Suivez-nous

E-commerce

Coronavirus : Amazon interdit la vente de plus d’un million de produits censés guérir la maladie

Le géant du commerce en ligne traque les vendeurs peu scrupuleux qui tentent de profiter de la panique.

Il y a

  

le

 
amazon
© Unsplash / Christian Wiediger

Depuis quelques jours, le coronavirus s’étend à de nombreux pays. L’inquiétude grandit et cela permet à des personnes mal intentionnées de faire des affaires. Selon l’agence Reuters, Amazon a en effet interdit la vente de plus d’un million de produits au cours des dernières semaines. Ils étaient censés pouvoir guérir ou lutter contre la maladie, alors qu’aucun traitement spécifique n’est actuellement disponible.

La firme de Jeff Bezos affirme par ailleurs avoir supprimé des dizaines de milliers d’offres qui tentaient de faire grimper les prix. On a en effet ces derniers temps observé une envolée des tarifs des gels désinfectant, des gants de protection, ou encore des masques. Dans un communiqué, un porte-parole de l’entreprise a précisé : «  Il n’y a pas de place pour des hausses de prix injustifiées sur Amazon. » La compagnie se réserve donc le droit de retirer les articles lorsque leurs prix « sont nettement plus élevés que récemment ».

Les géants du web mobilisés contre la désinformation

La firme entend donc continuer de lutter contre ces pratiques qui gênent ses clients et nuisent à sa réputation. Il y a quelques jours, nous vous expliquions également que la plateforme avait noté que certaines enseignes mettaient trop largement en avant des livres distillant de fausses informations sur le coronavirus, pour instaurer un climat de peur.

Dans le même temps, Amazon a relevé une forte hausse des ventes de produits contenant de la vitamine C. Une conséquence de ces publications qui soutiennent souvent que cette vitamine est en mesure de guérir le virus, ce qui n’est pas le cas.

La plateforme de commerce en ligne n’est pas la seule touchée. Facebook est également confronté à des publicités de produits qui prétendent soigner le coronavirus. Le réseau social a pris des mesures visant à les interdire. Twitter et Google ont de leur côté décidé de mettre en avant les canaux d’informations officielles au sujet du virus, lorsque des internautes cherchent à se renseigner sur le sujet.

Amazon Prime Video
Par : Amazon Mobile LLC
4.5 / 5
2,1 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests