Flash Player 11 : 1000 fois plus rapide, le baroud d’honneur au HTML5 ?

La sortie de la version 11 du Flash Player est attendue depuis au moins une éternité et demi (Internet Time) et il était temps que Adobe s’active. C’est donc la semaine prochaine que la nouvelle version sera rendue disponible en même temps que AIR 3 pour ce qui sera apparemment une étape très importante avec de nombreuses améliorations pour une version qui s’oriente clairement vers le jeu en ligne.

La sortie de la version 11 du Flash Player est attendue depuis au moins une éternité et demi (Internet Time) et il était temps que Adobe s’active. C’est donc la semaine prochaine que la nouvelle version sera rendue disponible en même temps que AIR 3 pour ce qui sera apparemment une étape très importante avec de nombreuses améliorations pour une version qui s’oriente clairement vers le jeu en ligne.

Adobe passe la 11ème

La nouvelle version du Flash Player met donc l’accent sur la vitesse. Il est vrai que c’était l’un des écueils les plus fréquents sur les versions précédentes, cette nouvelle mouture débarque donc avec une accélération hardware 2D et 3D permettant d’augmenter la vitesse d’un facteur 1000 par rapport à Flash Player 10 et Air 2 !

Dans la rubrique nouveautés on notera (enfin !) la compatibilité toute plateformes (Linux y compris)  de la version pour navigateurs 64 bits du Flash Player, la possibilité pour les développeurs d’inclure directement AIR 3 dans leurs applications facilitant grandement l’installation pour les utilisateurs. On notera également la possibilité de diffuser du contenu HD sur tous les supports (y compris iOS) via AIR 3 en utilisant le décodage hardware H.264.

Une spécialisation « Gaming »

Avec le bannissement sur iOS, Flash a traversé des moments difficiles, souvent considéré (généralement à raison) comme une des causes principales des crash de navigateurs voire même du système, c’est tout naturellement et pour sa simplicité d’intégration dans le code que le jeune HTML 5 commence à grignoter sérieusement le marché de l’interactivité et de l’animation web.

Dans ce contexte, plutôt que l’affrontement Adobe semble avoir choisit la voie de la spécialisation et de la collaboration avec HTML5 comme l’explique Danny Winokur, le vice président de Adobe :

Flash offre le meilleur moyen de délivrer du contenu complexe, incluant les jeux, les vidéos premium et les applications sophistiquées orientées données, aux utilisateurs alors que des outils HTML 5 comme Adobe Edge ou Dreamweaver sont idéaux pour construire des pages web et des publicités interactives […] Avec cette sortie importante, Adobe améliore l’expérience possible sur le web avec un PC de base et rend possible une expérience de jeu haute performance.

Outre l’auto-congratulation à la limite de l’indécence de cette communication officielle, on comprend bien la stratégie d’Adobe qui compte limiter l’utilisation de Flash aux contenus vraiment complexes qui nécessitent un cadre plus solide que celui fournit par le HTML 5 comme les jeux 3D. Ce n’est donc pas dans une bataille contre HTML 5 que Flash cherche à entrer mais dans une collaboration. Vous pouvez d’ailleurs voir des exemple de jeux en 3D en Flash sur le site d’Adobe.

Dans tous les cas, cette sortie peut être considéré comme une bonne nouvelle pour les utilisateurs si effectivement l’accélération du rendu graphique est réelle car qu’on le veuille ou non il y a encore un paquet de Flash un peu partout sur le net, n’en déplaise à iOS.

Vous pouvez un récapitulatif complet des nouveautés de cette version, en anglais, chez Businesswire.


Nos dernières vidéos

39 commentaires

  1. Pingback: Flash Player 11 : 1000 fois plus rapide, le baroud d'honneur au HTML5 ? | Veille Techno par la CFTC HUS | Scoop.it

  2. Oui et il est bon aussi de voir que flash n’est pas le diable qu’Apple et consorts essaient de nous faire voir. Il y a beaucoup de secteurs ou flash est encore inévitable comme le jeu en ligne mais aussi tout ce qui touche aux visio chat et webcam. Flash c’est p’tet lourd, lent et buggué mais ça permet quand même des choses difficiles à réaliser sans…

  3. Pingback: Flash Player 11 : 1000 fois plus rapide, le baroud d'honneur au HTML5 ? | marketing stratégique du web mobile | Scoop.it

  4. Bof, ils pourront faire ce qu’ils veulent, pour moi flash est non grata. Click to flash est présent depuis longtemps sur mon navigateur et montre bien la futilité de ce plugin Si leur objectif est le jeu en ligne, alors il ne me sera vraiment d’aucune utilité. Grand bien leur fasse de chercher à s’améliorer, je leur souhaite toute la réussite possible.

    Petite remarque tirée par les cheveux : l’utilisation visée va demander de la place dans les tuyaux internet, ne risquent-ils pas maintenant de se mettre à dos les fournisseurs d’accès (qui se plaignent que le trafic augmente trop, patati patata…) et de se faire bloquer par ceux-ci? A quand le forfait avec option « Flash ».

  5. Le gros problème de flash, c’est surtout l’utilisation des ressources à outrance. Donc qu’il aille plus vite, soit, mais de quelle quantité de ressources a-t-il besoin pour fonctionner correctement et une fois la page en flash quittée, les ressources sont-elles intégralement restituées ?

  6. Macromedia puis Adobe ont pourri le web pendant 15 ans.
    Dès 1999 il était possible de faire, avec des standards, ce que faisait Flash.
    Ceci en utilisant SVG et SMIL 2 standards du W3C.
    Le gros hic était qu’aucun navigateur de l’époque ne supportait ces standards et, surtout, le seul IDE présent sur le marché était celui de Macromedia qui n’avait aucun intérêt à adopter des standards qui auraient permis l’émergence d’une concurrence.
    Cela a donc créé un trou noir dans le web (aucune indexation possible) et un ralentissement général dudit web (à cause de la lenteur de l’interprétation du SWF).
    Ironiquement, le premier plugin interprétant le SVG a été publié par … Adobe (avant le rachat de Macromedia).
    Toute décision visant à dégager Flash du web est donc salutaire pour ce dernier.
    Mais il n’y a tjs pas d’IDE aussi puissant permettant de créer des scènes en HTML5.
    Db

  7. si on résume pour la vidéo sur iOS :

    en HTML5 : fichier H264 > HTML.

    en flash : fichier H264 > player SWF (codage ActionScript) > décodage > HTML.

    ah oui c’est révolutionnaire.

    au moins on doit à flash une cuisson des oeufs sur l’ordi bien plus rapide qu’avec tout autre moyen.

  8. @Gourmet

    « Macromedia puis Adobe ont pourri le web pendant 15 ans. » je crois pas qu’ils aient jamais mis un flingue sur la tempe de quiconque pour l’obliger à utiliser flash

    15 ans c’est long sur le web pour une technologie qui serait vraiment mauvaise.

    « Le gros hic était qu’aucun navigateur de l’époque ne supportait ces standards » oui c’est balo…
    Pour info, j’ai fais un site en pure SVG en 2003 => nb de visites pas jour = 20 => transformé en flash => 5000 visites par jour.

    « trou noir dans le web » c’est vrai que tu ne construira pas une links farm en flash… mais tu construira peut-etre du contenu différent qui interessera des utilisateurs qui diffuseront ton site… c’est bien aussi non de pouvoir faire des contenus originaux?

    SMIL, W3C, SVG, IDE… on est loin des préocupations du grand public qui veut voir des chatons sur youtube (qui a pu explosé grace au flash et s’est revendu 1600000$ au bout de 3 ans… merci tout va bien pour lui)

    En gros, je suis dans le web (pas depuis 15 ans) et je comprends tes arguments mais je les entends depuis trop longtemps (au moins 10 ans) pour ne pas etre un peu lassé de ces idées qui semblent faire abstraction des contraintes de la vie réelle.

    la non-intégration de flash sur les iphone/ipad est peut-etre le coup le plus dur porté à cette technologie… et je constate donc que ce n’est pas le W3C+html5 qui peuvent faire mourir le flash mais plutot le patron d’une boite privé qui a décidé de ne pas partager sa dime sur les applications riches.

    par contre, il n’y a pas très longtemps, je suis allé à la fnac et j’ai pu tester 5 ou 6 tablettes… elles lisaient toutes le flash. mon téléphone sous android (Os mobile leader maintenant aux us et en europe) lit le flash… oui aujourd’hui flash est telement lourd qu’on peut l’avoir sur son téléphone!

    flash va mourir, normal, tout a une fin… mais qqchose me dit que ce ne sera pas dans 6 mois.. ni dans 1 an…

    en tant que développeur, flex 4.5 permet à partir du meme code de generer un site web riche, une application desktop, ou iOs ou Android ou pour les playbook… plutot pas mal non?

  9. Pingback: Flash Player 11 est 1000 fois plus rapide que HTML5 ? – - Actutunisie

  10. SVG = image vectorielle
    SMIL = integration de contenu multimedia

    Je vois mal comment cela peut remplacer flash pour faire des applications (jeux par exemple) avec interaction utilisateur.

    Le flash ca n’est pas QUE des lecteurs videos, comme semble le résumer Jobs, mais une foultitudes d’applis/jeux sur le net…

    Pour faire des applis, Flash reste le maitre, même le HTML5/Javascript est à la rue, surtout avec du calcul « lourd » où niveau bouffage de ressources il n’a rien à envier à Flash, et rapidité il est à la rue (cf angry Bird sur Chrome, ca marche mais ca rame et bouffe un paquet de ressources)

  11. @Mickael

    Je vais te la faire courte:

    Flash = Plugin pour navigateur.
    Navigateur = explorer sous windows
    Plugin qui vautre = navigateur qui vautre.
    navigateur qui vautre = GROS risque (regulièrement vérifié) d’explorer qui vautre.
    Explorer qui vautre = GROS risque (la encore, régulièrement vérifié) redémmarage de Windows.

    Alors, non flash ne va pas vautrer tous les OS, mais sous windows, avec IE, il avait une vieille tendance à rendre le système instable jusqu’à la version 9 et au premiere version 10.

  12. Flash c’est comme les autres langages. Si on code mal, c’est de la merde.
    J’ai testé un bon nombre de swf et je ne me rappel pas avoir fait une fois cracher le système entier (même sous MacOS).

  13. Au cas où certains seraient passés à côté de l’information, Flash ne sera pas intégré à Internet Explorer 10. Mieux, Internet Explorer 10 n’intègrera aucun plug-in… Les raisons? Les mêmes que celle qu’Apple arguait il y a déjà quelque temps pour ne pas autoriser Flash dans iOS: trop gourmand en ressources, trop plantogène et surtout, problèmes de sécurité. Une très grande partie des failles découvertes dans les systèmes… passent par Flash!

    L’intérêt de Flash réside essentiellement dans son IDE comme le souligne Gourmet. Rajouter une surcouche sur le navigateur ne pourra jamais rivaliser avec des technologies qui ne requièrent pas de surcouche, de même qu’une application web sera toujours plus gourmande en ressources et en énergie qu’une application native comme c’est le cas des applications de l’AppStore.

    Du fait du nombre croissant de matériels ne supportant pas le plug-in Flash, la seule issue d’Adobe, qui dans le fond ne gagne pas d’argent avec le plug-in Flash, sera de faire évoluer son IDE vers un IDE HTML 5. Les développeurs n’auront en effet aucun intérêt à acheter chèrement un logiciel inadapté aux nouveaux matériels et aux nouveaux usages du web.

    Si bien sûr l’évolution des composants permet aujourd’hui de gaspiller de l’énergie sans que cela ne soit trop sensible pour l’utilisateur (quoique, utiliser un site web Flash fait chauffer les processeurs et déclenche quasi-systématiquement les ventilateurs de refroidissement des ordinateurs, réduisant ainsi la durée de vie des machines), reste que d’une manière générale, des applications compilées seront toujours plus efficaces qu’un code interprété ou nécessitant une surcouche logicielle.

    La technicité des développeurs «source» (code compilé), bien plus importante que celle des bidouilleurs Flash ou javascript, accroît considérablement l’avantage des applications compilées sur les applications web (Flash ou HTML 5). La technologie va sans aucun doute tendre à démocratiser la programmation, mais une programmation assistée ne pourra jamais rivaliser avec une véritable programmation.

  14. @firebush

    « Du fait du nombre croissant de matériels ne supportant pas le plug-in Flash, la seule issue d’Adobe, qui dans le fond ne gagne pas d’argent avec le plug-in Flash, sera de faire évoluer son IDE vers un IDE HTML 5. Les développeurs n’auront en effet aucun intérêt à acheter chèrement un logiciel inadapté aux nouveaux matériels et aux nouveaux usages du web. »
    CF mon post plus haut flash fonctionne depuis android 2.2 . Regarde la penetration de cette Os dans les telephones+tablettes et je ne voit pas le nombre croissant de materiels ne supportant pas la techno flash.
    et aussi encore flex 4.5 permet de developper pour le web desktop ios+android+playbook… avec un seul logiciel.

  15. IE10 n’intégrera pas de plugin donc pas de flash parce que c’est le mal.

    Quand on veut se débarrasser de son chat, on dit qu’il a la rage.

    L’arriver d’IE10 va coincider avec l’ajout du Market de M$ si je ne me trompe pas.
    Pourquoi acheter des mini-jeux à 1,2 ou 3euros quand on en trouve à la pelle gratuitement en flash?
    Et puis ils ont également silverlight à imposer qui sera certainement intégré nativement à Windows8 donc pas besoin de plugin pour le faire tourner.

    Mais au final, c’est une bonne nouvelle, ça fait des années qu’on essai tous de faire passer madame Michu sur Firefox, Chrome, Opera ou autre. Quand elle vera qu’elle ne peut plus jouer à FarmVille sur IE10, on aura plus aucun mal à la faire changer de navigateur.

  16. Flash ne sera pas intégré à IE10 dans sa version métro uniquement, dans la version « normale » il y aura bien le plugin.
    J’ai beaucoup aimé le « Flash réduit la durée de vie de nos PC »

  17. Un joli ramassis de trolls haters mal renseignés et avides de giclées de sang par ici dîtes donc…

    Sinon au sujet d’IE10, comme l’a dit mickael, il s’agit de la version « metro » c’est à dire celle pour tablettes et mobiles.
    Avant de lâcher les trolls lisez au moins les annonces jusqu’au bout gros malins…

  18. Flash c’est comme tout langage, mal utilisé, ça fait de la merde. Quand c’est bien utilisé, ça donne AudioTool d’André Michelle, un véritable outil de création de son, Utilisé notamment par Moby… M’enfin.

    Pour ce qui est des crash système, j’en ai eu plus souvent sur les demo WebGL que sur du Flash. Quand à ce qui est de faire cuire des oeufs à la lecture d’une vidéo sous Flash, lolilol, les benchmarks donnent la consommation CPU moindre à Flash, et non à HTML5, et la version 11 supporte l’intégralité du rendu à l’écran sur le GPU directement.

    Quand à ce qui est de la bande passante, fun story : un PNG transparent est plus lourd seul qu’une fois intégré dans un swf…

    Bref, de la mauvaise foi, il y en a décidemment beaucoup de la part des flash haters, mais quand meme, pro-tip pour vous : il y a eu beaucoup de version majeur depuis la version 9 qui manquait effectivement d’optimisation (mais pour remettre dans le contexte, parlons des performances JS de l’époque…)

  19. J’aime les gens qui lisent des articles mais qui en retiennent que ce qui leurs permettront de « troller » 🙂

    Pour un complément, le FlashPlayer ira plus vite effectivement mais Adobe à beaucoup travaillé sur le coté utilisation des ressources aussi.

    Après peut importe le langage/la VM/l’environnement, si une application est codée avec les pieds c’est plus cause du dev que l’appli utilise trop de ressources. non?

    Personnellement j’attends impatiemment les bannières pub en « HTML5 » et on en reparlera 🙂

  20. Je n’ai jamais fait de flash, ni même de vrai POO car je suis mentalement limité. Mais une choses est CERTAINE ET INCONTESTABLE : Flash c’est de le MERDE.

  21. Un joli ramassis de trolls haters mal renseignés et avides de giclées de sang par ici dîtes donc…

    Sinon au sujet d’IE10 ‘le reste est tellement ridicule que ça mérite même pas de prendre du temps pour vous instruire), comme l’a dit Mickael, il s’agit de la version « metro » c’est à dire celle pour tablettes et mobiles.
    Sur PC le flash sera toujours là.

    Avant de lâcher les trolls lisez au moins un peu plus loin que les titres d’annonces choc gros malins…

  22. « Coucou » : merci pour ce commentaire. Vraiment :’).
    La première phrase se suffisait à elle-même mais la deuxième reste nécessaire pour bien se rappeler quel est l’argument majeur et imparable de tous les trolls flash haters :
    « flash c’est de la merde ».

    Tiens, prends, un peu de SPASFON pour toi…

    (passera la pré-modération ou passera pas…? mmmh..)

  23. Ca ne sert à rien de comparer Flash et HTML5.

    Déjà, certains benchmarks ont prouvé que si on faisait un site costaud niveau interactivité en HTML5, ça bouffait quasiment autant de ressources qu’en Flash.

    Adobe a bien compris que WebGL, SVG et cie vont prendre une certaine part de son marché – et à juste titre. Ils comptent donc se spécialiser dans le jeu en ligne et autres joyeusetés qu’il est bien plus compliqué à coder en HTML5 qu’en Flash (parce qu’il ne faut pas oublier qu’ActionScript 3 est quand même un langage très facile à apprendre).

    Je trouve ça très bien de la part de Adobe de laisser la place, même s’ils sont un peu forcés, et au lieu de lutter pour rester en place alors que c’est impossible, se spécialiser dans un marché auquel HTML5 ne peut pas complètement répondre.

    Il viendra peut-être un jour où Flash n’aura plus rien d’intéressant à proposer, mais on a encore quelques années devant nous.

  24. @Firebush :
    « la seule issue d’Adobe, qui dans le fond ne gagne pas d’argent avec le plug-in Flash, sera de faire évoluer son IDE vers un IDE HTML 5. »

    Ils gagnent justement de l’argent en vendant leurs Creative Suite avec lesquelles ont fait du Flash. :p

    Pour HTML5, ils ont déjà release une beta de Adobe Edge qui est un outil qui transforme une animation Flash en HTML5.
    D’ailleurs, il est possible depuis Flash CS4 d’exporter ses animations Flash en XML, qu’il était donc possible de parser pour faire du HTML5 si la motivation venait à un intégrateur motivé.

  25. J’ai fait une màj il y a quelques temps (qq semaines ?) et je trouve déjà que la compatibilité sous linux 64bits s’est largement améliorée, même si c’est encore pas tout à fait ça ! 🙂

  26. C’est clair que Flash a été une techno super utile et en avance sur son temps, très vite. Combien de sites j’ai pas réussi à lancer parce qu’ils étaient en flash et ma connexion RTC n’arrivait pas à tout charger ? 🙂
    Mais il reste effectivement des applis qui ne pourront pas etre faite qu’en HTML 5 : le chat webcam, les jeux en ligne…
    A voir dans le futur, comment ça va évoluer 🙂

  27. Pingback: TransBlogExpress 18 : outils et usages du net, point juridique et autres trouvailles | Choblab

  28. A force de lire des énormités à propos flash player, je vais finir par faire un site (en flash) que j’appellerai « Flash Facts » (cf Chuck Norris) et je mettrais cette superbe réplique –>
    – « Flash réduit la durée de vie de nos PC »
    ou encore
    – « la seule issue d’Adobe, qui dans le fond ne gagne pas d’argent avec le plug-in Flash, sera de faire évoluer son IDE vers un IDE HTML 5 »

    Aujourd’hui (sans les dernieres évolutions) la techno suplante le trio HTML5/CSS/JS en terme de possibiltés (videos intéractives, animations fluides, 3D, son, jeux, RIA, temps de develloppement…).

    Avec toute les évolutions technologiques qu’adobe met / a mis / mettra en oeuvre pour faire évoluer le plugin et notament l’utilisation du processeur (molehill, stage video, …), flash concervera une grosse longueur d’avance sur ces points.

    Il faut arreter cette chasse au sorcière initiée par Jobs (ce n’est pas très constructif et plus j’ai envie de dire bêêêêêhh bêêêêêhh !!!!). Il n’y a pas de mauvaise techno par contre il y a des mauvais devellopeurs (comme dans toutes les autres technos).

    Je suis convaincu que le HTML5 a de très beau jours devant lui et que ca va aller en s’ameliorant de mois en mois.

    Flash With HTML5 et non Flash vs HTML5

    Très bon article, merci

Répondre