Comment sont lus les résultats de Google

La société Miratech, spécialisée dans les problématiques d’ergonomie et d’utilisabilité des sites web, via la méthode de l’eye tracking (suivi du mouvement des yeux sur l’écran), vient de publier sa dernière étude sur le comportement des internautes lors d’une recherche sur Google : « Eye tracking : comment sont lues les pages de résultats de Google

La société Miratech, spécialisée dans les problématiques d’ergonomie et d’utilisabilité des sites web, via la méthode de l’eye tracking (suivi du mouvement des yeux sur l’écran), vient de publier sa dernière étude sur le comportement des internautes lors d’une recherche sur Google : « Eye tracking : comment sont lues les pages de résultats de Google ?« .


non ce n’est pas une tâche de jus d’orange (ni de Pampryl)

Selon Miratech, « L’étude a été menée en 2008 et 2009 auprès de 24 participants (9 français, 7 japonais, 8 américains). Elle mesure le regard des internautes à la recherche d’informations via le moteur de recherche Google. »

Les résultats ne surprendront pas les habitués du web et de Google, puisqu’ils font ressortir la concentration de la lecture des résultats au premier tiers supérieur gauche de la page, nommé « triangle d’or ». Plus préoccupant en revanche, le fait que dès cette section parcourue, les internautes ne passent pas à la deuxième page mais préfèrent modifier leur requête, après seulement 3 secondes en moyenne.

Ce qui signifie que sur les milliers de résultats fournis par Google sur une recherche, nous décidons que seulement les 4 ou 5 premiers sont pertinents, qu’au-delà de la première page il n’y a point de salut, et qu’il vaut mieux modifier les termes de sa recherche plutôt que s’égarer dans les voies de garage du moteur.

D’où la lutte acharnée des spécialistes du référencement : la première page sinon rien. Je me demande d’ailleurs quel est le taux de visite de la… deuxième page de résultats, car si je prends pour exemple mon propre comportement et ceux que je peux voir autour de moi, si je ne trouve pas un résultat sur la première page, il m’arrive fréquemment de passer sur une page au hasard, souvent comprise entre la cinquième et la dixième, avec une sorte de curiosité d’archéologue, impatient de voir ce que je vais trouver dans cette grande friche du web représentée par les résultats lointains de Google.

Autre élément à prendre en compte à mon avis : le niveau d’expérience des utilisateurs. L’internaute aguerri, outre le fait qu’il saura mieux formuler une requête pertinente, passe rarement à le deuxième page, alors que le néophyte feuillète les résultats de Google page par page comme il le ferait avec une bonne encyclopédie papier.

Cela étant, y a-t-il encore des néophytes sur Google ?

Edit : comme le font très justement remarquer @titlap et @Hubert dans les commentaires, la recherche d’images induit un comportement très différent, conduisant à feuilleter plusieurs pages. Pourquoi ? Une étude sur la recherche d’images serait probablement très intéressante.


Nos dernières vidéos

36 commentaires

  1. Y a un critère également que je prends en compte c’est la miniature du site via la plugin Google Preview sous Firefox qui détermine le « sérieux » du site.

    Et Google sans ce plugin est assez déroutant je trouve pour ma part, d’où peut être cet arrêt de recherche qu’aux premiers résultats sans compter le nombre élevé de requêtes google représentant juste l’url du site (donc déjà connue) qui fait que le clic du premier résultat soit si important …

  2. Ce que tu dis sur le niveau d’experience est très vrai.
    Je vais bien réfléchir à mes mots clés et regarder uniquement la 1ere page alors que les internautes occasionnels (des clients, ma mère, par exemple) vont regarder tous les résultats page par page, souvent ils cliquent aussi sans trop réfléchir sur la 1ere réponse, même si le titre et la description montrent clairement que l’article n’est pas pertinent.

  3. Déjà j’ai une façon assez bizarre de faire des recherches dans google. Je fais mes recherches uniquement par mot clé. Je cible les 2 ou 3 mots qui définissent le mien ce que je cherche. Je ne fais jamais de phrases (alors qu’il semble que ce soit une pratique assez normale pour les néophytes en internet).

    Par contre, je parcours en règle générale les 4 ou 5 premières pages de résultat histoire d’être certaine de ne pas passer à côté DU site. Mais je ne vais jamais au delà.

  4. Eric

    @Marie greluche
    Moi c’est l’inverse, la plupart du temps je fais des recherches avec des phrases ou des expressions complètes en langage naturel et google se débrouille pas mal

  5. Effectivement le triangle d’or est bien connu des référenceurs. Mais avec les liens sponsorisé affichés en haut de page, le triangle d’or se limite grandement pour les résultats non sponsorisés. J’avais ces stats en tête :
    – 90 % des internautes ne vont pas au delà de la première page (de 10 résultats),
    – Les 3 premiers résultats de cette première page monopolisent plus de 60% des clics,
    – La première position reçoit environ 4 fois plus de clics que la seconde.

    Quant à mon utilisation de Google, je reformule très rapidement ma requête car je me rends compte que le spectre est encore trop large et je l’affine progressivement. Je retire aussi des mots que je ne veux pas voir avec l’opérateur – devant le mot à retirer des résultats. Cette petite astuce est très pratique parfois.

  6. On devrait retirer l’utilisation du net au grand public, (chose que ces messieurs décideurs de l’HADOPI ont bien compris) pour le remplacer par un minitel 2.0 avec une liste blanche restreinte.

    L’Homme est un GROS CONNARD qui s’ignore. (sauf moi, puisque je suis Dieu)

    à quoi sert toute cette technologie, tout le matériel aussi sophistiqué, tout cet argent et surtout tout cet effort, si le pékin moyen n’a même pas assez de neurones pour savoir les utiliser et surtout optimiser tous ces moyens qu’on lui donne à sa disposition… ou alors on devrait inventer la machine automatique qui saura foutre dans sa bouche ce que l’homme veut. (regardez dans Wall-E)

    monde de merde !

  7. Les résultats sont bien différents par contre si on veut trouver une image ! Après avoir tapé notre requête, on n’hésite pas à parcourir plusieurs pages pour trouver ce qu’on cherche réellement !

  8. Effectivemnt, la recherche sur les images fonctionne bien différemment. J’ai beaucoup de visites sur mon site dûes aux images que je n’oublie pas d’annoter avec un ALT. Pourtant je ne suis pas forcément dans les premières pages des résultats en question.

  9. bonjour,
    Si cette méthode de lecture est très majoritaire les premières positions seront logiquement de plus en plus payante pour les mots clés ayant un intérêt financier. En tapant « Voyage par exemple » les trois premiers liens étaient des liens sponsorisés. Les référenceurs qui misent tout sur Google ne serviront plus à rien.
    Cependant certains internautes se servent de Google comme d’un navigateur c’est ainsi que l’une des premières recherches faites sur ce moteur est yahoo. Cela m’a donné l’idée de faire un outil de navigation rapide où chacun peut proposer une association entre un ou plusieurs mots et un site ou une page d’un site. Cet outil peut aussi permettre la navigation facile au sein d’un groupe de site. Par exemple des sites de voyage peuvent avoir les raccourcis voyage1, voyage2. Ce ci peut être intéressant pour découvrir des sites rapidement. par exemple voyage1000 pourrait être rapidement accessible lorsque ce mot sera associé à un site. Mon outil http://www.orvinfait.fr/intern.....acile.html
    Cette étude ne me semble donc pas probante. Si les personnes testées se sont servies de Google comme d’un navigateur il est tout à fait normal qu’elles n’aient pris que le premier résultat. Le nombre de personnes testées est faible et ne correspond pas à une méthodologie de sondage.
    Pour mes recherches d’informations bien souvent je ne m’arrête pas aux premiers résultats. Parfois les premiers résultats donnés ne sont pas ceux qui m’intéressent. Le plus souvent je fais une recherche en feuilletant les pages 1,2,3,4. Pour certaines recherches je passe directement à la page 1 à la page 8 ou 10. Parfois, pour certaines recherches très précises je passe à Yahoo quand les premiers résultats ne correspondent pas à ma recherche. Je ne suis pas un débutant dans la recherche d’informations sur Internet. J’ai créé ma société pour gérer mon portail en 2000.

  10. Oué moi j’ai un peu tendance à faire comme toi Eric, je tape des phrases ou des expressions et généralenement les résultats tombent en 1ère page. Je vais rarement au delà de la troisième page à part si je cherche la recette du crumble « inuit » à la sardine…

    Au niveau du procédé j’avais vu un documentaire là dessus mais on équipait des personnes avec des lunettes « spéciales » et on analysait leurs regards dans un bar par exemple. En voyant les résultats, certain(e)s avaient des surprises, ils (elles) ne se rappelaient plus avoir autant regardé telle ou telle personne (d’ailleurs, c’était marrant de voir comment les filles matent le cul de mecs plus que l’on croît 😉 )

  11. Ce genre d’étude, bien qu’ayant des résultats très « beaux » et « visuels » est à prendre avec des pincettes quand même car le « contexte » est quelques chose de primordial quand on cherche sur internet.
    il y a tellement de « scénario de recherches » différents sur google, qu’une telle étude me semble bien ambitieuse pour « généraliser » le comportement de recherche

  12. Eric

    @titlap et @Hubert :
    Très bien observé, je n’y avais pas pensé, la recherche d’images induit un comportement complètement différent, je complète l’article avec cette remarque

  13. Lors de la recherche de tests matériel (netbook, appareil photo,…) il est souvent difficile de se limiter à la première page qui est bien souvent véritablement squattée par des comparateurs de prix ou revendeurs matériels. Il est donc rare d’y trouver de réels tests, ce qui force à consulter les pages suivantes des résultats de la recherche.
    Ce qui est d’ailleurs assez pénible…

  14. Concernant les images, cela vient peut-être du fait que c’est plus « immédiat » par rapport à une URL, non? On voit tout de suite si une image est pertinente alors que pour une site ça nécessite souvent de visiter le site, c’est donc plus long. De plus, il est peut-être difficile d’associer un mot-clé à une image.

    Concernant le jus d’orange et le pampryl, google a mis une pub pour un « extracteur de jus » 🙂

  15. C’est vrai que généralement l’utilisateur Google (moi y compris a tendance à rester sur la première page)…
    Perso, j’ai installé l’extension AutoPager sous Firefox, il precharge les pages suivantes et les affiche sur une seule page…

    Très pratique, ça économise un clic, mais ça doit fausser les stats Google vu que vais beaucoup plus loin que la première page maintenant… 🙂

  16. Bonjour à tous. Concernant les stats de visites provenant d’un ranking au delà des 10 premiers résultats, j’ai mesuré avec l’outil 103bees que 16.5% des visiteurs venant des moteurs de recherche sont issus d’un ranking de mes billets supérieur à la dixième place (donc 2è page et suivantes de Google et consors…). Ce n’est pas négligeable tout de même…

  17. @DAvid oui mais sur ce point, les résultats de Google sont faussés. Il m’est déjà arrivé de voir une demande de cookies sur mon PC en faisant une recherche sur Google alors que je n’étais pas encore allé sur le site en question.

  18. Dans Banga, Y’a des fruits ……..!!!
    Dans Banga, Y’a de l’eau oui mais pas trop !
    Y’a des fruiiiiiiiiiiiiits !
    Y’a de l’eauuuuuuuuuuuu !

  19. Le fameux triangle d’or… effectivement, en dehors de la première page il n’y a point de salut.

    De même, la première position rafle l’écrasante majorité des requêtes. Il suffit d’observer un néophyte se servant de Google pour le conclure.

    Je rappelle à tous les geeks (dont je fais partie) que 95% des utilisateurs d’internet sont néophytes, et que c’est vers eux que toute les stratégies marketing globales se dirigent.

  20. Bonjour,
    Merci pour ce billet.
    Je trouve que l’échantillon de 24 personnes est un peu réduit non ?
    A-t-on observé des différences de comportement entre les 3 pays représentés ?
    Bonne journée

    Philippe

  21. Pingback: » Daily Digest for 24/02/2009 iJulien

  22. bonjour,

    je cherche un moyen de référencer mon site sans le pénaliser auprès de google.
    On dit aujourd’hui qu’il n’est plus bon de baser son référencement sur les annuaires voir ici http://www.pro-web31.com/refer.....uit-1.html Qu’en pensez vous ?
    Sinon je voudrais bien savoir ou est ce que l’on peut inscrire son site.

    merci pour vos avis.

  23. Pingback: Zoom sur l’Eye tracking | Web marketing pour les nuls, débutants et amateurs avec Superbibi

  24. Pingback: Jetons un oeil sur l’Eye-Tracking | Bulle Interactive | Agence web Montreal

  25. Pingback: Google lance une nouvelle page de résultats de recherche » how to do

Répondre