Connect with us

Moteurs de recherche

Google : la bourde à dix millions de dollars d’un employé

Il y a les petites erreurs que l’on peut oublier facilement au travail. Et puis il y a cette boulette monumentale d’un employé de chez Google, qui se chiffre en millions de dollars…

Il y a

le

Une faute de frappe chez Google

« Que celui qui n’a jamais fauté jette la première pierre », dit un livre célèbre. Toutefois, on peut penser que personne n’a jamais atteint ce niveau quand même. La mauvaise manipulation d’un employé de Google a tout simplement coûté 10 millions de dollars à l’entreprise.

La scène s’est déroulée lors d’un test. Un employé a appuyé sur la mauvaise touche et envoyé une fausse publicité sur des milliers de pages. Plusieurs membres du personnel de Google apprenaient alors comment fonctionne le système de placement de publicités. On peut gager que cette affaire leur aura surtout appris ce qu’il ne faut pas faire.

Après l’erreur, c’est un rectangle jaune qui apparaissait en guise de publicité aux États-Unis et en Australie pendant une durée de 45 minutes, le 4 décembre dernier. Google a précisé que dès que le problème a été identifié, ils l’ont réglé le plus vite possible.

Une première qui ne devrait pas se renouveler

Beau joueur, l’entreprise a aussi promis d’honorer « tous les paiements aux publicitaires pour chaque encart acheté ». C’est ce qui explique que l’addition soit aussi salée. L’achat a en plus été passé à un prix 10 fois supérieur à celui du marché, soit 25 dollars par CPM (coût pour mille impressions) contre de 2,5 à 4 en temps normal.

> Lire aussi :  Chrome OS se dote d'une nouvelle fonctionnalité de sécurité : USBGuard

En temps normal, cela n’aurait jamais pu se produire. La raison ? C’est déjà arrivé avant, Google a donc automatisé le système avec un recours massif à l’intelligence artificielle. On imagine que de nouvelles sécurités vont désormais voir le jour.

La prochaine fois que votre patron vous reprochera une petite erreur dans votre travail (ou même une grosse), on vous conseille de lui faire lire cette histoire. Cela devrait l’aider à relativiser la situation.

Source

10 Commentaires

10 Commentaires

  1. Abdel

    10 décembre 2018 at 11 h 06 min

    Haha quel ironie !!!! « Une faute de frappe chez Google » et plus loin… « La prochaine fois que votre patron vous reprochera une petite erreur dans votre travail (ou même unE grosse) ». Mr Emmanuel Ghesquier vous pouvez d’ores et déjà appliqué votre propre conseil.

    • Max

      10 décembre 2018 at 12 h 43 min

      AppliqueR

    • Onthemix

      10 décembre 2018 at 13 h 11 min

      Appliquer.
      Facile de se moquer, moins de se relire visiblement

    • Emmanuel Ghesquier

      10 décembre 2018 at 15 h 54 min

      ahaha et l’ironie de l’ironie, c’est que le donneur de leçon qui n’écrit que deux lignes fait plusieurs fautes : …. quel(LE) ironie !!! …d’ores et déjà appliqué(ER)… La différence c’est que pendant que vous étiez dans les bras de Morphée, moi j’écrivais trois articles entre 3 h et 5 h du matin, alors désolé pour la coquille.

      • Thomas

        10 décembre 2018 at 17 h 37 min

        Piqué au vif ? 🙂

        Sans cautionner la remarque inutile, vous êtes journaliste professionnel et je ne suis pas sûr que se justifier en indiquant que vous travaillez la nuit ou pendant popo soit très pro.

        On en fait tous, c’est la vie hein 😉

        En lien avec le sujet, je suis curieux de savoir ce qui est arrivé à celui qui a fait ça !
        Félicité ou foutu dehors ??

      • Abdel

        12 décembre 2018 at 10 h 45 min

        La remarque n’était pas « méchante ». « Le donneur de leçon » ??? Relisez mon commentaire, je n’ai aucunement voulu vous donner de leçon et encore moins sur l’orthographe (je suis une quiche même si j’essaie d’en faire le moins possible). Je trouvais juste marrant que vous fassiez cette typo pile à cet endroit. Qu’on soit bien d’accord, que l’on fasse des fautes d’orthographe ça arrive à tous le monde.

        Autre remarque : il y a une différence entre écrire un commentaire, et rédiger un article.

  2. Wade Castle

    10 décembre 2018 at 12 h 29 min

    Mais euh.. l’employer dans tout ça ?

    • Laurent

      10 décembre 2018 at 14 h 53 min

      Je pense que ça ira bien pour lui.

      Les 10 millions perdus représentent un trop perçu, le coût réel de cette bourde est certainement bien plus faible que cela, et peut même passée dans les frais généraux dans trop de difficultés 🙂

      • Wade Castle

        11 décembre 2018 at 0 h 25 min

        Tant mieux ^^ le pauvre il doit se sentir mal

  3. Azertty

    11 décembre 2018 at 13 h 34 min

    Il va y avoir foule pour lire l’article, vu le niveau de ceux qui nous entourent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests