Google Maps s’offre un superbe lifting 3D avec WebGL

Google vient de publier une grosse mise à jour de son service de cartographie Google Maps utilisant la technologie WebGL, qui permet d’afficher de la 3D dans le navigateur sans nécessiter l’installation d’un plugin.

Il arrive de temps en temps que le web « de bureau », celui que vous visitez à partir de votre PC ou de votre Mac, s’inspire du web mobile, dans un mouvement de reversement du flux de l’innovation qui pourrait bien s’accentuer dans les mois et années à venir.

C’est le cas de cette nouvelle version de Google Maps, dont les caractéristiques proviennent en droite ligne de ce que les possesseurs des dernières générations de smartphones Android connaissent, avec notamment le basculement en vue 3D vectorielle des bâtiments.

Google vient de publier une grosse mise à jour de son service de cartographie Google Maps utilisant la technologie WebGL, qui permet d’afficher de la 3D dans le navigateur sans nécessiter l’installation d’un plugin. MapsGL, la nouvelle version de Google Maps, n’apporte pas de fonctionnalités révolutionnaires, mais c’est beaucoup mieux que ça : c’est toute l’utilisation du service qui devient beaucoup plus fluide, et encore plus… magique.

> Lire aussi :  Google Maps disponible pour les motos... en Asie

Ainsi il est donc possible désormais de naviguer au-dessus et entre les bâtiments d’une ville en 3D, de façon très fluide, ceux-ci étant affichés au fil de votre balade au format vectoriel. La vue satellite est quant à elle devenue également plus progressive et permet de passer de vision verticale à la vue à 45°, puis en mode Street View dans un seul mouvement de zoom. L’effet est saisissant et offre enfin cette sensation de voler puis d’atterrir que l’on connaissait surtout dans les films d’espionnage. Il ne manquerait plus qu’une transition du même style vers une vue animée en temps réel via  webcam sur le spot choisi pour y être vraiment…

Autre amélioration : la rotation à 360° autour d’un point devient elle aussi beaucoup plus fluide, et donc réaliste, tout en demeurant aussi ludique.

Pour accéder à ces nouveautés, rendez-vous sur maps.google.com et cliquez sur « Envie de nouveauté » en bas à gauche. Il faudra utiliser la dernière version de Google Chrome ou de la dernière bêta de Firefox sur une machine dotée d’une carte vidéo compatible WebGL et d’une puissance nécessaire à l’affichage rapide des transitions (bonne connexion internet également recommandée).

> Lire aussi :  L’Édito Hebdo : sur les smartphones, l'algorithme plus fort que la machine, et des voitures de salon


10 commentaires

  1. En effet le rendu est meilleur. Même si sur les images on ne voit pas une différence énorme, ça reste tout de même une belle amélioration pour Google Maps. J’aimerai bien connaitre les stats d’utilisation de G Maps, pour ma part je l’utilise souvent.

  2. Google Maps est encore meilleur que Google Maps. Google comme les autres sur Internet est bon dans un métier où il a innové… ce qui est aussi une leçon sur l’errance de Google + qui se situait dans la voie de facebook plutôt qu’être dans la sienne

  3. Pingback: Google Taking Street View To The Depths Of The Amazonhothotblogs.info – 5 | hothotblogs.info - 5

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.