Windows:

Pour ceux qui préfèrent une méthode plus visuelle, la table de caractères Windows est une excellente option, bien que plus fastidieuse. Elle permet de sélectionner et d’insérer n’importe quel caractère spécial, y compris le “À” majuscule. Voici comment y accéder :

    • Ouvrez l’outil de recherche Windows en appuyant simultanément sur les touches Windows + S.
    • Tapez “table des caractères” ou “charmap” dans la barre de recherche.
    • Ouvrez l’application “Table des caractères” qui apparaît.
    • Recherchez le “À” majuscule, sélectionnez-le, puis cliquez sur “copier”.
    • Collez le caractère à l’endroit désiré dans votre document.

Cette méthode est particulièrement utile si vous avez besoin d’accéder fréquemment à une variété de caractères spéciaux. En revanche, sur la saisie d’un long texte, elle peut vite devenir laborieuse.

Et les autres lettres ? Et les cédilles ?

test dell xps 13 plus design clavier
© Presse-citron

Maîtriser le “À” majuscule est un excellent début, mais la langue française regorge d’autres lettres majuscules accentuées et de cédilles qu’il est tout aussi important de savoir écrire correctement.

Les lettres telles que “É” (E majuscule accent aigu), “È” (E majuscule accent grave), “Ç” (C cédille majuscule) et “Ù” (U majuscule accent grave) sont également fréquemment utilisées. Heureusement, les mêmes méthodes mentionnées précédemment peuvent être appliquées à ces caractères :

  • Pour le “É” et le “È” majuscules, les raccourcis clavier sont respectivement Ctrl + 4, puis Maj + E et Ctrl + Alt + 7, puis Maj + E.
  • Pour le “Ç” majuscule, la combinaison est Ctrl + ‘,’, puis Maj + C.
  • En utilisant les codes ASCII, on peut écrire “É” (Alt + 0201), “È” (Alt + 0200), “Ç” (Alt + 0199 ou Alt + 128) et “Ù” (Alt + 0217).

En intégrant ces caractères dans votre pratique quotidienne, vous enrichirez non seulement vos compétences en frappe, mais aussi la qualité de votre écriture, en respectant les nuances de la langue française.

Bien qu’il existe une variété de méthodes, nous vous recommandons chaudement l’écriture en codes ASCII, plus rapide et plus efficace dans la rédaction d’un texte. Néanmoins, vous pouvez choisir la méthode qui vous convient le mieux, bien entendu.

📍 Pour ne manquer aucune actualité de Presse-citron, suivez-nous sur Google Actualités et WhatsApp.

Newsletter 🍋

Abonnez-vous, et recevez chaque matin un résumé de l’actu tech

27 commentaires
27 commentaires
  1. Heu… tout ça est encore effectif, c’est sûr, mais depuis bien 5 ou 6 ans maintenant, depuis Windows 10, il suffit de faire le raccourci touche Windows ⊞ + point (ou + point-virgule) et on a un petit menu qui apparaît là où l’on tape et où se trouvent tous les caractères : ceux couramment utilisés, les smileys, émojis💡, les caractères accentués, et autres latins, mathématiques…
    de quoi faire des envieux sur les autres plateformes 😉

  2. Windows Power Toys intègre un outil qui offre un accès très facile à tous les caractères spéciaux dont les capitales accentuées ❗
    Votre article est complètement caduque ❗

    1. Désolé, mais je dois faire ce correctif… Erreur de touche. C’est l’âge qui veut ça ? ;-))
      – Pour le É : Alt et je tape 144.
      – Pour le È : Alt et je tape 212.
      – Pour le Ç : Alt et je tape 128.
      – Pour le À : J’utilise le A et je rajoute l’accent ` de la touche 7è`.
      Voilà, voilà… là c’est bon. J’ai vérifié ;-))

  3. Vous oubliez de dire que tout cela n’est qu’un bricolage fait de bouts de ficelles simplement parce que la disposition Azerty n’est tout simplement pas adaptée à la langue française (quel comble…). Donc pour ceux qui souhaitent plus de cohérence il faudrait se tourner vers des dispositions un peu plus complète, comme l’Azerty Amélioré (qui intègre les majuscules accentuées mais conservé des défaut d’emplacement d’Azerty) ou qui vont bien plus loin dans l’optimisation, comme Bépo ou – mieux encore mais plus récent – Optimot.

    1. Ce n’est pas tant la disposition Azerty qui n’est pas adaptée à la langue française (sur le plan typographique) mais plutôt le mode de fonctionnement de la touche de verrouillage majuscule sur certains systèmes d’exploitation.

      Sous Windows, la touche de verrouillage entraîne bien la saisie en majuscule des lettres non accentuées (AZERTYUIOP QSDFGHJKLM WXCVBN) mais pour les autres touches, c’est le caractère sérigraphié tout en haut qui est pris en compte. Exemple : Verr. Maj actif + ù donne %.

      Sous Linux, et il me semble que c’est le réglage par défaut, la touche de verrouillage ne sélectionne pas le caractère du haut de la touche mais se contente de mettre le caractère de base en majuscule, qu’il soit accentué ou non. Pour accéder aux caractères situés sur le haut des touches, il faut utiliser la touche majuscule simple.
      Par exemple, pour taper les lettres qui vont suivre, je vais simplement activer le verrouillage majuscule et taper sur les touches ou figurent les caractères accentués (et parfois les touches tréma et accent circonflexe) : ÉÈÊÇÀÜÙ.

      Le seul inconvénient de ce mode de fonctionnement, c’est que cela complique un peu l’entrée de séries de chiffres lorsque l’on ne dispose pas d’un pavé numérique ; on est obligé de maintenir la touche majuscule enfoncée durant toute la saisie.

      1. Qu’il s’agisse de Windows, Linux ou Mac, toutes les possibilités de rendu de caractères relèvent de la disposition clavier donnée pas le pilote. Par disposition j’entends la couche logicielle qui interprète les événements clavier (keycode) coté système d’exploitation et qui est censé se faire le représentant d’une norme. L’aspect sérigraphique du clavier est purement représentatif mais pour ceux qui ont pris le temps d’apprendre à taper, la sérigraphie pourrait tout aussi bien ne pas être présente (“blank”, comme c’est le cas sur certaines proposition de clavier ergonomiques).

        Le mode de fonctionnement de la touche Capslock relève lui aussi du pilote. Sous Mac les possibilités de fonctionnement d’un pilote n’a pas beaucoup de limite, sous Linux un peu moins et sous Windows les possibilités sont beaucoup plus contraignantes et limitées. Linux a en effet un système de rendu intéressant des majuscules par l’utilisation du Capslock, mais c’est uniquement un moyen de rendu parce que précisément la norme Azerty ne le prévoyant pas, cela a été rajouté par convenance pour se conformer aux règles typographiques de la langue française. Pour beaucoup de “typists” la touche Capslock n’a pas beaucoup d’utilité et est même supprimée de configurations de claviers programmables par leur utilisateur (à titre d’exemple je n’en ai pas sur le mien). Pour taper des majuscules accentuées il suffit que la majuscule accentuée ait sa propre position sur touche et éligible au Shift, ce qui n’est pas le cas de l’Azerty, mais de Bépo et Optimot. l’Azerty Amélioré rend cela possible mais il ne répond pas à une optimisation du positionnement des touches en fonction de leur fréquence d’utilisation (des comparaisons de performances que l’on peut trouver ici : https://optimot.fr/compare.html). C’est un autre sujet, certes, mais qui reste important dans l’appréciation que l’on peut se faire d’une disposition. On croit souvent à tord que l’Azerty a du faire l’objet d’une étude sérieuse et c’est totalement faux. C’est juste que tout le monde l’utilise par habitude mais elle ne fait pas du tout l’objet d’études de performance sérieuses et s’effondre dans les statistiques dès que l’on s’y aventure.

  4. Euuuuh !! Ils en pensent quoi nos Académiciens (pas ceux de TF1 !) ?
    Dans la langue française, les majuscules ne sont pas accentuées. Niveau CE1, CE2 voire CP !
    Et je précise pour les “haters” que “voire” est un adverbe quand il est utilisé comme ici et prend un “e” !

    1. Dans la langue française les majuscules DOIVENT ÊTRE accentuées 🙂 C’est parce que l’Azerty, issue de la disposition Qwerty sans accent, l’a démocratisé et en a rendu l’usage impossible que cela laisse penser cela.

      Des dispositions alternatives ont d’ailleurs été pensées pour cela, comme Bépo qui en plus favorise une optimisation des touches par rapport à leur usage. Mais cela demande de véritablement apprendre à taper au clavier (bépoète.fr) comme il se doit, ce qui est la préoccupation de bien peu de monde malheureusement.

      Hormis ce problème d’accès aux majuscules accentuées, l’Azerty a aussi de très gros défauts d’ergonomie (que ne résous donc pas la version révisée). Il n’est pas rare de devoir aller consulter un médecin pour des douleurs aux doigts ou canal carpien à partir de 45 ans alors qu’il s’agit de défaut de disposition qui “tordent” les doigts. Pour ceux qui passent du temps devant l’ordinateur ce n’est pas aberrant de penser à apprendre à taper au clavier comme l’on apprendrait à jouer d’un instrument de musique. Mais trop peu font le pas.

    1. Oui, ça paraît évident que le Qwerty, qui ne dispose d’aucun caractère accentué, puisse paraître approprié pour écrire des majuscules accentuées. Wait… What ‽ 😀

  5. On peut aussi utiliser un clavier AZERTY 271-300 qui permet d’écrire directement tous les caractères de la langue française, y compris les capitales accentuées !

  6. >>Pour le “É” et le “È” majuscules, les raccourcis clavier sont respectivement Ctrl + 4, puis Maj + E et Ctrl + Alt + 7, puis Maj + E.
    Vrai pour Ctrl + Alt + 7, puis Maj + E =>È (ou encore Alt Gr + Maj + E).
    Faux pour Ctrl + 4, puis Maj + E =>E

    >>Pour le “Ç” majuscule, la combinaison est Ctrl + ‘,’, puis Maj + C.
    Faux =>C

    Je ne sais pas avec quel clavier a été réalisé cet article. Pas le clavier français standard !

    1. Désolé de devoir vous contredire 🙂 « En français, selon l’avis de l’Académie française, « l’accent a pleine valeur orthographique ». Celle-ci recommande donc l’usage d’accent ou tréma sur une majuscule, tout comme l’utilisation de la cédille et de la ligature. » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Usage_des_majuscules_en_fran%C3%A7ais). C’est justement parce qu’on ne peut pas réaliser avec la disposition française par défaut que la plupart des personnes en sont réduire à en faire abstraction. C’est aussi un peu à cause de cela (mais pas seulement) que d’autres dispositions comme Bépo ou Optimot existent.

  7. Comme mon nom de famille comporte un accent, lorsque j’écris mon nom en lettres majuscules, je mets l’accent.
    Et je me moque bien de savoir si c’est la bonne règle que j’applique. L’essentiel étant, c’est que l’on prononce correctement mon nom.
    Cela dit, depuis de nombreuses années j’utilise la méthode suivante, bien plus simple :
    – Pour le É : Alt et je tape 144.
    – Pour le È : Alt et je tape 213.
    – Pour le Ç : Alt et je tape 218.
    – Pour le À : J’utilise le A et je rajoute l’accent ` de la touche 7 è.
    Voilà, voilà…

    1. Désolé, mais je dois faire ce correctif… Erreur de touche. C’est l’âge qui veut ça ? ;-))
      – Pour le É : Alt et je tape 144.
      – Pour le È : Alt et je tape 212.
      – Pour le Ç : Alt et je tape 128.
      – Pour le À : J’utilise le A et je rajoute l’accent ` de la touche 7è`.
      Voilà, voilà… là c’est bon. J’ai vérifié ;-))

  8. Bonjour à tous,
    Je profite de ce sujet pour poser une question légèrement en marge mais qui me mets dans une situation pénible. Si quelqu’un peut m’aider…
    Depuis quelque temps, sans doute suite à une fausse manœuvre, j’ai perdu tous les caractères qui se trouvent en bas des touches numériques (première ligne d’un clavier AZERTY) et quelques autres. Je ne suis pas passé en version anglaise pour autant.
    Connaissez-vous la combinaison qui me permettrait de retrouver un clavier complet (clavier Microsoft All-in-one) ?
    Merci d’avance.

  9. Je dois contredire l’article : pour l’accent aigü ca ne fonctionne pas : Ctrl + Alt + 4 fait une accolade ouvrante. Le simple appui sur “4” (sans majuscule) insère simplement une apostrophe. Donc, pour l’accent aigü rien ne fonctionne sauf charmap et Windows + ; évidemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *