Facebook lance son service d’email

Facebook Mail. La conférence annoncée depuis quelques jours vient de se terminer au Saint-Regis de San Francisco, où Mark Zuckerberg et l’un de ses ingénieurs en chef Andrew Bosworth viennent d’annoncer le lancement du service d’email de Facebook. Facebook est déjà un email En préambule, Zuckerberg est revenu sur quelques chiffres concernant l’échange de messages

Facebook Mail. La conférence annoncée depuis quelques jours vient de se terminer au Saint-Regis de San Francisco, où Mark Zuckerberg et l’un de ses ingénieurs en chef Andrew Bosworth viennent d’annoncer le lancement du service d’email de Facebook.

Facebook est déjà un email

En préambule, Zuckerberg est revenu sur quelques chiffres concernant l’échange de messages entre utilisateurs de Facebook : 350 millions d’entre eux (sur 500 millions) utilisent la messagerie de Facebook pour échanger plus de quatre milliards de messages par jour. Des chiffres à comparer avec les 193 millions d’utilisateurs de Gmail, les 273 millions de Yahoo et les 361 millions de Hotmail/Windows Live.

Malgré cela, Zuckerberg note que les étudiants (mais on peut étendre cette remarque aux plus jeunes avec probablement encore plus de pertinence) n’utilisent que très peu le mail, voire jamais pour certains, au profit du SMS et du chat. Je connais également beaucoup d’adultes autour de moi (surtout des femmes d’ailleurs) qui utilisent presque exclusivement – déjà -Facebook pour communiquer, et pratiquement jamais le mail.

Boîte aux lettres sociale

L’idée du mail (ou plus exactement du système de messagerie unifiée et élargie) de Facebook est de tout rassembler en un seul point : mail, chat, texto dans un flux unique.

Le mail de Facebook (qui curieusement ne porte pas – encore ? – de nom formel) est fondé sur un tryptique : la messagerie non cloisonnée, l’historique des conversations, et la boîte aux lettres sociale (Social Inbox), qui agira comme un filtre particulièrement puissant pour faire remonter seulement les messages des personnes qui comptent pour vous. Un peu à la manière du filtre Priority Inbox de Gmail.

Le mail de Facebook, sur lequel a travaillé une équipe de quinze développeurs sera aussi disponible sur mobile, d’abord via une mise à jour de l’application iPhone, et fonctionnera également par SMS.

Utiliser Facebook pour gérer ses emails paraitra certainement assez naturel à de nombreux utilisateurs, qui le font déjà d’une certaine façon. Reste à savoir si cette nouvelle fonctionnalité séduira tout le monde. On peut déjà imaginer quelques écueils, comme :

  • le fait que Facebook ne soit pas accessible dans de nombreuses entreprises, où le site est bloqué
  • le fait que nombre d’utilisateurs n’ont qu’une confiance très limitée dans le respect de la confidentialité de leurs données sur Facebook (ceux-là doivent déjà éviter d’échanger des messages – même privés – trop sensibles à mon avis)
  • le fait que les fonctionnalités – que l’on ne connait pas encore dans le détail – soient encore probablement assez loin de ce que peut offrir un service de webmail aussi évolué qu’un Gmail
  • le fait que de nombreux internautes n’aient peut-être pas envie de devoir créer et diffuser une énième adresse email, même si Facebook Mail fonctionnera avec n’importe quelle adresse et pas seulement avec @facebook.com (ou @fb.com)

Curieusement, une mise à jour de l’app Facebook pour iPhone datée d’aujourd’hui est disponible, mais elle ne semble pas inclure le mail, en tout cas d’après ce que j’en vois alors que je viens à l’instant de l’installer.

A suivre…


Nos dernières vidéos

38 commentaires

  1. Je pense que cela pourrait être un brillant pas en avant pour Facebook.
    Les implications stratégiques sont tellement grande (j’en hésite à écrire un article sur le sujet 🙂 ).

    Et pour ton questionnement : « qui curieusement ne porte pas – encore ? – de nom formel », je pense simplement que Facebook n’a pas voulu lui donner de nom (sinon il l’aurait fait ce soir).

    En clair… à partir de maintenant, c’est ça Facebook. Lui donner un nom aurait voulu dire cloisonner ce système de mail comme un simple service de Facebook. Alors que dans la stratégie de Fb, cela doit être le nouveau réflexe de millions d’internautes.
    Tu dois m’envoyer un message ? Je ne te donne même pas d’adresse, fais le via Facebook en me retrouvant via mon nom… fini la galère de savoir si telle personne est sur gmail, yahoo, voilà, orange, etc.

    Tu dois contacter quelqu’un = Facebook !
    Je crois que l’on va beaucoup en entendre parler.

  2. Je rejoins Galactic Sud, je n’aurais pas confiance.

    Il lui faudra je pense des arguments de poids pour déloger les utilisateurs des autres systèmes de webmail.

  3. 350 millions d’utilisateur utilisent la messagerie de Facebook pour échanger plus de quatre milliards de messages par jour. Attention, je crois que Zuckerberg ne parlait pas seulement des mails, mais qu’il incluait aussi les messages instantanés (par chat). Il faudrait donc comparer les chiffres avec des services comme Google Talk, Skype, mais surtout Msn live Messenger encore leader sur ce créneau.

  4. pas sur que les gens aient besoin d’arguments, le fait de proposer quelque chose d’intégré avec un accès facile à leurs ‘amis’ suffira à beaucoup malheureusement. Avec ma mère et son chien sur facebook et ma belle mère qui croit déjà que la messagerie facebook actuelle c’est un mail je crois que ça risque de se répandre comme une traînée de poudre

  5. L’argument de poids? Simplement le nombre d’utilisateurs qui vont « naturellement » utiliser cette nième messagerie.

    Maintenant pour moi la question sera plutot, par quoi vont répondre les géants que sont: Microsoft, Google ou à plus petit mais tout aussi important dans le web Yahoo!, Twitter, etc.

  6. Mhum… je vais peut être passer pour un rabas-joie, mais au fur et à mesure de la FacebookLive de ce soir, j’avais très nettement l’impression de réécouter le message de Google de 2009, celui de présentation de (feu) Google Waves !

    Deux points d’interrogation sur cette annonce :
    – le système sera-t-il aussi fermé que le reste de Facebook (difficulté de récupérer ses données si on veut migrer ailleurs)
    – le système de filtrage n’est pas aussi clair qu’il n’y parait … basé sur le SocialGraph de l’utilisateur, ça veut dire que si je suis pas dans les « Friends » de quelqu’un, je ne peux pas lui écrire (pratique pour les spam, mais limite pour le reste).

  7. Si j’ai bien compris, il sera possible aux utilisateurs de facebook de contacter depuis leur inbox des gens qui ne sont pas utilisateurs de facebook, via leur adresse email. L’adresse email de ces non-utilisateurs sera alors disponible sur le réseau (d’une manière qui reste à voir). C’est pas un peu limite niveau respect des données privées ? A croire que Facebook n’a pas bien retiendu la leçon des grondes précédentes.

    Tiens, pour une fois on a publié un article sur le même sujet sur notre forum avant presse-citron 😉 Bien sûr, en moins complet et moins bien présenté.

  8. « avec n’importe quelle adresse et pas seulement avec @facebook.com (ou @fb.com) »

    Sauf erreur de ma part les adresse @fb.com sont réservées à une utilisation interne à Facebook (pour les employés de la société).

  9. Hop…Création de la règle « facebook = junk email » créé!!

    Quand facebook sort de son role de « reseau social », ça tourne vraiment au ridicule….

    ….et franchement, j’ai pas envie de recevoir des mails de neuneu @facebook.com…

  10. FMail sera le Gmail du grand public, car le grand public est déjà sur FB, l’adoption sera quasi immédiate.

    En revanche bon courage pour capter la sphère professionnelle : on connait le passif de FB en matière de sécurité, de respect de la confidentialité, de fiabilité en somme.

  11. Moi je trouve le nouveau système de Facebook plutôt brillant. Pour ceux qui ont regardé l’annonce, Zuckerberg a bien dit et répété que le nouveau système de messagerie de Facebook n’est pas un système de mail.

    Il s’agit d’une intégration de plusieurs channels de commuication dans un seul et même endroit. On vous envoit un mail, vous pouvez y répondre par texto, la personne recevra votre réponse par mail. Même chose pour le chat, les messages Facebook etc. Pour moi il s’agit d’une killer app.

    De plus en ce qui concerne la sécurité, de même que pour le reste des services Facebook, les utilisateurs vont pouvoir choisir le niveau d’ouverture de leur boite de messagerie. Uniquement les amis, les amis des amis ou tout le monde. Enfin une bonne solution pour éviter le spam. Il ne manque plus que la possibilité de se faire introduire à quelqu’un, de pouvoir visualiser ce qui nous relie à une personne afin de pouvoir l’atteindre.

    Je lis beaucoup de critiques, mais je vous invite à regarder l’annonce qui est clair sur le fait qu’ils ne cherchent pas à se substituer à Google. http://apps.facebook.com/facebooklive/

    Pour finir le débat sur les données est un peu un faux débat. Qui se demande s’il peut récupérer ses données de Gmail ou autre service Google?

    Enfin moi perso je suis pressé de tester cette nouvelle messagerie 🙂

  12. Sincèrement, c’est couru d’avance, un email en @facebook.com sera assimilé par les professionnels du Web à un email de kikoulol.

    Le monde sera divisé en deux catégories, ceux qui ont un email en @gmail.com et ceux qui ont un email en @facebook.com. Voire même en trois : ceux qui oseront mettre cette dernière sur leur CV 😀

  13. Au fait Eric, tu parles immédiatement du fait que la fonctionnalité mail de Facebook ne sera peut être pas aussi performante que Gmail… mais c’est oublier que la grande majorité de la population n’utilise pas Gmail (avec déjà les + de 600 millions Yahoo/Hotmail et toutes les boîtes mail de FAI, etc.)

    Et je pense que pour toutes ces personnes, Facebook pourra se montrer très séduisant.

  14. A mon sens, il n’y a rien d’innovant techniquement dans le service pourtant il a tout pour réussir car il apporte un service de messagerie unifiée très pratique et simple d’utilisation idéal pour conquérir de nouveaux arrivants sur Internet. Facebook mute progressivement vers le statut de portail généraliste de nouvelle génération.
    http://goo.gl/u4nRW

  15. lol Mutuelle chiot.
    moi perso je crée pas d’adresse facebook.
    c’est le mouchard par excellence, déjà qu’on est fiché de partout.

  16. Bien d’acord avec Boby.
    Je n’ai aucune confiance en Facebook, je ne risque certainement pas de créer un email sur ce service, d’autant plus que j’utilise déjà gmail et ne vois pas bien pourquoi j’irai créer une nouvelle adresse de messagerie !

  17. Bien d’acord avec Boby.
    Je n’ai aucune confiance en Facebook, je ne risque certainement pas de créer un email sur ce service, d’autant plus que j’utilise déjà gmail et ne vois pas bien pourquoi j’irai créer une nouvelle adresse de messagerie !

  18. C’est clair, il ne faut pas être dupe ceci est créé dans le but de collecter encore des infos persos ! Il existe déjà d’excellents webmails alors pourquoi s’embeter à créer une adresse email Facebook… Pour ma part je conserverais mon adresse email Yahoo !

  19. Facebook, c’est l’avenir déjà arrivé, pour le bon ou pour le mal. Leur politique de partage/protection d’info perso est à mettre en question, mais leur email n’est pas à éviter pour autant. On pourrait l’ajouter aux adresses éxistants, juste se servir avec un peu de caution…

  20. Pingback: Critères SEO, vie privée sur Facebook… [Lu sur la blogosphère] | Webmarketing & co'm

  21. Pingback: Comment obtenir une invitation pour la nouvelle messagerie Facebook

  22. Pingback: Facebook commence à déployer son service d'email

Répondre