Suivez-nous

Cinéma

Comment Night Shyamalan évalue le succès de ses films

Night Shyamalan adopte une approche pour le moins originale afin de mesurer les réactions du public et faire évoluer sa création.

Il y a

  

le

 
Glass avis critique avec et sans spoilers
© DR

Comment évaluer le succès d’un film ? Pour certains réalisateurs mais aussi du côté des studios, on le mesure surtout au niveau des entrées, des revenus générés par rapport au coût initial du film. Bref, le poids des entrées, des gens qui se rendent dans un cinéma pèse alors très fortement. Mais quid de ceux qui y sont allés mais qui sont déçus ? Ils peuvent bien sûr lâcher des commentaires acerbes sur les réseaux sociaux ou les plateformes dédiées. Mais, Night Shyamalan explique surtout avoir une approche foncièrement différente pour évaluer le succès d’un de ses films.

Night Shyamalan et le défi des toilettes

Le fantasque réalisateur possède une filmographie pour le moins originale. Acclamé par la critique pour Sixième Sens, il a aussi commis quelques films beaucoup plus polémiques. Il explique dans une interview relayée par le site comicbook mesurer le succès de son film à partir des pauses toilettes. En clair, pendant les diffusions auprès de publics tests, il compte le nombre de personnes qui vont aux toilettes. De son point de vue, si les gens acceptent de perdre une partie du film, c’est qu’il peut encore être modifié et c’est donc ce qu’il fait. C’est même une étape majeure dans sa façon d’éditer un film. Il n’hésite pas ainsi à faire plusieurs tests jusqu’à atteindre un nombre de pauses toilettes qu’il considère comme raisonnable.

Pour la dernière version du film, il reste deux personnes qui vont aux toilettes en courant et sortent de la salle à reculons pour ne rien perdre.

Un sentiment renforcé par le fait que Night Shyamalan s’est bâti une réputation sur les retournements de situation. De quoi faire peur à ses audiences face à la perspective de perdre quelques instants du film…

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Renaud.

    25 janvier 2020 at 0 h 12 min

    Audience? Éditer? Ce n’est pas francais, et ce n’est pas sérieux (ca fait -mal- traduit de l’anglais americain).

    On dit public, ou (télé)spectateur. On dit monter un film…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests