Suivez-nous

Cinéma

Critique Avengers Endgame : une conclusion épique

Avengers est un film attendu par tous les fans du MCU depuis plus de 10 ans. Après plusieurs visionnages du film, découvrez la critique d’Avengers Endgame.

Il y a

le

Critique Avengers Endgame
Avengers Endgame © Marvel

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue pour cette critique d’Avengers Endgame, avec une première partie sans spoiler et une deuxième avec. En revanche attention, les spoilers sont possibles sur tous les précédents films du MCU et sachez que j’utilise des images issues des bandes-annonces pour illustrer mon propos.

S’abonner à Captain Popcorn

Un film pour les fans du MCU, par des fans du MCU

Avengers Endgame est le film le plus attendu par le grand public depuis des années, un phénomène de pop culture qu’on ne peut comparer dans son ampleur qu’aux anciens Star Wars avec en commun cette notion de Saga, en l’occurrence pour Endgame, une forme de point culminant suite aux 21 films précédents. Comment un film peut-il satisfaire un niveau d’attente aussi incroyable, surtout après une fin aussi réussie et ambitieuse scénaristiquement que celle d’Infinity War ?

La réponse est sans doute dans le film de fan service ultime. Le fan service est une notion à double tranchant et je l’utilise dans les deux sens ici, mais essentiellement dans le positif. Ceci dit, est-ce qu’Avengers Endgame est le film parfait ? Loin de là. Je dois même dire que je suis content de l’avoir vu deux fois avant de vous en parler puisque le deuxième visionnage m’a permis de me détacher des points négatifs encaissés au premier pour vraiment profiter de tout le reste.

Avengers Endgame

La conclusion d’un voyage de 21 films

Deux visionnages, ce sera bien le minimum pour capter la majeure partie des références de ce film qui impressionne par sa capacité à revisiter l’ensemble du MCU. Endgame, c’est un film pour les fans du MCU, par des fans du MCU. Obligatoirement, sa saveur sera totalement différente pour un grand connaisseur et amateur du Marvel Cinematic Univers que pour le spectateur qui a suivi les précédents films avec plus ou moins d’attention.

Là où Endgame parvient à remplir sa mission impossible, c’est dans l’émotion qu’il suscite à des moments clés du récit. Le film étant un véritable écrin pour certains personnages qu’il traite presque à la perfection en piochant dans tout l’historique construit par les films précédents et les relations tissées entre ces héros qui n’ont pour la plupart jamais semblé aussi vulnérables et humains.

L’ironie, c’est que les éléments qui ont un peu terni pour moi ces réussites correspondent à tout l’inverse justement, des personnages que j’ai trouvés traités très pauvrement et avec des facilités un peu déconcertantes.

On dit souvent que l’humour fait partie de l’ADN des films Marvel. Mais entre le Soldat de L’Hiver et les Gardiens de la Galaxie, on peut dire que le dosage varie quand même énormément. En l’occurrence, l’humour tombe parfois très juste, mais il vient souvent casser le rythme d’un film tellement ambitieux qu’il ne peut pas se permettre de perdre de précieuses minutes juste pour faire les imbéciles.

Wakanda

Comment se relever de la bataille du Wakanda ?

Le film propose un rythme très surprenant, parfois dans le bon sens, mais pas toujours. Pour moi, il y a un problème de structure et de répartition du temps d’écran. Trop de précipitation pour certains moments pourtant géniaux, et trop de temps consacrés à des événements qui manquent de dynamique.

Je ne suis pas du tout en train de dire que le film ne devrait pas prendre son temps. Il le fait très bien pour certaines scènes qui posent l’état d’esprit des héros et nous donnent de beaux moments d’acteur. Je dis en revanche que d’autres scènes auraient dû être largement raccourcies ou simplement coupées pour laisser plus de place à un troisième acte très puissant.

De ce point de vue, je trouve Avengers Infinity War plus cohérent par exemple et si j’étais obligé de choisir, Infinity War aurait ma préférence du fait de cette meilleure cohésion de rythme et même de tonalité. En termes de réalisation, pour une fois j’ai davantage perçu la critique assez fréquente faite aux Russo, action parfois sur-cutée et surtout filmée de trop près, avec la bougeotte.

Un épilogue à la hauteur

Attention, cela ne concerne que certaines scènes, tandis que sur d’autres, notamment sur la fin au sens large, on a des plans tout bonnement incroyables. Au passage, je dois souligner que ma première séance était en 2D classique et la seconde en IMAX 3D. Et encore une fois, comme pour Captain Marvel, moi qui n’ai jamais aimé la 3D et qui donne souvent la priorité au scénario dans mon ressenti, je dois dire que la différence d’expérience est quand même assez folle.

Malgré mes déceptions sur des personnages et quelques facilités scénaristiques, avec le temps, mon ressenti se cristallisera certainement sur le positif et quoi qu’il en soit je ne peux que reconnaître qu’en termes de conclusion de tout ce qui précède, Endgame s’impose comme une réussite. Un tel niveau de connaissance du MCU, de ses principaux personnages et un épilogue tel que celui proposé ici ne peuvent que toucher les fans tout en faisant abstraction du reste.

Le jardin de Thanos

Le jardin de Thanos

Il est temps maintenant de passer à la partie spoiler. Pensez à revenir ici après avoir vu le film !

Attention début de la critique Avengers Endgame avec spoilers

Alors, par quoi commencer ? Le cold open de la disparition de la famille de Clint joue parfaitement pour nous remettre directement dans l’ambiance. Dans une bonne première demi-heure ou même plus, le film avance à un rythme excellent et nous surprend avec l’attaque commando sur Thanos et sa mort.

Quels que soient les défauts existants par ailleurs, l’émotion est clairement au rendez-vous dans Endgame. Vous vous souvenez de cette apparition de Joe Russo dans le groupe de parole géré par Steve, de gestion du stress post-traumatique ? Il explique que durant son rendez-vous, l’autre a pleuré au moment de la salade et lui juste avant le dessert.

Je pense que c’est une façon de poser un discours méta sur le film. Son rencart a pleuré au moment de la salade, donc dès le cold open avec la disparition de la famille de Clint Barton, tandis que le personnage de Joe a pleuré avant le dessert, à la mort de Tony, le dessert étant cette fin un peu sucrée pour Steve.

Les parcours en miroir de Thanos et Tony

Au final, beaucoup retiendront ces magnifiques conclusions pour les deux personnages les plus importants du MCU que sont Steve et Tony et rien que pour ça, il faut remercier les scénaristes qui ont commencé sur Captain America The First Avenger. Le développement de Tony en tant qu’être humain est palpable au fil des trois phases et cette mort héroïque pour le bien de tous incarne à la perfection ce passage de l’égocentrisme à l’altruisme.

On peut aller plus loin et voir Infinity War et Endgame comme les deux parcours en miroir de Thanos et Tony. L’un est prêt à tout pour restaurer l’équilibre d’un univers qu’il estime voué à l’effondrement et l’autre est prêt à tout pour protéger la Terre, même s’il faut pour cela restreindre les libertés individuelles.

Iron Man 1

« I’m Iron Man »

L’un remportera la première manche et atteindra son objectif, jusqu’à ce que l’autre remporte la seconde et claque les doigts à son tour, pour faire disparaître la menace ultime. I’m Iron Man, les mots qui avaient clos en beauté le premier film du MCU reviennent, avec un sens totalement différent.

On passe d’une profession de foi d’un ego démesuré à sa propre gloire mondiale dans Iron Man 1 à un sort de credo synonyme de sauveur christique de la vie dans l’univers dans Endgame.

Je retiens aussi l’intensité du geste de Steven Strange et du regard qu’il lance à Tony. Une chance, unique, celle qu’il marque de son doigt, cette chance que seul Tony peut saisir, ce qui explique le choix de Strange d’offrir la pierre du temps pour sauver Tony. Le sauver pour qu’il puisse se sacrifier plus tard.

Oh Captain, mon Captain !

Regardons maintenant du côté de Steve Rogers.

Quel aboutissement incroyable là encore ! Christopher Markus et Stephen McFeely connaissent le personnage par cœur et ont offert au MCU ce qui reste le meilleur arc tous personnages confondus avec les films les plus aboutis et notamment le Soldat de l’Hiver, un film charnière.

Steve a toujours été un homme hors de son époque, celui qui avait déjà sacrifié sa vie avant de l’avoir vécue. Le voir se dresser seul face à Thanos et à son armée apocalyptique dans un plan grandiose et cyclopéen, ce moment valait à lui seul de voir le film. En termes d’action, c’est clairement Steve qui obtient les moments les plus satisfaisants, avec Mjolnir évidemment, même si une partie de moi-même se disait « mais c’est n’importe quoi, la puissance du tonner est toujours venue de Thor, pas de son marteau » je n’ai pu qu’admirer et jubiler en voyant l’enchaînement balancé à la tronche de Thanos.

Captain America Endgame

Avengers… Rassemblement

Même quand Steve ne se bat pas et emporte le sceptre et la pierre de l’esprit avec un Heil Hydra, c’est le type de scène qui élève le niveau du film.
Reprendre une scène iconique du soldat de l’hiver puis surprendre les attentes et en plus placer un clin d’œil aux comics quand le monde a cru que Steve était un agent d’Hydra, c’est tout simplement du grand art. En termes de fan service absolu, on a évidemment le Avengers Assemble qui lance la bataille de folie.

Rien que de reparler de tout ça, voilà qui me donne le frisson, alors comment ceux qui ont écrit ça peuvent autant se planter avec Hulk et Thor et multiplier les facilités scénaristiques, notamment avec Carol Danvers ? Ça me dépasse.

Hulk et Thor, pourquoi un tel traitement ?

J’étais déjà bien déçu du traitement de Hulk et Banner depuis Thor Ragnarok, sachant qu’Infinity War avait continué à en faire un bouffon inutile. J’avais l’espoir d’une sorte de revanche du personnage pour Endgame, et désolé, mais non, lui donner le claquement de doigt qui répare l’univers ne suffit absolument pas à excuser tout le reste.

C’est simple, pour moi la scène de Banner qui joue à imiter l’ancien Hulk dans les rues de la bataille de New York est une illustration involontaire de la parodie de personnage que le film nous sert. Depuis des années, l’enjeu de l’équilibre impossible entre Banner et Hulk définit le personnage et finalement, on le résout hors caméra avec une explication bidon et comme résultat final la disparition totale de la moindre trace de Hulk.

La rage est partie, il n’y a plus qu’un professeur cucul. Le corps de Hulk déguisé par des habits de bobo en tweed, sans déconner, c’est ça la résolution du personnage ? WTF. Et sa relation avec Natasha évidemment, on oublie, et puis tant qu’on y est, on ne lui donne aucun combat et on montre qu’Ant Man en version géante a plus de force physique qu’Hulk.

Hulk

Hulk ne fracasse plus grand chose

Quelle perte de temps ! Si c’était pour massacrer le personnage, il aurait largement mieux valu le tuer pour de bon dans Endgame et prévoir le passage des rayons gamma à un hôte plus intéressant.

Passons à Thor maintenant. Apparemment, son utilisation a plu à certains, et je dois respecter ce point de vue. Pour moi, c’était une stigmatisation facile en mode prise de poids égale faiblesse morale et psychique avec au passage l’idée parfaite de tourner en dérision la dépression.

D’un côté, on a Natasha Romanoff avec une très belle scène d’elle qui se raccroche au souvenir de la famille des Avengers et exprime sa détresse avec nuance, elle est excellente et enfin on exploite son potentiel d’actrice. De l’autre on a Thor à qui on conseille de manger de la salade et qui décide de faire foirer une mission dont dépend l’univers parce qu’il a perdu confiance en lui et préfère aller chercher du vin.

Ok, le passage dans sa cabane est marrant, notamment avec Noobmaster69 un message hilarant à tous les pires trolls d’internet, mais Thor aurait pu se reprendre en main bien plus vite plutôt que de servir à désamorcer toutes les tensions dramatiques qui suivent en mode Big Lebowski.

La quête des pierres

Pour passer du ventre mou de Thor à celui du film, toute la partie sur la récupération des pierres dans le passé est bizarrement la plus faible pour moi. C’est pourtant écrit avec intelligence et le rôle de Nebula est bien pensé pour introduire l’intervention de Thanos.

Au passage, quand Nebula dit à War Machine qu’il suffit que Clint et Natasha maîtrisent l’atterrissage pour que tout se passe bien à Vormir, c’est évidemment une référence cachée à la chute mortelle qui attend Natasha.

Décidément, mieux vaut ne pas être rousse sur cette planète. Malheureusement, et sans mauvais jeu de mots, pour moi la mort de Black Widow manquait d’impact. J’ai surtout du mal à expliquer la facilité avec laquelle on fait revenir Gamora en faisant simplement entrer en jeu sa version passée alors qu’absolument rien n’empêche de faire de même en allant récupérer une Natasha de quelques mois plus tôt au lieu de la laisser dans son seum au beurre de cacahuète.

Je n’irai pas sur le terrain miné des paradoxes inévitables des conséquences ou non-conséquences du voyage dans le temps. Ce que je retiens en revanche, c’est la phrase de Tony qui prévient Steve : à force de déconner avec le temps, le temps finit toujours par se venger, dans l’esprit tout du moins.

Voilà qui sonne d’après moi comme une mise en garde pour des problèmes à venir. J’ai déjà évoqué Thor et Hulk suffisamment, mais je dois dire qu’en termes de cohérence dans les échelles de puissance de personnages, le film fait dans le n’importe quoi.

Thor Inifinity War

Thor : Surcôté dans Infinity War, Sous-côté dans Endgame ?

Entre le Thor à la fin d’Infinity War et celui d’Endgame, rien que ça, c’est un peu risible, mais surtout par la faute de la trop grande puissance imputée à Stormbreaker dans Infinity War.

Du côté de Captain Marvel, les scénaristes n’ont pas trouvé mieux que de l’occuper ailleurs pour éviter qu’elle ne vole la vedette. Elle peut même sembler arrogante, alors qu’elle est simplement sûre d’elle et carrément tête brûlée. La petite scène réunissant les femmes fortes du MCU fait très case cochée sur le formulaire du bon ton et de ce côté je préfère de loin garder en tête le déchaînement de la fureur de Wanda quand elle retrouve Thanos.

Aors qu’elle avait nettement le dessus sur le titan, il a fallu qu’il fasse tirer son vaisseau géant pour s’en sortir. Comme quoi, mon classement de puissance n’est pas si mauvais, d’autant que je soulignais la fragilité physique de Wanda comme sa principale et quasi unique faiblesse. Bon on a aussi Okoyé qui one shot Corvus Glaive, mais bon, la bataille finale est un gigantesque et magnifique n’importe quoi.

Que signifie la scène cachée d’Avengers Endgame ?

Avant de venir aux ouvertures pour la suite, quelques remarques finales. Ce tintement qui résonne en fin de crédit correspond pour moi au bruit du travail d’Iron Man au fond de la grotte et c’est aussi une métaphore du travail d’artisan des cinéastes.

Visuellement, on retrouve l’idée de chevaliers de la Table ronde avec le plan des poings en cercle qui renvoie directement à la fameuse preuve que Tony Stark a un cœur. Tous les passages sur sa vie de famille sont excellents et nous montrent un Robert Downey Junior au top de sa forme.

Le caméo de Stan Lee, ce sera son dernier, était rapide, mais assez sympa, le ‘nuff said qu’on voit sur sa plaque était, comme Excelsior, une sorte d’expression signature dans ses editos Marvel.

Quelle suite pour le MCU ?

Parmi les pistes lancées pour la suite, déjà on se demande où est passé le Loki qui a profité de leur intervention pour filer avec le Tesseract ? C’est sans doute une façon d’amener un Loki du passé au présent et notamment dans une série Disney+ qui se prépare.

Steve est supposé avoir ramené toutes les pierres et donc évité que certains passés partent sur des trajectoires différentes et créent des sortes de versions parallèles. A-t-il vraiment réussi ? Est-ce une façon d’introduire un peu plus la notion d’Univers parallèle ?

Clint barton

Hawkeye prêt pour sa série Disney+

Comment Vision va-t-il revenir ? Je pense que ce sera un prolongement du travail de Shuri sans doute et une bonne dose de la puissance de Wanda. La série Hawkeye est aussi prévue évidemment, mais comment oublier qu’il a assassiné des dizaines de personnes ?

Si vous vous posiez la question, l’adolescent qu’on voit à l’enterrement de Tony, c’est Harley Keener, le gamin d’Iron Man 3. Entre lui, la fille de Clint, celle de Scott et d’autres plus tard comme Morgan Stark, on pourrait voir les prémices des Young ou New Avengers.

Apparemment, Thor rejoint les (As)Gardiens de la Galaxie. Du coup, sur les six Avengers originaux, il resterait le plus actif à l’avenir, sachant le prochain film Black Widow se déroulera forcément dans le passé, notamment l’occasion de découvrir le fameux incident de Budapest.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

13 Commentaires

13 Commentaires

  1. DSK

    1 mai 2019 at 17 h 19 min

    merci beaucoup. tres bonne analyse,j’ai vu le film a mon avis,pour 2h58mn de film, the endgame commence apres 1h 42mn. je prefere infinity war sans vouloir vouloir denigrer endgame bien sur

  2. Olfo38

    1 mai 2019 at 18 h 18 min

    Totalement d’accord Avec vous

  3. Lio

    1 mai 2019 at 19 h 46 min

    Bon film et une bonne analyse aussi juste une petite question ou plutôt une suggestion ,

    Dans la quête des pierres , tout particulièrement sur Vormir , le gardien de cette pierre ressemble étrangement à Crâne Rouge dans Captain América The first avenger .
    Si je me souviens bien il disparait en touchant le tesserac de ses propres mains , il se vaporise pas , mais vous voyez bien un rayon lumineux qui part de l’avion et va vers l’espace.
    Simple coincidence , je pense pas mais cela reste mon avis .

    • Captain Popcorn

      2 mai 2019 at 13 h 18 min

      Bonjour Lio. Le Gardien de la pierre de l’âme est bien Crâne Rouge, c’est une certitude confirmée déjà depuis Infinity War 😉

      On sait que les pierres ont une forme de conscience et le Tesseract aurait choisi une façon d’apprendre l’humilité au nazi, gardien dans une quête qu’il s’est cru capable d’accomplir en surestimant de loin ses propres talents.

  4. Mister_M

    2 mai 2019 at 14 h 53 min

    assez d’accord, totalement décevant ce film …
    et ces clins d’oeil aux comics … perso, c’était la génération de mon frère, donc j’y connais pas grand chose, moi je suis la génération chevaliers du zodiaques/DBZ/club dorothée…

    mais que d’incohérences dans ce film, un énorme gâchi … alors soit ils ont totalement chié sur le continuum espace temps … soit ils prévoient de faire des multivers (et attention le bordel …)

    SPOIL
    ils ont tué Thanos avant qu’il ne claque des doigts …
    ils n’ont pas ramené Miolnir au Thor du passé qui a dû se retrouver sacrément dans la merde…
    comment ils font pour retrouver le bon continuum ? puisqu’en changeant le passé, ils créent une multitude d’univers parallèle? Idem pour captain, comment il sait qu’il est bien dans le bon continuum quand il repart dans son passé, comme on le revoit vieux, c’est qu’il est resté dans le même … bref, c’est du grand n’importe quoi, un film pour les fans (et encore, les fans pas très regardants) …

    bref, avec tout ce tapage avec la promo du film, depuis la fin d’infinity war, c’est très très décevant…
    en +, tout était tellement prévisible …
    et ce côté « on met en valeur les black et les femmes qui ont été tellement persécuté au fil du temps »… c’est gerbant, ça rend absolument pas justice …
    Dans ce cas, pourquoi ils font pas en sorte qu’ils soient tous juifs (tant qu’on y est)?

    • pepou

      10 mai 2019 at 6 h 04 min

      Captain America part dans le passé avec Miolnir à la fin du film.

    • >ElPyscho77

      18 mai 2019 at 1 h 10 min

      Ok pour tt. Les blacks et les femmes sont justes une caution morale comme veut nous la vendre cette « Amérique puritaine » qu’on aime pourtant mais parfois trop c’est trop. Et en plus le prochain Capt. sera black et non amérindien … moi jm les autochtones et Red Wolf serait mieux en Capt. America… ok j’ai un vécu Marvel et ok j’ai mes idées…lol.
      Mais j’ai bien aimé voir ce salut féminin tenir tête à Thanos et je suis certain que Capt. Marvel aurait pu venir à bout seule du Thanos de cinq ans avant…. aujourd’hui…qui sait???

  5. Mister_M

    2 mai 2019 at 14 h 54 min

    film vraiment pas terrible par rapport aux attentes …

  6. Fabrice

    5 mai 2019 at 20 h 38 min

    Totalement dessus par le filme c quoi cette fin lol plu de captaine america plus d iron man voila c fini juste a cause d une histoire de fin de contrat c est incroyable il y a encore tout un tas d histoire qu ils n ont pus vécuela chute de tanhos n est pas la fin des avangers normalement .un grand bravo a disney pour avoir déglinger une putain d histoire aucun respect lol au tour de star wars maintenant rdv en décembre

  7. Cath

    5 mai 2019 at 22 h 36 min

    Très déçue du film alors que je suis une fan absolue de l’univers Marvel depuis ses débuts (j’ai encore les premiers Strange achetés pour moi par ma grand-père).

    Je préfère de loin Infinity War

  8. bobzogu

    9 mai 2019 at 9 h 53 min

    Pas du tout déçu par ce film. en effet, il a quelques faiblesses (Hulk, les problèmes de cohérence temporelle, le retour âgé de Steve Rogers ou l’impact d’un perso comme Miss Marvel). cependant, c’est un superbe hommage aux 21 premiers films bourré de références et avec une belle fin.
    J’ai du mal à accepter les critiques d’une personne ne maîtrisant ni la ponctuation ni un semblant d’orthographe. Est-ce toi Noobmaster69 ?

  9. Pepou

    10 mai 2019 at 6 h 31 min

    Je considère IW et Endgame comme un seul film.
    Infinity Wars était un film pour plus facile à mettre en scène avec beaucoup d’actions et de nouvelles interactions entre super-héros. Plus jouissif. Beaucoup de personnes préféreront revoir IW que Endgame, plus psychologique.

    Endgame avait l’obligation de conclure un arc narratif de 10ans de manière émotionnelle. Belle conclusion pour Iron Man (plus tragique, c’est lui, ayant une fille née après le claquement de doigt, qui avait le plus à perdre à faire changer les évènements) et Captain America (plus romantique).

    Mais ces deux films sont une expérience en soi, qu’on ne revivra sans doute plus.

    Le voyage dans le temps était un peu faible dans sa construction et son , mais nécessaire (pour faire le fan-service des 10ans et surtout) la psychologie des personnages (Thor avec sa mère, Captain America avec Carter, Tony son père).
    Quel beau travail d’avoir recroiser autant des personnages qui ont disparu de l’univers Marvel.

    Les scènes d’action sont plutôt oubliables.
    Hulk est le grand sacrifié, du MCU sur les 10ans. Pas un film dédié, aucun lien affectif entre le spectateur avec le personnage.

  10. ElPsycho77

    18 mai 2019 at 0 h 54 min

    J’ai attendu 1 mois avant d’aller voir le film (j’aime pas la promiscuité).
    J’ai attendu 1 heure avant de voir de l’action (j’aime pas attendre pfff).
    Au final…Le gros à Thor, le Hulk est mou du genou, il manque Loki (Thanos a su mais Loki a su avant….gaffe au spoiler), il manque Vision, mais çà j’en ai pas… de visions (mort avant le snap…donc Mort), où est Mjolnir quand Capt. revient en mode pépé? (on nous dira qu’il la laissé sur Asgard en refourguant sa pierre à Jane??…de quelle manière? je crois il s’est bien amusé le Capt. lol). De plus, le Thanos qui meure est le Thanos d’avant le snap du Thanos… Allo!!! Donc rien n’aurait du arriver….Allo!!! Bonne réflection…ou réflexion…j’ai la flemme de vérifier là……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans Prime Day 🔥

Soldes Amazon Cdiscount Soldes Amazon Cdiscount
PromosIl y a 3 heures

Après le fameux Prime Day Amazon, que reste-t-il encore en soldes ? 🔥

Après un Amazon Prime Day hautement qualitatif, les soldes reprennent leur cours avec des milliers de promotions toujours disponibles. Voici...

Prime Day Samsung TV Prime Day Samsung TV
InternetIl y a 2 jours

Bon Plan : les TV 4K UHD Samsung et LG à -25% jusqu’à minuit 🔥

Il reste moins de 6 heures pour profiter des offres agressives du Prime Day Amazon. Parmi celles-ci on trouve de...

iPad Pro Prime Day soldes iPad Pro Prime Day soldes
PromosIl y a 2 jours

Soldes iPad Pro : 17% de réduction jusqu’à minuit au Prime Day (vite) 🔥

Il faut parfois savoir être patient : les iPad Pro 2018 sont désormais en soldes pour le Prime Day Amazon. Voici...

Philips Hue Philips Hue
PromosIl y a 2 jours

Bon plan : ampoule Philips Hue à -50%, ça prend fin ce soir minuit 🔥

La gamme Philips Hue est en promotion pour ce Prime Day Amazon. Toutefois, les bonnes affaires s'arrêtent ce soir à...

Projecteurs Anker Projecteurs Anker
Bons PlansIl y a 2 jours

Bon Plan : les projecteurs portables Anker à prix cassés 🔥

Dernière ligne droite pour le Prime Day, et les projecteurs portables Anker ont le droit à de très fortes réductions....

Garmin Forerunner 735XT Garmin Forerunner 735XT
Bons PlansIl y a 2 jours

Bon Plan Running : 50% de réduction sur les montres GPS Garmin 🏃‍♂️

Garmin est un acteur majeur du running et sa gamme Forerunner est reconnue par tous. Pour Prime Day, la marque...

switch nintendo switch nintendo
PromosIl y a 2 jours

Prime Day : packs Nintendo Switch à -25% sur Amazon (fin ce soir) 🔥

La console Nintendo Switch est en réduction pendant le Prime Day Amazon 2019. Voici notre sélection des meilleurs packs Switch...

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests